Etats d’esprit de juin

Encore 30 jours de passés. Et voilà que les jours ont recommencé à diminuer. Tout d’même, j’en profite bien le matin, pas besoin de lumière pour savourer mon petit-déjeuner !

Fatigue : Ca va mieux, tout doucement. Faut dire que moins j’en fais, mieux je me porte et comme j’ai pas fait grand chose, je me porte mieux, forcément 😆

Humeur : Bien meilleure qu’en mai. Le Premier Ministre y est pour quelque chose beaucoup. Plus de masque dans la rue, 4e étape du déconfinement aujourd’hui, ça permet de revoir la vie en rose.

Estomac : Au top de sa forme. Une valeur sûre ! Et avec les restos qui ont repris vie, c’est l’pied !

Condition physique : Bof ! Je suis devenue une vraie « tamalou » 😥 J’ai toujours mal quelque part, et la nuit c’est pire.

Esprit : Serein. A force de croiser le fer avec ma banque, presque tout est rentré dans l’ordre ! Il a fallu en dire des paroles, en écrire des mels et montrer les dents. Enfin, les 444,10 euros qu’ils avaient indûment piqués sur mon compte le 21 avril m’ont été crédités le 29 juin !

Boulot Activités : Quelques randos quand le soleil voulait bien se montrer, le pont de l’Ascension au pays des moustiques -c’était super quand même-, un tout petit peu de lecture et beaucoup de farniente et de siestes à cause de mes nuits et d’une mini canicule.

Culture : Mon concert Expresso « Schumann » du 4 juin à l’Auditorium a été confirmé. Juste sympa mais retourner à l’Auditorium, même masquée, c’est que du plaisir.
Pas de chance, pour une fois que j’avais acheté deux abonnements en septembre dernier, tout avait été annulé. La saison prochaine, je prendrai mes billets au fur et à mesure.
Et puis, le 19 mai au matin, j’avais acheté un billet pour l’Expo Antoine de Saint-Exupéry. Je l’avais manquée en décembre et j’aurais vraiment été trop déçue de ne pas pouvoir la voir. Rendez-vous pris le 28 mai à la Sucrière.

Avis perso : Il était grand temps que la vie presque normale reprenne. Lyon, toute morte, c’est déprimant.

Message perso : Je mets tous mes espoirs dans juillet et août 😆

Loulou Animal de compagnie : Natty a survécu à sa solitude du pont de l’Ascension, ravitaillée en croquettes 3 fois par jour par mon gentil gardien. Depuis, dès qu’elle le peut, elle roupille sur mes genoux. Elle est en grande forme, comme son estomac ! Par contre elle n’a pas aimé du tout, du tout, le dernier we avec ma fille cadette à la maison 🙄
Une intruse chez elle, pensez donc ! Son domaine occupé jour et nuit par deux z’humaines, chat a mal fini.

Amitiés : Tout doucement, on va pouvoir reprogrammer des rencontres avec les Copines, des picnics, toujours à l’extérieur dans un premier temps, il ne faut pas baisser la garde, hein ! On verra un peu plus tard pour les plats du jour en terrasse, pour le moment je laisse la place aux impatients. Et puis, boire un verre sous un parapluie c’est pas d’mon âge !

Sorties : Pas de ciné, ni théâtre, aucune envie de passer deux heures en vase clos, le masque sur le nez. Et désormais sans jauge, ça ne va pas m’inciter à y retourner 🙄
En même temps, le film La fine fleur avec Catherine Frot au Pays des Roses me tente énormément 😆

Divers : Une grosse peine le 20 mai. J’en ai parlé pour évacuer. Une vie brisée en quelques secondes, pourquoi ? J’ai mis du temps à réaliser. Le Destin ?… Ce qui me réconforte c’est qu’il a pu être enfin accompagné pour son dernier voyage, le 16 juin. De là-haut, il veille sur son épouse, ses fils et ses petites filles.

Envie de :  Presque rien ! Ca m’arrange, je me plais bien dans mon chez moi, et vu le temps pourri -pluie et vent- qu’il fait après un mini épisode de canicule. Regarder le Tour de France cycliste à la télé, mon chat sur les genoux, ça me plaît 😆

et pour conclure, 3 4 p’tits kifs choisis parmi tant d’autres :

– l’Expo Saint-Exupéry
– les retrouvailles avec mes deux filles & Cie
– la balade en Beaujolais et les grenouilles en terrasse en bord de Saône
et
– une grrrosse surprise à venir…

Rendez-vous fin juillet pour d’autres nouvelles