Silent Sunday

clic

Chut ! Une photo, pas un mot…

réponse :
En arrivant près de l’étang, nous voyons un pêcheur. Tiens donc, ce n’est pas l’époque de la pêche pourtant. Nous laissons le pêcheur et partons en rando. A notre retour, le pêcheur est toujours là ! Bizarre.
Je m’approche et là, je découvre Martin ! Je lis la pancarte qu’il a dans le dos : « Je m’appelle Martin, si vous me rencontrez, déplacez-moi de 5 mètres, je suis là pour effaroucher les cormorans qui viennent se nourrir ici. Ces volatiles engendrent de gros dégâts sur les espèces de poissons qui vivent dans l’étang, ils blessent les poissons sans les manger… »

L’étang était à moitié gelé, des fils sont tendus sur l’eau. Sacrées bestioles, il en faut de l’imagination pour les apeurer ! Pour la petite histoire, j’ai laissé Martin à sa place !