Donnez !

L’impératif exprime une injonction. C’est donc bien le mode exact approprié et non l’infinitif que j’emploie pour ce billet.

Ces réflexions personnelles n’engagent que moi, je tiens à le préciser. Chacune/chacun est libre d’exprimer ses opinions ci-dessous…

Vendredi matin, lors de ma visite chez les Mousquetaires, circuit imposé, une seule porte pour entrer, une seule porte pour sortir… J’ai vite compris pourquoi ces restrictions du jour…

A l’entrée, deux personnes avec un gilet rose « restos du coeur » m’ont tendu un flyer. C’était la collecte nationale. « Tous solidaires ! Pensez à eux en faisant vos courses ».

Les 72 000 bénévoles étaient donc sur le pont, cette fin de semaine, prêts à en découdre avec cette société -nantie- de consommation !

Je peux comprendre admettre. Mais là où je m’énerve, c’est en lisant LA liste (restrictive) des produits à acheter pour donner :

  • produits alimentaires non périssables en petit conditionnement (conserves de viande et de poisson, de légumes, légumes secs, riz, desserts, conserves de fruits, compotes, farine, huile, lait).
  • produits pour bébés (produits d’hygiène, lait maternisé, couches)
  • petit déjeuner (thé, café, sucre, chocolat, biscuits, confiture)
  • produits d’hygiène (savons, gel douche et shampoing, hygiène féminine, rasoirs, brosses à dents, dentifrice).

Ca me fout les boules, vraiment. Pas le choix, il faut obéir au risque de passer pour une ingrate, une sans coeur, bref, une mauvaise personne…

A l’antenne d’O., certains de ces gens « nécessiteux » arrivent en voiture, attendent l’ouverture en utilisant leurs téléphones portables, et repartent les sacs et caddies pleins de victuailles.

Je ne suis pas contre le principe de donner, mais je veux avoir le droit d’acheter en toute liberté, ce que je veux/peux…

L’année dernière, j’ai tricoté de la layette pour les Restos du coeur. Je continue cette année.  Ca me fait plaisir. Rien ne m’est imposé. Depuis la rentrée de janvier, l’Atelier Tricot réalise des carrés au crochet pour faire une couverture que nous leur offrirons. Et chacun/chacunes le fait avec bon coeur, même si le crochet n’est pas toujours un outil de plaisir pour certaines d’entre nous -moi, la première-

Je vais acheter le CD du Concert 2020 des Enfoirés. Tous ces artistes donnent de leur temps et mettent leurs talents au profit des Restos du coeur. Ils sont enthousiastes, généreux. C’est formidable.

visuel-dvd-cd-3d-photoshop-400x400

Certaines années, je me défile, comme on dit… Cette année, j’ai « donné » du riz et de l’huile que j’ai posés sur une chaise, sans un mot.
Valait mieux, un seul mot de ma part aurait été un mot de trop…

26 réflexions sur “Donnez !

    1. Dame Uranie, ce n’est pas le fait de donner que je critique mais la façon dont ils le font…
      Comme les ONG qui nous apostrophent de façon désinvolte et limite mal élevée, dans la rue 🙄
      Et quand on réfléchit à tous nos « vieux » qui ont une toute petite retraite et qui ne demandent rien, ça me fout les boules…
      Bises en giboulées

      J’aime

  1. En fait dans la liste donnée, c’est exactement ce que l’on a l »habitude d’acheter pour les restos . Cette année au centre de loisirs il y avait une collecte, on nous a demandé de donner que de l’alimentaire et pas des produits d’hygiène, là j’ai trouvé que c’était restrictif.
    Bonne journée, bises

    J’aime

    1. Ils pourraient nous inviter à donner mais sans mentionner les produits spécifiques à donner…
      En ville, on est très/trop sollicités, sans arrêt, pour un oui et pour un non.
      Il faudrait avoir la main au porte-monnaie à tout instant 🙄
      Et peut-être leur demander quelque chose en contrepartie, des services, par exemple ?
      Je suis plus portée vers les gens dans la rue qui vendent des objets qu’ils font eux-même. Au moins, il y a un échange…
      Bises

      J’aime

  2. Chacun fait ce qu’il veut et cequ’il peut ! Juste avant la rentrée scolaire en septembre avait lieu dans la galerie commerçante d’un grand magasin une collecte de fournitures. Il se trouve qu’à la maison j’avais encore un stock de feuilles de classeurs, de classeurs, de cahiers et quand j’ai proposé de leur ramener mon stock je me suis entendue dire « on ne prend que du neuf « …Ce qui voulait dire « Allez engraisser cette grande surface en achetant les produits demandés « .. Je me souviens avoir été fort désagréable ! Belle journée Soene.

    J’aime

    1. Hello Catichou
      Même réaction que toi. Il leur faut que du neuf 🙄
      J’te jure…
      Je pense que les grandes surfaces n’y sont pour rien, ce sont les Associations qui sont exigeantes…
      Allez, ne nous prenons pas la tête, comme dit Dame Uranie
      N’en parlons plus jusqu’à la prochaine fois 😆
      Gros bisous

      J’aime

  3. Pourquoi restrictif ? Petit conditionnement car plus facile à distribuer. Du neuf ? Souvent le magasin en question qui c’est exactement ce qui est dépensé par rapport à la routine donne l’équivalent en marchandises. J’ai connu la même mésaventure un moment où l’ordre de Malte demandait des carrés de laine et du jour au lendemain, n’en voulant plus se sont montrés très désagréables et bien ils n’ont plus rien ni pécule, ni laine, ni de mon temps, …

    J’aime

  4. Voilà bien un billet paradoxal !
    Soit tu es décidée à donner et tu suis leurs indications (après tout, ils savent mieux que toi ce dont ils ont besoin) soit tu passes ton chemin en te moquant du « qu’en dira-t-on » ! Tu te fais de drôles de prises de tête; c’est bizarre de se gâcher la vie comme ça genre  » Moi on ne me l’a fait pas, j’suis pas dupe » et puis donner quand même à la sauvette … Ça te mène où cette position de vie ? 🤔

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Antiblues
      Comment peux-tu passer à travers ces « barrages » dans les super marchés ? 🙄
      C’était juste une réflexion-coup de gueule sur la façon de faire.
      Moi qui paie des impôts -comme toi et une petite moitié de Français- je préfère faire un don pour le déduire de mes impôts que de dépenser des dizaines d’euros pour ces couches !
      Et tu le sais comme moi, les étrangers viennent faire leurs mômes en France avec tout ce que ça a de conséquences financières, sociales, etc.
      Ne me dis pas que ça ne t’énerve pas…
      Je te rassure, ça ne me gâche pas ma vie dans l’ensemble 😉 j’ai bien d’autres sujets plus intéressants à explorer !
      Bon mardi
      Ici, sous la pluie…
      Gros bisous

      J’aime

      1. Passer à travers « le barrage » ne devrait pas te poser de problème de conscience si tu es décidée à ne pas donner…
        La dernière fois, ici, le barrage d’entrée concernait les chats abandonnés ! J’ai halluciné !

        J’aime

        1. Une bonne cause, Antiblues, j’aurais volontiers acheté des croquettes 😆
          C’est vrai, on hallucine, c’est comme les cagnottes qui fleurissent sur le Net, pour tout…
          Bises sous la pluie

          J’aime

  5. Les associations, elles demandent ce dont elles ont besoin, non ? Ça ne me pose pas de problème, à quoi cela servirait-il de leur donner des choses dont elles n’ont pas besoin ?
    La position des grandes surfaces, par contre, n’est pas très claire, elles ne donnent jamais gratuitement, toujours un oeil sur le retour, en terme d’image ou de profit.
    Pour les sollicitations en rue, les associations font souvent appel à de la sous-traitance, et celle-ci n’a pas toujours le sens très éthique.
    Enfin, je trouve tout de même scandaleux que les états délèguent à la charité publique leur devoir élémentaire de veiller à des conditions de vie décentes pour tous.
    Et, au bout du compte, je donne, ou pas, régulièrement ou selon mon état d’esprit du moment. Mais quand je donne, je n’y mets pas de conditions.
    Bonne journée Soène, et ne t’en fais pas.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello André
      Merci pour tes réflexions
      Bien sûr, il vaut mieux donner un kilo de riz qu’un roman. Et encore…
      Les grandes surfaces accueillent les bénévoles, c’est tout, je pense. Ca ne les concerne pas outre mesure -à part peut-être le + de ventes de certains produits de base-
      Je ne suis pas certaine que ça leur fasse une bonne Pub 🙄
      Dans la rue, c’est insupportable.
      Si je fais la rue de la Ré aller-retour, je suis apostrophée plusieurs fois…
      Mendiants, sondages, ONG, c’est gonflant.
      L’Etat en fait déjà beaucoup trop, à mes yeux, car ce sont les contribuables qui paient, il ne faut pas l’oublier !
      Et beaucoup de ceux qui reçoivent ne font aucun effort de contrepartie. Par contre, ils ont bien les moyens de se payer des forfaits téléphoniques, des cigarettes, de la bière, etc. en voyageant sans payer dans les transports en commun… et bien plus grave, de dégrader de partout !
      Ce n’est pas leur rendre service de tout leur donner.
      Moi, on ne m’a jamais rien donné et je paie tout, de partout. Ai-je de la chance d’être dans la catégorie des « nantis » ?
      Je sais que ce genre de billet fait polémique mais il faut quand même bien parfois dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas 😉
      Bon mardi
      Gros bisous

      J’aime

      1. @ Soène :
        Bien sûr il y a du vrai dans ce que tu dis, la France, état providence, paraît comme un eldorado aux plus démunis mais comme partout, ça attire des tricheurs. C’est les contrôles qui manquent surtout.

        J’aime

  6. Soène, tu as l’art et la manière de poser de bonnes questions… on a eu une discussion sur ce sujet avec Mr ToutDouceMans, samedi midi à mon retour de courses où effectivement je me suis contraint à acheter/donner ce qui était sur la liste, et ce dont visiblement ils ont le plus besoin, j’ai reconnu l’avoir fait me sentant presque obligée, me déculpabilisant ainsi de ne pas en faire assez tout au long de l’année, alors même que je suis très impliquée de manière bénévole dans un « travail » de conciliation qui me demande beaucoup de temps et d’énergie… et pourtant sans toutes ces associations le monde solidaire ne serait pas le même et on a fortement besoin de tous ces réseaux. il y a vraiment une grosse fracture entre ces mondes parallèles !!!

    J’aime

    1. Coucou Mamyline
      Merci pour ton témoignage. Je sais bien que notre génération pense comme moi. On a toujours travaillé -dur pour améliorer nos situations- et on n’a eu le droit que de payer impôts et taxes plein but !
      Je suis d’accord pour aider ceux qui en ont le plus besoin, mais pas toute cette masse de parasites qui viennent en France, en gueulant qu’ils ont des « droits ». Il faudrait leur apprendre qu’ils ont aussi des « devoirs » vis-à-vis du Pays qui les accueille.
      Certains préfèrent quémander plutôt que de travailler. Ca leur rapporte plus.
      Comment fermer les yeux et rester hermétique face à ces injustices ?
      C’est un grand débat pas politiquement correct, je le sais bien 😥
      Je donne volontiers aux Associations qui font l’effort de recycler et revendre, comme Emmaüs, le Foyer Notre Dame des sans abris, etc, où les gens apprennent la valeur du travail et de l’argent.
      Les Restos du coeur devraient bien s’inspirer de ce principe élémentaire de donnant-donnant 🙄
      Bref, nous avons donné, et on a eu raison, quelle que soit la façon dont ça nous a été réclamé 😉
      Gros bisous et bon jardinage

      J’aime

  7. La petite liste proposée ne me choque pas. Je pars du principe qu’ils savent ce dont ils ont besoin. Ensuite, libre à chacun de participer à sa façon… Où pas. Des bisous zenitifiés pour ta peine !

    J’aime

    1. Coucou Marla
      😆
      Si tu veux me faire plaisir MAIS que je te dis que je veux un hélicoptère, tu trouverais ça normal ? 😉
      J’exagère bien sûr, mais c’est le même principe.
      J’ai donné plusieurs années aux Apprentis d’Auteuil et puis cette année, je me suis fâchée. Une partie de mon argent partait en frais de communication, publications, frais d’envois, etc.
      Je préfère donner aux petites Associations qui font attention à leur budget et privilégient leurs dépenses au bénéfice de ceux qu’elles aident.
      Merci pour tes bises zénitifiés 😆
      Gros bisous à toi en retour

      J’aime

  8. je n’ai pas ton talent tu le sais pour m’exprimer mais tu le sais aussi je suis tout à fait d’accord avec ton coup de gueule donc bravo pour ton billet
    par contre je ne suis pas spécialement énervée moi par cette liste, qui en fait ne recense que ce que l’on « sait » qu’il faut acheter…(!!!!!!!)…du moins toi , moi et plein de gens…
    mais s’ils l’ont faite c’est qu’il faut croire que plein d’autres achetaient « n’importe quoi » ????!!!!!………
    bref ce qui m’énerve vraiment………. c’est quand on dit qu’on fait une collecte…pour aider donc des gens démunis….des jouets par exemple pour noël ou des vêtements ……et qu’ils te refuse si tu apporte des choses en parfait état et qui feraient le bonheur de tant d’enfants dans le monde…là où ils sont tellement malheureux « vraiment »…….parce qu’ils ne veulent que « du neuf » !!!!!!!!!!!!!!!! ça ça me fous hors de moi……..
    allez je file tu sais ce que je ressens et je te dis juste reste « zen »……pour ton bien être LOLLLLL et moi aussi LOL
    j’ai beaucoup de retard je vais lire des billets chez toi uniquement aujourd’hui et remonter un peu le temps donc
    je t’embrasse bien fort
    patricia

    J’aime

    1. Merci pour le temps que tu m’as consacré à lire mes billets, Patricia 😆
      En ce moment, pas de panne d’idées !!!
      Pour le reste, on est bien d’accord 😉
      Je n’ose pas bouger de ma chaise de peur de perturber Natty, bien calme et au chaud 😆
      Bisous

      J’aime

    1. Coucou Edualc
      Heureuse de te retrouver.
      Je pense que c’est notre « génération » qui réagit ainsi car notre éducation nous dicte naturellement ce que nous devons faire 😉
      Et cette façon de contraindre les gens est, comme tu le dis, insupportable.
      Et les « petits soldats » bénévoles ont pourtant, en général notre âge. Ils devraient bien se douter que cette façon de faire n’est pas la meilleure pour que l’on donne 🙄
      A part ça ?
      Tu as vu, nous sommes « confinés » 😆
      Les + de 70 ans sont priés de ne pas sortir 😆
      Manquerait plus que ça !
      Dimanche, quand même, j’irai voter dès l’ouverture du bureau de vote, j’ai pas envie d’attraper le virus 🙄
      Mille gros bisous d’O. avec le ciel bleu

      J’aime

  9. En un peu moins de deux mois, mon supermarché a accueilli trois associations différentes – alors, forcément, la dernière association (les restos) a eu moins de dons.
    Il m’est arrivé de refuser aussi, carrément, quand la liste est vraiment réduite à peau de chagrin (une fois, seuls les produits pour bébé étaient acceptés).
    Bon samedi.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.