Silent Sunday

clic

Chut ! Une photo, pas un mot…

réponse :
En arrivant près de l’étang, nous voyons un pêcheur. Tiens donc, ce n’est pas l’époque de la pêche pourtant. Nous laissons le pêcheur et partons en rando. A notre retour, le pêcheur est toujours là ! Bizarre.
Je m’approche et là, je découvre Martin ! Je lis la pancarte qu’il a dans le dos : « Je m’appelle Martin, si vous me rencontrez, déplacez-moi de 5 mètres, je suis là pour effaroucher les cormorans qui viennent se nourrir ici. Ces volatiles engendrent de gros dégâts sur les espèces de poissons qui vivent dans l’étang, ils blessent les poissons sans les manger… »

L’étang était à moitié gelé, des fils sont tendus sur l’eau. Sacrées bestioles, il en faut de l’imagination pour les apeurer ! Pour la petite histoire, j’ai laissé Martin à sa place !

Deux en un le samedi

Pour son Projet, Ma‘ nous oriente, cette semaine sur les réverbères
clic

En premier lieu, j’avais choisi Paris avec ses escaliers agrémentés de réverbères. Ces passages plus aisés à la descente qu’à la montée ont tous un charme fou. C’étaient bien sûr des photos d’archives.

On a les mêmes au Parc de la Tête d’Or bien sûr ! Tout près de la roseraie internationale, par exemple.

Des réverbères-lanternes où le soleil joue à cache-cache, au Parc de Gerland, aussi.

Mais à la gare d’O., gare « multimodale » comme on dit de nos jours (métro-bus-trains), on a l’embarras du choix : des réverbères voyeurs avec caméras embarquées, et d’autres plus esthétiques -voire romantiques- que l’on prendrait presque pour des arbres.

Et qui dit qu’en ce moment, il n’y a pas de soleil ? 😉

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Pas prévue, une rando s’est invitée mardi matin pour nous menés à nouveau à Saint-Laurent d’Agny, à une quinzaine de kilomètres d’O. Y’avait du soleil ! La terre était gelée -ça pinçait- et l’eau des flaques prisonnière dans la glace.
Cet été, nous avions fait cette rando en pleine canicule. En hiver, la vue est plus dégagée sur la petite chapelle

Réflexions du jeudi

Et ben, dites donc, tous ces événements ça mérite bien un p’tit billet !

On compte moins les morts, on se focalise sur les vaccinés. Et ça y va, le vaccin 😆
J’attends mon tour, c’est pas encore pour demain. Je vous tiens au courant. Tout l’monde n’a pas eu le bol de Mauricette qui a déjà reçu ses deux doses 🙄

Les jours grandissent, à l’heure du couvre-feu on y voit encore clair. Et du coup, ça pristouille un tantinet, faut bien garder un œil sur la montre pour ne pas se payer une prime. Vous me direz, ça va pas durer, on risque bien d’être reconfinés 😥

Après la neige, la douceur s’est installée et a fondu l’armée de bonhommes de neige. A Lyon, y’en avait partout, tous plus beaux les uns que les autres et qui avaient vu le jour dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Tiens donc, y’avait-il une attestation « spéciale neige » qui permettait d’être dehors après 18 heures ?

Mercredi 20, quelle journée. Le Défi du 20, le vent en tempête, la dégustation du canard à l’orange et de la galette annulée, le début des soldes et le départ de Donald. La white House a été désinfectée dans la journée avant l’arrivée du nouveau locataire. Même pas un coup de peinture sur les murs… Moi, j’aurais pas aimé du tout, du tout. Et vous ?

Comme j’avais du temps libre, j’ai suivi les événements à la tv. J’ai même vu le déboulement de la tête du Président au Musée Grévin ! Tout était bien programmé, mieux que les séances de vaccination 🙄

J’sais pas vous, mais moi, j’aime pas trop la Lady GaGa. Mais l’entendre chanter l’hymne américain, ça m’a fait dresser les poils des bras bien emmitouflés sous mes polaires. Voir Joe pleurer ça m’a bouliguée aussi. Et son serment sur la Bible de Douai ! Cocorico !

Revenons à l’actualité. On parle à nouveau « d’enfermer les Séniors ». J’y crois pas. C’est pas nous qui contaminons, nom d’un gratton. Et pendant qu’on sera emprisonnés, les autres se paieront du bon temps ? Pas question ! Si ça continue, je vais descendre dans la rue et manifester avec les poignées de râleurs qui continuent de battre le pavé à longueur de semaine. Moi, je sais pourquoi j’suis pas d’accord.

Et on attend, on n’en finit pas d’attendre, le soleil, la vaccination, le vaccin français, et même d’autres nouveaux variants, le 3e confinement, la réouverture des restos. On n’en peut plus d’attendre. C’est le dernier qui a parlé qui a raison ou tort, c’est selon. Et pendant que les politiques et les scientifiques se livrent des batailles sans fin, nous, « les gens », on ne sait plus sur quel pied danser.
Mais voilà que depuis hier, ça se précipite, ça nous pend au nez, ça se précise, on en saura plus à la fin de la semaine 🙄

Finalement, encore une semaine de liberté, de couvre-feu et de sale temps.


Chic c’est Lundi

Dernier Lundi Soleil de janvier et c’est ainsi que finit la série « argent » clic

Les francs, ça vous parle aussi ? J’ai conservé une pièce de 2 francs, émise en 1993, à l’occasion du cinquantenaire de la mort de Jean Moulin.

Une vraie relique que je garde précieusement dans une petite boîte avec quelques autres pièces rares de 2 euros.

Voici donc la pièce officielle, recto/verso.

La mienne a un peu vécu, ce qui en fait tout son charme !

NB : Je suis un peu perplexe. Sur l’espace de Bernieshoot, aucune mention du Logo qu’il a pourtant choisi pour 2021, aucun signe de son Lundi Soleil si ce n’est une photo furtive noyée dans un texte élaboré, d’un tout autre sujet. C’est un peu déroutant. Mais je continue à jouer -pour moi- et à partager le plaisir de montrer certaines de mes photos.

Deux en un le samedi

Pour son Projet du jour, Ma’ a pensé à « hiver »
clic

Ca tombe bien. Le week-end dernier, que du bonheur, enfin de la neige à Lyon ! Je vous prie de croire que le dimanche matin, hop hop hop j’étais dehors avant neuf heures ! Chaussée de mes belles godasses de randos toutes neuves -fallait bien ça, ça glissait quand même- j’ai dévalé ma colline et me suis précipitée dans un bus jusqu’à Bellecour, mon idée étant de rejoindre le Vieux Lyon et pourquoi pas Fourvière…

Je n’étais pas la seule à avoir eu cette idée géniale ! Masqués, les Lyonnais avaient voulu profiter de spectacle blanc. Je me suis pas mal cramponnée au bitume, les trottoirs pas nettoyés étaient plutôt glissants, mais ça valait vraiment le coup d’œil. Des gens et des bonhommes de neige de partout. Faut croire que le premier couvre-feu, la veille, n’a pas été du tout respecté 🙄

J’dis ça, j’dis rien. A O. sur la place, à 22 heures, les résidents s’en donnaient à cœur joie. De ma fenêtre j’étais aux premières loges, j’avais une vue d’ensemble.

Revenons à l’objet de ce billet. Que choisir, une statue, un monument, les berges de Saône inondées, un des bonhommes de neige, tous ravissants ?

« C’est l’incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume. » Oscar Wilde

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

« Une image vaut mille mots. » Confucius

pour mon Ami Edualc

Enquête dans ma bibliothèque – suite

Roseleen joue avec Skyler. Les Tags sont une gourmandise pourvu qu’ils ne soient pas imposés !

Certaines Copinautes m’ont suivie pour le Tag littéraire qui nous a permis de redécouvrir certains livres oubliés et en même temps, de faire la poussière sur les étagères de nos biblios 😆

PassiFlore avait déniché, toujours chez Skyler, un Tag sur la Littérature clic un peu similaire, celui-ci s’attachant aux couleurs des couvertures de nos livres personnels. Et comme Skyler, je me suis bien amusée à répondre à ces 12 nouvelles questions dont certaines m’ont donné un peu de fil à retordre, comme disait ma mémé.

1/ Un mot du titre est une couleur :
« Rose » de Tatiana de Rosnay
Paris sous le Second Empire. Les ambitieux travaux d’Haussmann détruisent des quartiers entiers, générant des milliers d’expropriations douloureuses. Loin du tumulte, Rose Bazelet mène une vie paisible, au rythme de sa lecture du Petit Journal et de ses promenades au Luxembourg. Jusqu’au jour où elle reçoit la fatidique lettre du préfet: sa maison, située sur le tracé du boulevard Saint-Germain, doit être démolie... cf Babélio


2/ La couverture est en majorité jaune :
« Allumer le chat » de Barbara Constantine
C’est l’histoire très loufoque de Bastos, chat philosophe très pédant !
Un livre choisi par la maîtresse de Nunzi et dédicacé par Barbara elle-même 😉


3/ Tous les tomes de la saga sont dans les mêmes tons de couleurs :
Deux romans de la trilogie de Pierre Lemaître, « Au revoir là-haut » et « Couleurs de l’incendie », la couverture du 3e ‘Le miroir de nos peines » étant différente


4/ Les couleurs reprennent les couleurs de notre Pays :
« L’embellie » de Audur Ava Olafsdottir
J’ai moins aimé que Rosa Candida.
Pardon pour le rouge devenu orange, mais je n’ai rien trouvé de plus approchant !

Moi, vous me connaissez, j’ai horreur de tricher. Orange c’est pas rouge, hein 🙄
Alors, voilà, un Bescherelle aux couleurs de la France ! Et puis un Bescherelle, y’a rien de mieux !
« L’anglais pour tous » fera parfaitement l’affaire. Ce bouquin est tout neuf, il n’a jamais servi…


5/ Le titre du livre est de couleur rouge :
Au hasard, chez Gallimard, la prestigieuse Edition, où tous les titres sont rouges sur une couverture coquille d’œuf, « Charlotte » de David Foenkinos, ou bien l’un des romans de Jean d’Ormesson

6/ La couverture est aux couleurs de l’automne :
« Le Grand Meaulnes » d’Alain Fournier
Un livre que j’ai en plusieurs éditions et que je relis régulièrement

7/ La couverture reprend uniquement 3 couleurs :
« Le caillou » de Sigolène Vinson


8/ Il y a un reflet brillant sur la couverture :
Ouf ! Enfin un « polar » de Michel Bussi, mon auteur favori
« Mourir sur Seine »
Avec des cadavres « propres », comme je les aime avec Bussi !

9/ La couverture est en majorité verte :
Le Dico des Femmes écrivaines de langue française
Acheté chez France Loisirs… il y a trrrès longtemps !

Dictionnaire Des Femmes - Écrivains De Langue Française   de collectif


10/ La couverture est de votre couleur préférée :
C’est le bleu pour moi aussi !
« Le chat qui venait du ciel » premier roman de Hiraide Takashi
Un conte japonais délicieux où tout tourne autour de Chibi
Et pour la petite histoire secrète -révélée ici- j’ai ce livre en deux exemplaires, tous deux offerts par deux autres Amies dans la vraie vie 😉


11/ La couverture reprend les 7 couleurs de l’arc-en-ciel :
« Une année de créativité » de Brenda Mallon
La magie conjuguée de l’Art, de la Culture et de la créativité

12/ La couverture est en noir et blanc :
Au hasard -mais pas tant que ça !- « Antoine de Saint-Exupéry » de Michel Richelmy
La vie de cet homme me passionne tant.

Voilà, le Tag est terminé. Je vous invite à prendre le relais, de quoi occuper vos moments désœuvrés d’après couvre-feu 😆
Je crois bien que j’ai pris encore plus de plaisir à répondre aux questions de ce 2e Tag littéraire.

Défi du 20 avec PassiFlore

En 2021, on continue avec les lettres de l’alphabet. La règle est à retrouver sur le blog de PassiFlore clic
Je résume ! Avec les deux mots commençant par la lettre du mois, un concret et un abstrait, il faut rédiger un texte court et l’illustrer, si possible, avec nos photos. La meneuse du Défi a l’obligation de est invitée à mettre le lien des blogs des Défieuses 😉


Une libellule, qui visait la lune,
S’est brûlé les ailes au soleil.
Elle avait volé longtemps, pour des prunes,
Croyant que là-haut c’était le Pays des Merveille
s
.

Pour le Défi du 20 février, avec deux mots en « M« ,
je vous propose
mandarine et malédiction

N’hésitez pas à vous inscrire sur les mois encore libres ! L’alphabet sera ainsi bouclé à la fin de l’année ce qui nous permettra de passer à autre chose -si l’envie nous en dit- en 2022 😆

Chic c’est Lundi

Argent toujours pour le Lundi Soleil de janvier avec Bernie
clic

On a déjà vu circuler des bijoux et des euros. Je ne copie personne mais j’ai aussi des idées sur ces sujets !

Aujourd’hui, j’ai choisi une « rose » en métal trouvée, il y a déjà quelques années, sur le marché forain de la Croix-Rousse du mardi, à 1 euro. A l’époque, j’étais à fond dans ma période « roses » !

Je ne la porte plus, mais je la garde car elle me rappelle des moments heureux de ma toute nouvelle vie de retraitée, en 2015 (Festival mondial des Roses à Lyon)