L’atelier 317 de Leiloona

Leiloona-une photo qq mots

ICI

Leiloona a choisi cette photo de Moren Hsu

Leiloona 317-casier-Moren-Shu

Les Frères Goncourt
Edmond-Jules-Goncourt
image du Net

De nouveaux casiers avaient été installés pendant les vacances d’été au Lycée Chateaubriand de Rennes, et quelques uns réservés pour les 36 élèves de seconde qui allaient participer à la 31e édition du Prix Goncourt des Lycéens 2018.

Fichtre ! Lire 15 romans en quelques semaines seulement était un tour de force pour certains élèves, même volontaires. Quelle belle aventure cependant et quelle fierté de participer à ce choix du roman qui ferait briller son auteur au firmament lors de la cérémonie à l’Hôtel de ville de la capitale bretonne, le 15 novembre.

Après la sélection des 2 000 élèves jurés, les cinq romans finalistes ont été rangés dans les casiers anonymes -pour ne pas éveiller la curiosité des autres élèves-, une couleur attribuée à chaque lecteur.

Quatre femmes et un homme, tous primo-romanciers, participent à ce Prix prestigieux organisé après les Prix Fémina, Médicis, Renaudot, Goncourt, sans oublier, bien sûr, le très sérieux Prix Boncourt attribué par les membres du Club de Lecture de la Médiathèque bariotte.

Il fallait s’y attendre… Après la délibération nationale des 13 lycéens délégués, David Diop est le lauréat… Ecarté de la liste des finalistes du Prix Interallié, malheureux finaliste des 4 autres Prix, l’auteur de Frère d’âme obtient enfin sa revanche et désormais sera habillé d’un ruban rouge. Seuil est au paradis !

D’aucuns diront « encore une ode à l’amitié et à la liberté pendant la première guerre »… Je me garderai bien de livrer, ici, le fond de ma pensée… Les Tirailleurs sénégalais, non merci…