Deux en un le samedi

Depuis lundi, nous sommes en été, thème du Projet de Ma’ clic

Place Bellecour, les deux statues du Rhône et de la Saône réalisées par les Frères Coustou, placées depuis 1957 de part et d’autre de la célèbre statue de Louis XIV, ont été enlevées pour être rénovées -les pauvres, elles en ont vu de toutes les couleurs- et n’y reviendront pas. Elles trouveront refuge au Musée des Beaux Arts à l’abri des outrages du temps et des gens.

Le cheval de Louis XIV partira lui aussi se refaire une beauté en début d’année prochaine mais après un petit lifting il reprendra sa place à l’automne 2022.

Une palissade a donc été installée tout autour, avec des panneaux retraçant, en dates, la vie de Lyon.

C’est ainsi que j’ai appris qu’en juin 1800 Napoléon est passé par là 😆

Pour en savoir plus clic

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

Mes balades urbaines sont toujours source de drôles de découvertes et d’étonnements ! Des lieux connus que les habitants s’approprient à leur guise, se transforment au fil du temps.

L’adorable petit jardin croix-roussien, rue d’Ivry, dédié à la poétesse Marceline Desbordes Valmore s’appelle désormais Jardin Guylaine Gouzou Testud (« Jardin inauguré en 2005 où allait se ressourcer Madame Gouzou-Testud et qu’elle a voulu créer avec un mûrier symbolisant le travail de la soie. Il prend son nom en mars 2012 pour rendre hommage à cette femme politique, militante des Droits de l’Homme ».)

Il est discret, zen et luxuriant. Lundi après-midi, petit détour pour le revoir. Cette bulle verte coincée entre des immeubles est tout à fait improbable. Et double petit bonheur, près de la fontaine, une collection d’énormes Robert dont personne ne veut plus… La pluie de ces jours va les transformer papier mâché…