Projet de Ma’

Chic, c’est samedi ! On joue avec Ma’
et on découvre les idées des Aminautes

On joue à se faire peur… ben oui, c’est Halloween !
On joue, on a le temps, interdit de sortir de nos maisons
et avec la pleine « lune bleue » on se fait des insomnies

Ma’ a choisi pour son Projet du jour « un peu de moi » clic

un peu de moi et de mes états d’esprit du moment


Un jour que j’étais encore libre de me balader en Presqu’île, chez Giffi (ancien Tati) j’avais adoré cette sorcière


La 2e pleine lune du mois m’empêche de dormir, ou bien est-ce le changement d’heure, ou bien est-ce ce nouvel emprisonnement ?

image du Net

Mais, surtout, depuis le 1er novembre 2014, elle est un peu… beaucoup de moi 😆

Bla-bla-billet

C’est jeudi, le jour d’expression libre, ici.
Non, je ne cours pas après l’actualité. Même pas besoin. Elle me rattrape ou me précède. Voici donc quelques idées extirpées de mon bocal qui ont fait « mon » actualité de ces derniers jours et qui donneront la pêche à Marla, je n’en doute pas 😆

  • De la neige, du ski et des masques aux 2 Alpes. Et voilà les fous -de-vacances- skieurs sur les pistes à la mi-octobre ! Après ça, on me dira que la planète est en ébullition 🙄 Sûrement, mais pas que pour son réchauffement climatique.
  • Le couvre-feu et l’heure d’hiver, vraiment tout pour plaire ! Et ce soir le Gouvernement risque d’en rajouter une couche… On peut bien mettre le couvre-feu à 19 heures, puisque nous, les p’tits vieux, serons punis. On s’en fiche pas mal que ce soit à 19 ou à 21 heures, on ne sort plus la nuit. On se rattrapera en journée, hein. Y’a pas d’raison que ceux qui font attention soient obligés de trinquer -au sens figuré- pour ceux qui font tout le contraire de ce qu’il faut en trinquant jusqu’au bout de la nuit.

Et v’lan on sait depuis hier au soir qu’on sera à nouveau confiné dès ce soir, pour au moins 4 semaines. Je vais donc reprendre mes habitudes du début de ma vie d’après, mon circuit montée-descente de ma colline en une heure. Mais vu qu’hier, j’ai déjà fait la queue pour faire des courses de bouffe, pas de panique, je ferai aussi comme la première fois, j’irai faire mes courses quand j’en aurai envie.

Il faut savoir accepter la morosité et faire avec ce qu’on a.
Ben, c’est exactement ce que je fais !

  • Stop Covid est mort. Vive Tous anti Covid. J’ai écrasé la première et installé la 2e appli. Tiens, je vais demander une prime de citoyenneté. Et c’est pratique, sur l’appli, je peux télécharger mon attestation de sortie.
  • « Tu ne tueras pas » / « Ne tuez pas la vie qu’Allah a fait sacrée »
    C’est kik-kif il me semble ?
    Sauf que si l’on tue, c’est l’Enfer dans la Bible et le Paradis dans le Coran, à condition de se tuer aussi après 🙄
    Le Professeur qui enseignait la liberté à ses élèves ira au Paradis et le barbare en enfer. C’est ma loi et ma foi ; c’est le principe même de la laïcité, le droit de croire ou de ne pas croire.
  • Dans le registre bondieuseries, les Lyonnais ont un nouvel Archevêque. Moi, je l’aimais bien le Cardinal B. Et je croyais -j’avais tort alors ?- qu’il ne fallait pas juger son prochain et ne pas jeter la première pierre 🙄
    Bienvenue à Lyon Monseigneur. Lyon va vous surprendre.
    De corse, il n’y a bien, chez nous, que les clémentines 🙄
    Ah ! j’oubliais, le vent également.
  • Pas de bonbon et pas de sort non plus, le 31 octobre et c’est tant mieux. On va échapper à cette horde de mendiants qui carillonnent aux portes et qui ne savent ni dire bonjour ni dire merci. Cette année, le porte à porte est interdit.
  • C’est officiel, la Fête des Lumières 2020 est annulée. Suivra très certainement le Marché de Noël, place Carnot 😥

Et pour finir sur quelques notes plus gaies :

  • Je salue Banksy, le british artiste populaire des rues et lui pardonne d’avoir revisité Les Nymphéas de mon cher Monet et d’avoir rebaptisé l’œuvre « show me the Monet« .
    Ma zette 🙄 son tableau a été adjugé à 7,6 millions de livres !
    Nom d’un gratton, l’Art fout l’camp aussi 😥
    M. Claude doit se retourner dans sa tombe…
  • J’applaudis les 4 Goguettes qui manient avec brio et en chansons, l’art de la parodie clic
  • Je découvre de nombreux masques publicitaires originaux et beaux, qui donnent une grosse dose de courage pour supporter ce geste barrière bien encombrant. J’aime bien les goodies 😉
  • Je salue le vaillant couple breton, Sabrina et Josselin, qui a entrepris un tour de France à vélo pour récolter les masques souillés qui traînent partout clic


Atelier 382 de Leiloona

Leiloona propose une photo de Lorenzo Cerato

clic

Elles n’ont plus guère l’envie de se parler. Les années passant, le dialogue s’est rompu, les gestes d’affection ont été refoulés. Refoulés par la fille. La mère, sans rien dire, en a pris son parti.

Alors, quand ces moments doux mais trop rares se réactivent, la mémoire égrène les souvenirs.

Ca fait pas mal d’années déjà, l’âge de l’enfant devenue presque une adulte. Justement, c’est ce qui serre son cœur de mère.
Elle se souvient bien. Elle ne veut surtout pas que son enfant refasse le même chemin.

Sa « petite » est belle. Trop belle. Comme elle l’a été à son âge. La vie a évolué mais la misère est toujours là. Certes, elle travaille dur, autant qu’elle le peut, pour lui donner le droit d’être comme les autres, tattoos et portable sont les parements d’une jeune fille du XXIe siècle. L’enseignement qu’elle reçoit est aussi un atout pour vivre dignement, plus tard.

Elle n’a pas eu cette chance. Et pour gagner un peu d’argent afin d’aider ses parents, elle a vendu son corps, un jour de printemps. On appelle ça maintenant le tourisme sexuel.

La honte. La colère de ses parents. Elle s’en souvient. A sa fille, elle n’a jamais rien dit et n’a jamais répondu à ses questions au sujet de son père. Sa mère à elle, ne lui accordait pas de temps, pas de tendresse. Jamais, elle n’avait trouvé un moment pour lui brosser ses longs cheveux noirs comme ceux de sa fille. Un geste dérisoire peut-être mais un des derniers liens mère-fille,, ce geste d’amour qu’elle peut offrir à son enfant et que son enfant lui concède.

Chic c’est Lundi

clic

Pour le dernier Lundi au Soleil rose d’octobre de Bernie, il était impensable que je ne (re)montre pas quelques unes de « mes » roses lyonnaises !
Et je sais que pour ce billet de beauté et d’Amitié mon Ami Edualc sera là 😉

La couleur rose est classique pour une rose et les rosiéristes ne résistent pas à la tentation de créer de nouvelles roses roses. Pour le plaisir des yeux.

J’en parle souvent des roses, la Pierre de Ronsard -à mes yeux la plus belle-, la Only Lyon -la plus lyonnaise-, la Saint-Thomas-d’Aquin, l’Institut Lumière, toutes ces belles nées d’un événement.
Au Parc de la Tête d’Or, elles rivalisent avec les noms célèbres qu’elles portent : Laurette Fugain, Laëtitia Casta, etc.


Une autre, sur le balcon d’une Amie, dont on ne connaît pas le nom


Et puis, la Prince jardinier clic

et pour que l’Histoire ne s’oublie pas
la rose Mémoire de Montluc

Merci à Bernie, de nous avoir permis d’étaler nos « rose » en toute liberté.

Novembre sera « noir« . Comme un pressentiment, Bernie, lorsque tu avais choisi , en 2019, la couleur pour ce novembre 2020…

Projet de Ma’

Ma’ a pensé à chiffre (s) pour son Projet du jour
clic

Le 7 va sortir car on aime bien ce nombre symbolique. J’aime bien aussi le 9, le chiffre de mon année de naissance et de mon département. Et puis, c’est le seul chiffre qui peut se lire à l’endroit et à l’envers 😉
J’adore le 5 qui rappelle mon mois de naissance, celui du muguet et des roses. Quant au 13 forcément il porte bonheur !

Alors j’ai eu une idée ! Trouver chiffre né de la somme de tous ceux cités :
7 +9 + 5 + 13 = 34 et 3 + 4 = 7 le pur hasard, hein 😆

Voui, je le confesse, pour le Projet de Ma’, j’ai dû sacrifier celui de gauche car dans le Jardin d’Annabelle ICI ils étaient 8

Jeudi en colère

… «Aujourd’hui, avec vous, nous sommes tous Profs» (… ) Etre prof (…) C’est transmettre et anticiper, préparer les cours avec une attention particulière, parce que chaque leçon est importante. C’est entrer dans une classe et s’y sentir à sa juste place. C’est repérer une lueur que l’on a pu allumer dans les yeux des élèves, c’est aussi remarquer quand ils décrochent et aller les récupérer. C’est avoir de l’ambition pour eux et leur ouvrir les portes car celles de l’esprit et de la connaissance sont infinies. C’est développer leur esprit critique pour les rendre libres (…) C’est repérer une lueur que l’on a pu allumer dans les yeux des élèves, c’est aussi remarquer quand ils décrochent et aller les récupérer» (…)
«Tout cela, Samuel, vous le saviez, et mieux encore, vous l’incarniez. Car vous aviez la plus haute idée de ce qu’est le métier d’enseignant.

extrait de la lettre de Madame Brigitte Macron publiée dans Le Parisien

J’ai mal à ma France

Le Défi du 20 avec Vonnette

Avec deux mots en « I » Vonnette a choisi iceberg et insouciance
clic

Quelques brèves !

  • On apprend que Ballotine a dû quitter à regret sa Petite France et son Ill pour s’envoler vers d’autres contrées froides à la rencontre des derniers icebergs ayant résisté cet été au réchauffement de la planète s’est rendue à l’Iceberg pour patiner ! lire la suite ICI
  • « L’insouciance tue… les autres« . Cet aphorisme de l’écrivain polonais Stanislaw Jerzy Lec est, hélas, toujours une réalité. Serons-nous Nous allons être condamnés à passer un Noël confiné (Covid), sans sapin décoré (écolos) ni foie gras (protection des animaux).
  • Il est rappelé que le Défi du 20 Novembre sera mené par Catichou clic qui a choisi 2 mots commençant par J : « jeu » et « janotisme »

Chic c’est Lundi

C’est déjà l’avant dernier Lundi au soleil de l’octobre rose de Bernie et j’ai encore tant de photos à montrer 😆

Alors, ce matin, en plus de mon petit clin d’œil à ma commune métropolitaine

j’ai choisi ces deux photos, une petite cage toute mignonne et vide heureusement (sur la gauche, ce n’est pas un masque qui traîne, je vous rassure)

et un flamand rose du Parc de la Tête d’Or bien élégant et agile !

Bonne semaine