Etats d’esprit de mai

Cette nouvelle rubrique mensuelle, inspirée des « Etats d’esprit du vendredi » que certaines Aminautes publient chaque semaine, sera mon bilan de vie au fil des mois 😆
Vraiment, il me tarde que ce Mai 2021 finisse car il n’a pas été tout rose.

Fatigue : Plus présente depuis ma 2e dose de vaccin, le 23 avril. Je me suis traînée tout le mois, sans entrain. J’attends l’arrivée de l’été pour qu’il me booste.

Humeur : Envie de rien, besoin de rien. Ben alors, c’est parfait !

Estomac : Toujours en grande forme, le bougre ! Même sans restos, je me suis fait des petits plaisirs pour soigner mon moral !

Condition physique : Bof ! Je suis devenue une vraie « tamalou » 😥 J’ai toujours mal quelque part, et la nuit c’est pire.

Esprit : Chonchon, grognon, embrouillé. Y’avait de quoi ! Depuis le 21 avril, je bataille avec La Poste Mobile pour faire annuler une facture de plusieurs centaines d’euros, ponctionnée illico sur mon compte. Une histoire de fou : un nouveau téléphone, un nouveau numéro, un contrat ni approuvé ni signé, un nouveau forfait imposé, bref, j’y ai gaspillé le peu d’énergie qui me restait. Mais tout est bien qui finit bien, a priori y’a eu juste un « bogue ». Le Bureau de Poste Lyon Bellecour est mobilisé. @ suivre 🙄

Boulot Activités : Quelques randos quand le soleil voulait bien se montrer, le pont de l’Ascension au pays des moustiques, un tout petit peu de lecture et beaucoup de farniente et de siestes à cause de mes nuits.

Culture : Mon concert Expresso « Schumann » du 4 juin à l’Auditorium est enfin confirmé. Pas de chance, pour une fois que j’avais acheté deux abonnements en septembre dernier, tout a été annulé. La saison prochaine, je prendrai mes billets au fur et à mesure.
Et puis, le 19 mai au matin, j’ai acheté un billet pour l’Expo Antoine de Saint-Exupéry. Je l’avais manquée en décembre et j’aurais vraiment été trop déçue de ne pas pouvoir la voir. Rendez-vous pris, cet après-midi, à la Sucrière. J’en parlerai bien sûr.
Je deviens de plus en plus sauvage, ma parole. Je programme désormais mes sorties et expos en solo ! J’veux pas/plus gâcher mon plaisir j’veux découvrir à mon rythme, tout simplement.

Penser à : Rien ! Ces 14 mois passés m’ont appris à ne plus faire des projets à long terme… J’attends de voir…
Ah si ! acheter un agenda car j’ai déjà quelques rendez-vous en septembre, si tout va bien. Voilà un petit plaisir que je vais me faire as soon as possible, j’adore l’acheter dès juin pour y noter les Anniversaires !

Avis perso : Il était grand temps que la vie presque normale reprenne. Lyon, toute morte, c’est déprimant. Et je piaffe d’impatience de pouvoir quitter mon masque définitivement, ce que je ne peux faire qu’à la campagne, pour le moment.

Message perso : Je mets tous mes espoirs dans juin, juillet et août 😆

Loulou Animal de compagnie : Natty a survécu à sa solitude du pont de l’Ascension, ravitaillée en croquettes 3 fois par jour par mon gentil gardien. Depuis, dès qu’elle le peut, elle roupille sur mes genoux. Elle est en grande forme, comme son estomac !

Amitiés : Tout doucement, on va pouvoir reprogrammer des rencontres avec les Copines, des picnics, toujours à l’extérieur dans un premier temps, il ne faut pas baisser la garde, hein ! On verra en juin pour les plats du jour en terrasse, pour le moment je laisse la place aux impatients. Boire un verre sous un parapluie c’est plus d’mon âge !

Sorties : Pas de ciné, ni théâtre, aucune envie de passer deux heures en vase clos, le masque sur le nez.

Divers : Une grosse peine. Une vie brisée en quelques secondes, pourquoi ? Je n’arrive pas à réaliser. Le Destin ?…

Courses : Pas envie de retourner dans les centres commerciaux, pas envie de faire la queue sur le trottoir pour faire du shopping dans les magasins. Juste l’essentiel, Auchan, Monop’, Grand Frais et le marché.

Envie de :  Rien ! Ca m’arrange, je me plais bien dans mon chez moi, vu le temps pourri -pluie et vent- qu’il a fait et sûrement un épisode de canicule qui ne manquera pas d’arriver très vite 😥

Zic : Hi hi hi, la Zic ? A part la chanson de Barbara Pravi, j’en écoute très peu en ce moment. Même pas envie là non plus.

Et pour finir, quelques citations-réflexions :

Fuir la monotonie du temps qui passe.
On est heureux si on ne cherche pas à l’être.
Se laisser dériver par le moment présent.
Penser à autre chose.

Rendez-vous fin juin
avec, je l’espère, quelques petits kifs