L’Atelier 345 de Leiloona

Leiloona-2.2

Leiloona-345-Ingmar Hoogerhoud
photo de Ingmar Hoogerhoud

clic

Depuis quelques semaines, Leiloona et ses « Sages » ont ajouté une consigne « restrictive » pour corser l’affaire !
Et pour cette 345e, la consigne est : « interdiction de parler nature et voyage »

 

Maudit brouillard. 6 heures du matin. C’est dimanche. Il roule pour rentrer chez lui. Il a bu toute la nuit, enfin presque. Il était arrivé à cette soirée à minuit. Six heures d’alcool…

Maudit brouillard. Devant lui, au loin, il lui semble que la route est en feu. A moins que ce ne soit son feu de brouillard arrière qui se reflète dans le pare-brise ; tout est un peu confus. Il actionne ses essuie-glace. Les deux mains accrochées au volant, pas question de nettoyer ses lunettes ni de se frotter les yeux…

Maudit brouillard. Son pied droit s’alourdit sur la pédale. Il a bien fait de choisir cette voiture avec une boîte automatique. Son cerveau ne supporterait pas d’être contraint à passer les vitesses.

Tout est un peu flou. Tout devient de plus en plus flou. Flou… Fou ?…

Il sait qu’il devrait réduire sa vitesse ou plutôt s’arrêter… Et lorsqu’il comprend que ce maudit brouillard est un effet d’optique, une mauvaise farce que lui joue son cerveau, il est trop tard. La voiture ne lui obéit plus. Il n’a plus la force de lutter. Il renonce. Il lâche le volant… Le choc. Le Bruit. Plus de brouillard. Plus rien…

Demain, dans les faits divers, sur le journal local, un entrefilet. La voiture de Jean M. s’est encastrée dans un arbre. Il est mort sur le coup.