Corona-journal/J-35

Google corona virus4

 

20 avril : « Chatte blanche, chatte sans taches, je te demande, dans ces vers, quel secret dort dans tes yeux verts, quel sarcasme sous ta moustache. » Charles Cors

Une nouvelle semaine. Je me ressaisis après ces quelques parenthèses récréatives dans mes Corona-journaux. Je reprends mes réflexions et mes brèves que vous aimez tant !

Tout d’abord, un petit conseil, pensez bien à surveiller votre vouature garée dans la rue ; à la rentrée de septembre, vous pourriez avoir une mauvaise surprise

voiture
J’ai signé la pétition de lutte contre la discrimination de la 3e ligne. J’suis en plein dedans. Ca commence à bien faire, après la CSG des retraités voilà la prolongation du confinement. 18 millions de séniors sont concernés, tous, pas juste ceux atteints d’un grand âge ou de polypathologie. TOUS

Après la course au PQ, aux oeufs (pas que de Pâques), voilà que les 2e et 3e lignes font la course aux masques !

La Région ARA, la Métropole -et j’espère bien ma commune d’O.- ont annoncé de conccert qu’ils vont nous offrir un masque alternatif pour nos sorties avec les TCL (transports en commun lyonnais pour ceux qui sont d’ailleurs). C’est bien la première fois que je le trouve sympa « humble » – vous avez remarqué, c’est un mot à la mode Corona- le Président d’Auvergne-Rhône Alpes 🙄

Moi, j’suis prête à me déplacer masquée. J’ai mon masque torchon suédois 100 % coton*

NE masque (6)
Ma Copine Régine de Bretagne a préparé le sien et celui de son mari
masques bretons

Dame Uranie s’en est brodé un
mais ça va pas le faire, hein §
faut pas faire dans la dentelle en ce moment
masque dentelle

Heureusement que Vincent est déjà mort
il n’aurait jamais pu être déconfiné, le pauvre
Corona Séréna-Van Gogh-masque

J’suis prête à donner ma température à qui voudra et faire la queue des plombes
pourvu qu’on me laisser magasiner un peu*

Vous avez remarqué comme moi tous ces gens masqués -voui, j’fais une fixette et alors- dehors alors que les masques sont réquisitionnés pour la médecine de guerre, l’armée des blouses blanches, les combattants, nos Héros de 1ère ligne. On ne les appelle plus soignants les gens du secours, c’est dépassé, ce sont des combattants qui combattent un ennemi mortel, avec leurs armes. Au front, y’a aussi la 2e ligne qui peut être masquée -c’est même recommandé- Quant à la 3e ligne, « on » est prêt à la sacrifier. Si on est pas en guerre, alors faut changer de vocabulaire, hein.

J’ai même croisé des bidasses dans la grande rue

Armée gde rue O.
Sauf que certains malotrus égoïstes, irresponsables, irrespectueux -qui achètent tout et n’importe quoi aux drive des supermarchés-, jettent gants et masques usagers sur la rue. Un scandale. Au lieu d’arrêter les gens qui vont au drive-marché en voiture le samedi matin, faudrait traquer les sans-gênes « dégueulasses » et les verbaliser « salé ».

Je crois que je vais faire moi-même ma révolte sociale 🙄
Si quelqu’un veut me suivre, pas de problème, prévenez-moi par sms.
Si j’ai pas envie de sortir le 11 mai, si j’ai pas envie de partir en vacances et surtout pas envie de reprendre mes activités associatives, j’ai l’droit ! Faudrait pas bafouer les libertés individuelles. J’veux vivre libre.

Avec tout ça, je suis obligée de faire mon ménage avec une loupe. Pourquoi ? Ben parce que je devais changer mes lunettes et que mon rendez-vous du 23 mars a été annulé.Quand je tiens ma loupe, j’peux pas passer le balai. Et si j’passe pas le balai tous les jours, j’ai un tapis de poils -de Natty- C’est pas facile, croyez-moi.

NE-lunettes bleues (1)

Vous avez aussi remarqué qu’on nous annonce le déclin programmé de l’argent liquide. Faut pas mettre tous vos oeufs dans le même panier vos économies sur votre Livret A, faut dépenser vos sous a dit M. Edouard. Je voudrais bien mais vu que tous les magasins sont fermés et que le jour où ils auront le droit d’ouvrir, faudra surtout pas y aller, faut que M. Edouard m’explique. Là, j’comprends pas bien. Donc, en attendant, je vire mes pécuniaux depuis mon canapé sur mon livret virtuel, au cas où j’pourrai quand même faire ma croisière -c’est pas gagné, ne pleure pas Annie-

Quoi d’autre ? Les recommandations d’hier de M. Edouard, me direz-vous. Là, il faut que je rumine, j’en parlerai demain. Je vais voir ce qu’en pense M. Jean-Luc M. ; en ce moment, plus question d’hologramme même s’il est sur plusieurs front à la fois, il a dû recevoir un électrochoc, il a un raisonnement assez cohérent.

@ demain, si vous le voulez bien !

* plus on approche du 11 mai, moins j’ai envie de reprendre ma vie d’avant, enfin ma nouvelle vie d’après. Vous me suivez ?
Natty non plus, ne veut plus rien changer (elle a trouvé une nouvelle cachette)
Natty rideau

Mes 3 kifs du 19 avril :
Comme il a plu toute la journée, je suis restée bien confinée
J’ai fait un exercice de sténo en notant les consignes de M. Edouard
J’ai résisté, pas d’apéro pour mon dimanche

« Chic c’est lundi »

BERNIE SHOOT-logo-lundi-soleil

avec Bernieshoot
clic

Pour ce 3e lundi d’avril, toujours couleur marron, j’ai ressorti une photo qui effrayait la petite Rose de Jeanne de Laval ! Ca parlera à mes anciens Aminautes.
Trouvés un dimanche au marché au puces de la Feyssine, il y en avait toute une collection, dont un marron

oeil marron

Défi du 20 avec PassiFlore

Défi du 20 de PassiFlore

Dame PassiFleur a pris son tour avec le « C » et a proposé que nous planchions sur les mots « ciel » et « confinement » clic

Nous en sommes à notre 35e jour de confinement. Les vacances de Printemps s’étendent de zone en zone sans aucun espoir d’aller voir ailleurs pour se changer les idées.

Le temps nous paraît interminable, il nous semble que l’on ne verra  jamais le bout du tunnel.
Mais réfléchissons un peu, les anchois, les maquereaux et les sardines, ou les cornichons, les haricots verts, les petits pois et les lentilles, confinés dans leurs bocaux de verre ou leurs boîtes en fer, au naturel, assaisonnés, bien étuvés, se résignent à être mangés tout cru cuit.

Que diable, y’a plus grave -on n’est pas en guerre- alors patientons, attendons des jours meilleurs et rigolons ou forçons-nous un peu, pour empêcher le ciel de tomber…

^_^

Ce Défi tombe à pic pour souhaiter un
Joyeux Anniversaire à toi, Marie-Paule

Anniv' Germaine Bouret

 

Pour le Défi du 20 mai, je propose deux mots en « d » : dent de lion et dîner
(attention, petit piège, à Lyon, on ne dîne pas quand les autres dînent,
tout le monde peuvent pas y savoir !)

fleur pissenlit (6)