Le Défi du 20 avec PassiFlore

C’est déjà le Défi du 20 ! Pour octobre, PassiFlore prend la main et propose le sport :

Quel est ou a été votre sport préféré ? Lequel pratiquez-vous ou avez-vous pratiqué ? Lequel ne pratiquerez-vous jamais ? Lequel auriez-vous aimé pratiquer ? Etes-vous un sportif passif ou actif ? 

clic

On pourrait dire : je vous dis quels sports je pratique et vous saurez qui je suis !

Un, deux, trois, c’est parti !

Je ferais bien une pirouette pour m’esquiver… mais à mon âge c’est un sport dangereux, les cervicales, les épaules, les lombaires, les hanches, les genoux et les chevilles ne supportent pas les excentricités !!!

Et croyez moi, c’est du sport pour rédiger et lire ce billet !

Là encore, c’est une longue histoire et je vais essayer de faire l’inventaire de A à Z aussi loin que je me souvienne… Vous constaterez que je suis une adepte du sport individuel et que je je pratique aucun sport collectif !

vélo rose fille.JPG

Petite fille urbaine, j’adorais piquer le vélo de mes petites cousines dans la campagne ardéchoise et je me souviens encore d’une chute dans un buisson épineux. Mon cousin m’a aidée à cacher cet « accident » à ma mère qui m’aurait interdit de remonter sur le vélo…

Patin à roulettes : j’habitais encore rue Joséphin Soulary à la Croix Rousse. Un Noêl le Père du même nom m’a apporté une paires de patins à roulette. C’était pratique, je pouvais faire le tour de l’appartement en tournant en rond, cuisine, chambres et séjour avaient une porte qui permettaient de passer de pièce en pièce. Mais voilà, que de chutes… Mon père, ingénieux, avait en sorte de parer aux coups : il me ficelait un coussin sur le derrière et ainsi je pouvais sans mal tomber en arrière. Méthode efficace !

patin roulette

Puis il y a eu le hula hoop. Très fière, j’ai été acheter toute seule mon premier cercle. J’en ai usé ou brisé plusieurs. Je devrais bien en refaire, c’est bon pour la taille.

hula hoop

Dans le 47, j’ai eu mon premier vélo, bleu ciel, magnifique, qui me servait à aller à Sainte-Catherine. Première sensation de liberté ! Il m’a suivi longtemps, même dans mon retour dans le 69 et je l’ai vendu.

velo bleu

Quant à la natation, j’ai appris la brasse toute seule, au début avec une bouée que je dégonflais petit à petit, car impossible de prendre des cours, je suis incapable de plonger dans l’eau, je suffoque quand j’ai la tête dans l’eau. Donc, je nage, mais je ne sais pas si je serais capable de sauver la vie de quelqu’un.

natation

J’ai fait aussi du patin à glace mais vous vous en doutez, j’avais une peur bleue et pas question de faire des entre-chats. Des chutes, encore et encore… Le coussin de mon père aurait été utile…

patineuse

Bien plus tard, pour évacuer le stress, je m’étais inscrite à un stage intensif de tennis. Après deux séances, j’ai dû subir une ITT pendant une grosse semaine, quelques muscles n’ayant pas résisté.

tennis

J’ai affronté la trottinette, le VéloV’. Il n’y a pas si longtemps, j’ai même acheté un super vélo pliant pour suivre le groupe de cyclistes un peu fous à 2AUTA ! Après deux essais pas très concluants, j’ai revendu illico ce vélo bien trop lourd et bien trop peu maniable. Pour ma défense, il faut dire que pour descendre de ma colline et y remonter demandait déjà un effort presque insurmontable !
Par contre, je fuis ces nouveaux engins de déplacement comme l’hoverboard ou le gyropode, j’aime bien avoir les deux pieds sur terre.

Et les salles de sport ? J’en ai essayé plusieurs, j’ai dépensé pas mal d’argent et j’ai toujours été vite découragée…
Mais cette fois, à la septentaine, je me suis inscrite à la GV d’O. (gymnastique volontaire) et après avoir -déjà- abandonné le cours de stretching (16 h 20/17 h 20, le lundi) à cause de mon Atelier Tricot, je vais, vaille que vaille, suivre le cours de Margareta, toujours le lundi mais de 17 h 30 à 18 h 30, et je peux vous dire que mine de rien, c’est du SPORT !

a-2017-2AUTA-Semnoz-reco rando (10)

Sinon, je fais de la rando et le moment que je préfère c’est la pause picnic !
Même que 20 kilomètres pour entre bramer les cerfs ne me font presque pas peur.
En ville, pour sorties shopping, avec l’appli sur mon téléphone, je peux, chaque soir, faire le bilan de mes pas : 10 000 pas/jour, c’est bon pour ma santé.

 

Et les TCL (transports en commun de Lyon), c’est du sport aussi, figurez-vous. C’est comme dans une salle de sport : on est serré, ça pue, on ne peut pas se tenir debout parfois, on se cramponne aux poignées et aux barres, on reste debout, sur une jambe, puis l’autre, en serrant les fesses, etc. Et comme souvent ils ne sont pas à l’heure, et que je ne leur cours plus après, je fais une partie des voyages à pied !

Pour terminer ce billet sur une note positive, j’évoquerai le brainstorming soénien !  Faire travailler mes méninges pour faire vivre ce Blog, c’est pas rien…

Google-Anniv' 117e ladislao-jose-biros

 

Dimanche 20/10 6 h 50 : en relisant le sujet de PassiFlore, je m’aperçois que je n’ai pas répondu à toutes ses questions…

1/ quel sport je ne pratiquerai jamais ? plusieurs, tous les sports extrêmes, je ne suis pas courageuse du tout…

2/ quel sport aurais-je aimé pratiquer ? même en réfléchissant, je n’en trouve aucun !

 

Le Défi du 20 novembre sera mené par Vonnette ICI qui a choisi comme thème : « animaux de compagnie »
En avez-vous ? Lesquels ? Aimez-vous les NAC ? Lesquels ? Que pensez-vous de ces gens qui maltraitent ou abandonnent leurs animaux. Votre avis sur les sanctions.