Jeudi en Littérature

« Mon chat aime les rats de bibliothèque, les rats des chants, les ratures, les rats d’eau, les erratum, la vérité et les matins doux. » Comme dit mon chat J-M. Sananès

A Lyon, il n’y a pas que la gastronomie. Et ce Lyonnais célèbre ne propose pas que des dictées !

 

Bernard-PIVOTimage du Net

Les mots de ma vie de Bernard Pivot a déjà beaucoup circulé et circule encore. Et c’est toujours un plaisir de lire et relire du Pivot. Merci Annie !

« La vie c’est chiant. J’aurais pu dire, vieillir, c’est désolant, c’est insupportable, c’est douloureux, c’est horrible, c’est déprimant, c’est mortel. Mais j’ai préféré «chiant» parce que c’est un adjectif vigoureux qui ne fait pas triste. Vieillir, c’est chiant parce qu’on ne sait pas quand ça a commencé et l’on sait encore moins quand ça finira. Non, ce n’est pas vrai qu’on vieillit dès notre naissance. On a été longtemps si frais, si jeune, si appétissant. On était bien dans sa peau. On se sentait conquérant, invulnérable. La vie devant soi. Même à cinquante ans, c’était encore très bien. Même à soixante. Si, si, je vous assure, j’étais encore plein de muscles, de projets, de désirs, de flamme. Je le suis toujours, mais voilà, entre-temps j’ai vu dans le regard des jeunes, des hommes et des femmes dans la force de l’âge qu’ils ne me considéraient plus comme un des leurs, même apparenté, même à la marge. J’ai lu dans leurs yeux qu’ils n’auraient plus jamais d’indulgence à mon égard. Qu’ils seraient polis, déférents, louangeurs, mais impitoyables. Sans m’en rendre compte, j’étais entré dans l’apartheid de l’âge. Le plus terrible est venu des dédicaces des écrivains, surtout des débutants. «Avec respect», «En hommage respectueux», Avec mes sentiments très respectueux. Les salauds ! Ils croyaient probablement me faire plaisir en décapuchonnant leur stylo plein de respect ? Les cons ! Et du «cher Monsieur Pivot» long et solennel comme une citation à l’ordre des Arts et Lettres qui vous fiche dix ans de plus !
Un jour, dans le métro, c’était la première fois, une jeune fille s’est levée pour me donner sa place. J’ai failli la gifler. Puis la priant de se rasseoir, je lui ai demandé si je faisais vraiment vieux, si je lui étais apparu fatigué. «Non, non, pas du tout, a-t-elle répondu, embarrassée. J’ai pensé que…» Moi aussitôt : «Vous pensiez que…? — Je pensais, je ne sais pas, je ne sais plus, que ça vous ferait plaisir de vous asseoir. Parce que j’ai les cheveux blancs? Non, c’est pas ça, je vous ai vu debout et comme vous êtes plus âgé que moi, ça été un réflexe, je me suis levée… — Je parais beaucoup, beaucoup plus âgé que vous ? Non, oui, enfin un peu, mais ce n’est pas une question d’âge… -Une question de quoi, alors ? Je ne sais pas, une question de politesse, enfin je crois…» J’ai arrêté de la taquiner, je l’ai remerciée de son geste généreux et l’ai accompagnée à la station où elle descendait pour lui offrir un verre.
Lutter contre le vieillissement c’est, dans la mesure du possible, ne renoncer à rien. Ni au travail, ni aux voyages, ni aux spectacles, ni aux livres, ni à la gourmandise, ni à l’amour, ni à la sexualité, ni au rêve.
Rêver, c’est se souvenir tant qu’à faire, des heures exquises. C’est penser aux jolis rendez-vous qui nous attendent. C’est laisser son esprit vagabonder entre le désir et l’utopie. La musique est un puissant excitant du rêve. La musique est une drogue douce. J’aimerais mourir, rêveur, dans un fauteuil en écoutant soit l’adagio du Concerto n° 23 en “la-majeur“ de Mozart, soit, du même, l’andante de son Concerto n° 21 en “ut-majeur“, musiques au bout desquelles se révéleront à mes yeux pas même étonnés les paysages sublimes de l’au-delà. Mais Mozart et moi ne sommes pas pressés. Nous allons prendre notre temps. Avec l’âge le temps passe, soit trop vite, soit trop lentement. Nous ignorons à combien se monte encore notre capital. En années ? En mois ? En jours ?… Non, il ne faut pas considérer le temps qui nous reste comme un capital. Mais comme un usufruit dont, tant que nous en sommes capables, il faut jouir sans modération. Après nous, le déluge, non ? »

35 réflexions sur “Jeudi en Littérature

  1. Excellent texte ! Merci pour ce partage! Cela me revigore après une énorme frustration (pas pu partir en balade car ma fille s’est levée trop tôt et me suis occupée d’elle pendant que madame récupére sa nuit mouvementée ! )
    Bonne journée à toi

    J'aime

        1. PassiFleur, j’ai une amie qui a un petit-fils de 3 ans et qui n’arrête pas de jacasser à longueur de journée… Le soir, on a la tête comme une pastèque 😆
          Et en grandissant, les enfants sont au courant de tout, pas comme nous de « notre temps » 😆
          Profitez-en bien
          Bonne fin de semaine
          Gros bisous

          J'aime

        1. Chantal, n’as-tu pas vu les températures lyonnaises ? On est dans le rouge !
          Bien sûr, je le redis, un jardin, c’est tellement mieux 😉
          Bonne fin de semaine
          Gros bisous

          J'aime

            1. Chantal, je te taquinais 😉
              Je suis un peu comme toi, je suis à côté de mes claquettes 😆
              Mon cerveau a dû en prendre un coup avec tous ces événements…
              Bon we ailleurs
              Gros bisous

              J'aime

    1. Coucou Dame Uranie
      La chance ! boire son café, dans le jardin, à la fraîche 😆
      Ici, je fais courant d’air mais l’air est déjà chaud de bon matin.
      On va bien y arriver à profiter de moments sans canicule, sans confinement, sans virus… avant l’automne 😆
      Gros bisous

      J'aime

  2. Superbe texte !!! merci Soene de m’avoir permis de le découvrir. Le premier paragraphe notamment est vraiment bien.

    Juste un point de désaccord avec l’auteur : je trouve injuste sa réponse à la jeune fille : elle a reçu une éducation respectueuse des plus âgés, je trouve ça très bien, et ce monsieur fait preuve d’orgueil mal placé en la réprimandant. Je n’approuve pas du tout.

    En ce qui me concerne, je rêve qu’on me laisse m’asseoir dans le tram/métro, parce je préfère voyager assise (hypotension orthostatique oblige) (et confort de voyage, aussi, c’est plus facile pour lire… ^^). Alors merci de ne pas traumatiser les jeunes qui laissent leur place… j’espère pouvoir en profiter avant qu’ils soient tous découragés 😆

    J'aime

    1. Hello Aniénor
      😆
      Les jeunes se lèvent assez pour nous céder la place. Souvent, je les remercie et reste debout !
      C’est pas parce que j’ai des cheveux blancs que je ne peux pas me tenir debout, et tant que je le peux, je ferai ainsi 😉
      Mais ta réaction est normale, il ne faut pas décourager les jeunes qui ont encore de la bienveillance pour les « vieux » !
      Moi aussi, je préfère voyager assise, mais je ne lis plus, avec mon masque, je me concentre sur ma respiration 😆
      Gros bisous

      J'aime

      1. Lydia, c’est aussi ma réaction parfois, les « vieux » peuvent encore tenir debout dans les bus et se tiennent plus droits que les jeunes avachis sur leurs sièges 😆
        Ceci dit, quand je fais un grand parcours en transports en commun, c’est vrai que je préfère être assise 🙄
        Youpi, c’est le we
        et plus qu’une semaine et hop hop hop, déjà ou presque les grandes vacances !
        Gros bisous déjà chauds et ventés d’O.

        Aimé par 1 personne

        1. Oui mais cela veut dire que ces jeunes-là ont été bien éduqués. J’en ai vus qui me laissaient leur place dans le bus ou le métro et pourtant je suis encore dans la quarantaine. J’ai refusé poliment en les remerciant et je me suis dit que cela devenait rare de nos jours.
          Gros bisous caniculaires ! 😄😘

          J'aime

          1. Lydia
            Oui, c’est rassurant, beaucoup de jeunes reçoivent une bonne éducation de nos jours 😆
            On fait trop cas des délinquants et on ne parle pas assez de la majorité des autres 🙄
            Mais alors, je pourrais être ta Mum 😉
            Gros bisous

            Aimé par 1 personne

              1. J’en reviens pas, Lydia 😉
                Ce qui est drôle c’est que l’on s’entend super bien sur beaucoup de sujets 😆
                J’ai une fille qui aura 46 ans en octobre et la « petite » a eu 42 ans en avril…
                Ca me rajeunit pas tout ça 😆
                Bisous verts

                Aimé par 1 personne

    1. Coucou Catichou
      Avec plaisir 😆
      J’avais un peu oublié ce texte délicieux et une Amie me l’a transmis à nouveau, alors j’ai bien aimé le partager ici 😉
      e-bises d’O.

      J'aime

  3. Hello bonsoir Soène !!
    Magnifique ce texte et tellement vrai. J’adore !!
    Il a fait chaud chaud chaud, mais je crains pas la chaleur, le froid non plus d’ailleurs, je m’adapte ! lol !
    Bonne nuit – bises

    J'aime

    1. Hello Vonnette
      Tu as de la chance, plus j’avance en âge, plus je crains la chaleur, comme ma mère !
      A la maison, le soleil tape du début d’après-midi jusqu’au coucher du soleil… Mais je n’ai pas encore mis le ventilateur en route.
      Le vent souffle toujours, il dessèche tout. Il doit y avoir des orages pas loin car il y a un vent fort qui s’est arrêté…
      Bonne fin de semaine
      Gros bisous

      J'aime

    1. Hello Mindounet
      Voui, il a 14 ans de plus que moi, ce Taureau du 5/05 !
      Sont costauds les Taureaux !
      Et il a du tempérament, c’est le moins qu’on puisse dire. Et des qualités du Taureau !!!
      Je savais que tu allais savourer la fin du texte 😉
      Gros bisous

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.