Rêve de Printemps

C’était le 20 mais comme je suis très fâchée avec le temps (météo)  j’ai préféré consacrer ce mardi 20 mars au Défi de PassiFlore et parler de l’arrivée de cette nouvelle saison en

Jeu-la poésie du jeudi chez Asphod'L

printemps

Rêve de Printemps
René Laynaud (1910-1944)

Le printemps comme le feu
S’insinue jusqu’à ma porte,
Déjà verte et encor bleue
L’herbe consumée l’apporte.

Fleurs rouges de mon pêcher,
Blanches enclose dans vos boules
Têtues, qu’on vous a serrées !

Et le jade des nuages
Est devenu jade blanc ;
Le vert perd, le bleu le mange
Quand le ciel brûle à son flanc.

Immobile est la poussière.

Songe prophétique, hier,
J’avais en rêve brisé,
Coupe emplie par le printemps,
La limpidité du vent.

René Laynaud était Lyonnais et Résistant. Arrêté par les Allemands, il a fait un séjour à la prison Montluc. Il a été fusillé.

photo Prison Montluc
René Leynaud