Blablatage

Un jeudi sans poésie, ça vous dit ?
J’ai envie de prendre du temps pour blablater épistoler un peu avec vous.

école2

Hier, les équevilles ont enfin été évacuées. Ca commençait à emboconner. Je peux ressortir les miennes (de poubelles !).
Reste encore à se débarrasser des poubelles jaunes, comme des gilets…

Le grand débat-lage est clos. C’est pas trop tôt. Les soliloquages fleuves présidentiels m’ont un peu rasée.

Aujourd’hui, rendez-vous place de la Comédie, les retraités vont manifester à cause du Gouvernement « sourd-dingue ». Tout bien réfléchi, je vais les laisser faire. J’irai plutôt rendre visite au grand Suédois et pourquoi pas -puisque je suis une « nantie » j’aimerais bien qu’on m’explique pourquoi- me payer une assiette de saumon fumé à la Cafet’, avant qu’ils me collent un nouvel impôt pour financer tout ce qu’ils vont donner aux pas nantis.

Ma place, en face, est toute feuillue, la température est plutôt douce, le soleil assez présent, en un mot c’est le Printemps. Vraiment, il était temps. En même temps, chaud et froid se font la guerre, bien décidés à m’enrhumer. A cette période de l’année, il faut prévoir la doudoune pour le matin et le soir, un petit blouson léger pour le midi et bien sûr le parapluie. Avec l’ordi, l’agenda et le sac à main, ça commence à peser et ça me détraque les épaules.

Mon jasmin n’a plus de fleurs mais mon schlumbergera (cactus de Noël) est tout en bouton après 4 énormes fleurs cet hiver

fleur cactus Noël

Quoi d’autre ? Faudrait bien que je parle ici de mes sorties, mes expos, mes découvertes. Comme j’ai plus de temps libre, j’en profite à l’utiliser au mieux, pour me « culturer ». Et ça marche ! Faut juste pas oublier de s’inscrire partout avant d’y aller, on est obligé de montrer sa carte d’identité et d’attendre pour se faire fouiller son sac. Un peu comme pendant l’Occupation…

A partir de la semaine prochaine, je sors ma valise, un vrai kif, ou j’en achète une autre plus grande car les Saints de Glace vont s’inviter au voyage ! Le compte à rebours a commencé, j’ai hâte et j’angoisse à la fois de me carapater loin d’O. en laissant Natty pendant 8 nuits et 9 jours. Son Papa crevette veillera sur elle mais sa Maman chat va drôlement lui manquer.

Avant d’embarquer, j’irai déguster des soupions chez Etienne et des huîtres chez Toinou car au retour pas question de bambaner, dès que je descendrai du bateau, je sauterai dans un TGV pour retrouver Natty !

Ah je vois, vous voudriez bien savoir sur quelle galère paquebot je vais naviguer.
Ben ça, c’est pas possible. Surprise, même pour moi !
Et une semaine en all inclusive, aïîîe, Antiblues, ça va faire des dégâts !

Je vous promets de Facebooker et WhatsApper un peu, si le réseau le permet…

Sinon, je vais bien, tout va bien
A samedi avec Ma’

Merci de vos visites et de vos mots doux

Merci