Pauvres citrouilles

Google-Halloween2019.png

Comment parler du 31 octobre sans faire allusion à tous ces décors et objets orange et noir qui nous pourrissent un peu la vue…

Voyons, So’N, ne te sens pas obligée de faire le jeu des commerçants… Certes, mais c’est jeudi, le jour d’un billet soénien…

J’ai tout d’même acheté deux paquets de bonbons à 0,99 € chez Stock’ Omani pour les gamins braillards et déguisés de la résidence qui ne vont pas manquer de frapper à ma porte en réclamant des bonbons, sans même me dire bonjour et s’il vous plaît… Et je vais encore me fâcher après le « chef de bande » qui va vouloir rafler les deux paquets…

Halloween

Revenons à nos citrouilles.
Une seule à ma connaissance s’est transformée en carrosse.
Mais les autres qui vont envahir les maisons et espaces publics, creusées, découpées pour devenir des lanternes et autres objets grimaçants et maléfiques, brûlées par des petites flammes vacillantes, et enfin jetées dans la poubelle sans même être recyclées ou données aux poules du quartier…

Saviez-vous qu’il est possible de transformer tous ces déchets pour en faire de la bière ?En voilà une belle fin pour ces pauvres citrouilles martyrisées !
citrouille-bière.jpg