Corona-journal/J-36

Google corona10

21 avril : « Tous les moineaux périraient si le chat avait des ailes. » Proverbe danois

Me voilà un peu tranquille, plus de double ou triple billets jusqu’à lundi prochain. Je ne vais pas jouer aux Plumes d’Emiliebird pour rattraper un peu mon retard de lecture des autres blogs qui prennent le temps de me rendre visite.

On l’a bien compris, bientôt, il faudra sortir pour travailler et pas seulement pour faire du jogging ou faire pisser le chien.

SAVE_20200417_071209 (2)

Mais pas avant le 11 mai.
En attendant, un bain de soleil journalier d’un quart d’heure, pour emmagasiner de la Vitamine D qui combat le virus, est recommandé, à l’heure de la pause du télé travail ou à la récréation des mômes qui ont déjà repris le chemin de l’école virtuelle.

Dimanche de 17 h 30 à 19 h 30, j’ai tout bien noter les grandes lignes de M. Edouard assisté de son Ministre de la Santé. Un cours magistral ! J’ai fouillé dans ma mémoire pour prendre leur conférence de presse en sténo. J’étais contente, j’ai pas fais des milliers de gammes de sténo pour rien, la sténo, c’est comme le vélo et la politesse, une fois qu’on sait, on sait 🙄 J’rigole, bien sûr, pour la vitesse, j’suis un peu très rouillée.

J’ai un peu tricoté aussi et j’ai préparé un 3e masque alternatif en tissu, non doublé, c’est mieux que rien. Me reste juste à ajuster la bonne longueur du caoutchouc. Dommage, j’ai encore un peu de tissu de mon torchon à carreaux mais je n’ai plus d’élastique. Il faut que je pense à racheter un paquet de radis chez les Mousquetaires pour avoir un 2e élastique identique. Ca fera l’affaire pour le 4e (masque).

Alors, Soène, la leçon de M. Edouard, c’était clair ? Bof, rien de neuf (sauf pour les EHPAD). Encore un peu de patience, voyons, on en saura plus d’ici le 1er mai, sans muguet, faut pas s’amuser à courir dans les bois de Priay (Ain) -quand j’étais gosse, c’est là qu’on allait en ramasser-  pour faire un bouquet. Pas de vendeurs à la sauvette non plus, la Marée chaussée va sortir sa lorgnette nouvelle génération pour ce weekend confiné de trois jours.

Déjà que c’est triste le 1er mai (pas de TCL et magasins fermés, c’est la fête du travail), cette fois-ci, on va vraiment tourner en rond en boucle.

Oui-mais le 11 mai, fini le confinement, fini l’attestation numérique de déplacement dérogatoire, fini les excuses pour ne pas aller travailler, fini l’envie de se balader sans masque dans les supermarchés. Tout ça, ce sera du passé.

Natty n’aura plus besoin d’aller acheter elle-même ses croquettes, j’irai moi-même à l’animalerie.

achat croquettes
Le monde d’après ne sera plus comme le monde d’avant. Faut vous mettre ça dans le coco, comme dit Cristina C.

Covid année 2020

La 3e ligne aura des masques gratos (au moins un, çui du LauLau de l’AuRA) et un de GéGé pour ceusses qui sont de Lyon. La Métropole aura à coeur d’en distribuer un aussi, l’enjeu de la Présidence est toujours dans certains esprits 🙄
Si on en veut d’autres, si on veut faire comme la Reine, on pourra toujours s’en procurer chez nos pharmaciens, moyennant quelques pécuniaux.

bateau masques

Il nous faut inventer ce monde d’après ? Tout l’monde aura un rôle à jouer, tout l’monde sera acteur du déconfinement a dit M. Edouard. Moi, j’attends de voir.

@ suivre…

Mes 3 kifs du 20 avril :
Le Défi du 20 de PassiFlore
Une grosse portion de tarte « maison » à la rhubarbe
J’ai trouvé décidé de la date pour la fin de mon Corona-journal…