Etats d’esprit d’août

Je n’avais pas vu passer juillet, j’ai été encore bien occupée en août. C’est vrai qu’un rien m’occupe. En plus, il a fallu faire avec ces 62 jours plutôt automnaux 🙄

Fatigue : Faut pas que je me plaigne tout l’temps, c’est lassant. Pas de gros maux 😆

Humeur : Bonne certains jours, excellente d’autres jours. Tout ça est positif, hein !

Estomac : Super content, « il » & moi en avons bien profité.

Condition physique : Une fois que j’ai démarré, ça va. C’est au départ que c’est un peu laborieux, côté articulations. Ca coince grave, surtout la nuit.

Esprit : Serein. Rien à ajouter. Ma rentrée sera cool, ça n’est pas arrivé depuis 2014. Je ne suis plus sollicitée !

Boulot Activités : Une rando hebdomadaire, pas mal de lecture, à peine de tricotage, pas trop de bloguo.

Message perso : Super journée dans le Vercors. Que de monde pour m’accueillir, Patricia, Letty, Clochette Ben & Nuts & Cie. Ben voui, depuis le temps que tu m’attendais, je suis venue et j’ai tout bien retrouvé comme sur tes photos 😉

Loulou Animal de compagnie : Natty a mangé des crevettes, c’est son péché mignon. A part ça, rien ! Ca lui va. Elle ne veut surtout pas qu’on change ses habitudes. Cette année, elle n’a pas fait son régime canicule, alors elle s’est fait du gras, du coup, sa ration a diminué et elle miaule de désespoir.

Amitiés : De bonnes tranches de rigolade et de gourmandise. Tout l’monde étant vacciné 2 fois, on n’fait même pas l’impasse du pass. Faut juste penser à ne pas oublier son téléphone. Masque, gel ET portable, le prix à payer pour vivre normalement. Bon, c’est pas contraignant, faut bien le dire. Pas besoin de manifester tous les samedis 🙄

Sorties : Sous la pluie ? J’y pense même pas. Avec le vent, non plus. Quant à la canicule y’en n’a pas eu. Il faut bien choisir son jour de la semaine où le soleil veut bien se montrer pour aller marcher et pique-niquer.

Divers : J’ai gardé Monoï, le bébé-chat de mes voisins de palier pendant deux semaines. C’est du boulot ! On a beaucoup joué, au ballon, à la souris, mais aussi avec une boulette de papier, un bouchon, le balai, y’a pas que les jouets qui sont marrants. A la fin, on savait plus quoi faire, on a trouvé le temps long 😥

Envie de :  J’vois pas. J’ai tout ce qu’il me faut, des livres, de la laine, la Bloguo, des p’tits restos. Il me faudrait m’aurait fallu juste un peu plus de soleil pour que le mois d’août ressemble à l’été. J’ai essayé plusieurs fois de m’acheter quelque chose, un tee-shirt ou autre, rien de ne fait envie. Je fais des économies ! Mon écureuil est ravi !

Mes petits soleils : Comme j’ai lu Les petits soleils de chaque jour de Ondine Khayat, mes petits kifs sont devenus mes petits soleils 😆
– ma journée chez Patricia
– mes petits restos sympas
– ma vie aoûtienne loin de l’agitation estivale
– Joséphine Baker bientôt au Panthéon

Des nuages et des orages : l’Actu ! le virus Delta qui s’en donne à cœur joie, les anti-vaccin et les contre-tout-tout le temps -j’en peux plus de ces fouteurs de bazar- la pluie, les tueries à Marseille, Kaboul, etc.

Citation du jour lue quelque part : « Quand on ne peut revenir en arrière, on ne doit se préoccuper que de la meilleure façon d’aller de l’avant. »

Bonne rentrée et à fin septembre

Deux en un le samedi

Ma’ pour son 34e Projet a inscrit dans son calendrier 2021 panneau indicateur
clic

Mardi, mon Amie, la Dame du Vercors, m’en a fait découvrir un plutôt inattendu, lors de notre promenade digestive 😆 Alors, j’ai remisé illico tous mes autres panneaux !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Ce n’était pas le grand beau temps au Pays d’Heidi, mais on avait dans nos cœurs le soleil qui ne brillait pas dehors 😉 Un vrai bonheur de respirer l’air pur et d’écouter le silence.

Deux en un le samedi

Hi hi hi, les vacanciers d’août vont devoir reprendre bientôt le boulot -si ce n’est pas déjà fait- Moi, j’en profite pour marcher dans les rues désertes et je congèle mon pain pour ne pas avoir à courir pour trouver une boulangerie ouverte.

C’est charmant !
Oui-oui, c’est le Projet de Ma’ pour cet avant dernier samedi d’août
clic

J’avais choisi le Café Charmant à O. près de la gare multimodale et… j’ai oublié de faire la photo 😳

Alors, panique ce matin à 7 heures, on a bien dû s’apercevoir que mon billet programmé était… vide ! Faut dire que la pleine lune bleue d’août perturbe mes nuits et du coup, j’suis pas trop en forme de très bonne heure.

Et si je parlais du baba au Rhum de chez Bouillet dégusté dimanche ? C’était charmant !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

Lors de notre rando hebdomadaire, mercredi, au Lac de la Madone à Mornant (69), une grosse courge noire m’a fait de l’œil 😆 Nous l’aurions bien emportée avec nous mais ça grimpait dur et nos sacs à dos étaient déjà bien trop lourds…

Défi du 20 avec PatiVore

Allez, c’est reparti, on joue, Août n’a plus que 10 jours à vivre et nous, on a encore 10 jours pour farnienter.

Ce mois-ci, la coach des Défieuses est PatiVore. Elle nous a proposé de plancher sur deux mots en « S » : songe et silence clic

Tandis que PassiFlore a imposé silence à sa sympathique Ballotine et s’est posée en silence pour écouter Purcell ou Mendelssohn, à n’en pas douter, Lydia l’érudite a relu la comédie de Shakespeare pendant ses vacances !

Vous pensez bien que de mon côté, j’me suis précipitée chez WiKi pour réviser mes classiques.

Le saviez-vous ? En fait c’est la comédie du grand William Shakespeare (16e siècle) Le songe d’une nuit d’été qui a inspiré son concitoyen, Henry Purcell (17e siècle) puis l’allemand, Félix Mendelssohn (19e siècle).

Pour ma part, entre théâtre et musique, y’a pas photo. C’est la musique que j’aime.

A la suivante !
En septembre, le Défi du 20 sera mené par George-Claude
avec deux mots en « T » : télépathie et tomate
clic

Tag Voyage au bout de la page

des chiffres et des livres

Il faut juste chercher sur le Net pour trouver ce Tag -qui date un peu- Il avait été créé sur la chaîne Youtube de Laurence Authentique.

Ce Tag demande un peu de temps et de réflexion !

1/Citez un livre (lu ou non) paru l’année de votre naissance
La mort dans l’âme, le 3e roman de la trilogie « Les chemins de la liberté » de Jean-Paul Sartre -merci Wiki !- Au hasard, évidemment car je n’avais aucune idée pour cette 1ère question.

2/Citez le plus vieux livre de votre bibliothèque (date d’achat ou d’offre, celui que vous avez depuis le plus longtemps)
De mémoire, un livre sur Les Impressionnistes, immense, qui hélas doit être à la cave 😥 Je ne peux me résoudre de le lâcher… La taille impressionnante de ce « beau » livre empêchait qu’il puisse être rangé sur une étagère de bibliothèque. J’ai eu ma période « Renoir » dans mon adolescence et j’aime toujours autant les œuvres impressionnistes.
Un livre sur Napoléon -pourquoi pas !- qui a subi une inondation dans une de mes autres tranches de vie !

3/Citez le livre le plus ancien de votre bibliothèque (année de parution)
Sans conteste, les Lettres choisies de Madame de Sévigné, un livre ancien de la collection des grands classiques français et étrangers, dont la date d’édition n’apparaît pas car ce livre a été restauré et relié « maison », il y a déjà , quelques années. Mais vu la préface de Monsieur Octave Blondel, mort en 1917, qui souligne qu’il « s’est borné à consulter l’édition publiée en 1818 par de Monmerqué… » je ne doute pas que le livre en ma possession est paru fin du 19e ou début du 20e siècle !

4/Citez le livre que l’on vous a le plus lu quand vous étiez enfant
Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur

5/Citez le premier roman que vous avez lu toute seule comme un grande
Le tout premier premier, c’était Mon premier Larousse en images que j’avais pas mal usé à le feuilleter et c’était aussi un excellent exercice pour apprendre à se servir d’un dictionnaire 😉
Côté magazine, c’était le Journal de Nano Nanette.
Ensuite, la collection Rouge & Or.
La collection des Bécassine, ses aventures me faisaient bien rire.
Et Les Fables de La Fontaine bien sûr. J’en ai eu plusieurs. Avec les crayons de couleur, c’était mon cadeau préféré !

6/Quel livre résume votre enfance ?
Les malheurs de Sophie qui se sont transformés au fil du temps en malheurs de Nini 😉
Ou bien Les petites filles modèles, soyons modestes !
Vous remarquerez que la Comtesse de Ségur a bercé mes jeunes années.

7/Quel livre résume vos années collège ?
L’incontournable Bled et ses règles de grammaire !
Les Lagarde & Michard
et les petits Classiques Larousse, les anciens, ceux de mes parents, puis les nouveaux plus attractifs.

8/Quel livre résume vos années lycée ?
Encore les Lagarde & Michard et les Classiques Larousse !
Les beaux livres aux pages fines comme celles d’un Missel de la collection La Pléiade, à manipuler avec beaucoup de précaution tellement ils étaient fragiles.
Je les ai gardés longtemps après mes études et mes filles les ont récupérés.

9/Quel est le plus petit roman de votre bibliothèque ? (nombre de pages)
Un livre de moins de 100 pages idéal pour challenger avec Lydia !
Disons Les Demeurées de Jeanne Benameur (81 pages)

10/Quel est le plus gros livre ? (nombre de pages)
Incontestablement Belle du Seigneur avec les 1 110 pages de la collection Folio, toujours en attente de lecture pour la 2e moitié du roman, la plus intéressante à ce qu’on me dit 🙄
Sinon, j’ai le Guide de la France mystérieuse (1023 pages) et ses itinéraires de A à Z, à consulter avec modération ! Pourtant, on y fait de belles découvertes. Ca pourrait être l’occasion d’une nouvelle « catégorie » dès la rentrée. Moi qui ne suis pas trop férue en géographie, ça sera parfait.

11/Quel est le livre que vous avez le plus lu ?
Deux, Le Petit Prince et Le Grand Meaulnes, j’en parle souvent tout le temps 😳
Mais quand on dit la vérité, on se répète forcément, hein ?

12/Quel livre sorti en 2021 avez-vous envie de découvrir ?
Alors là, je sèche ! J’aurais bien dû demander des pistes à mon Amie Marie-CloClo, elle est intarissable, incollable, à la pointe de l’actu littéraire.
Bon, j’ai quand même lu -sur ma liseuse- le dernier roman de Michel Bussi, Rien ne t’efface, paru en février de cette année ! L’honneur est sauf 😆

Un remue méninges pour cette 2e quinzaine d’août, ça vous dit ? Je le sais, y’a des joueuses qui vont se précipiter -ou pas- Merci aux courageuses… téméraires… qui auront à cœur de jouer avec moi 😉

Deux en un le samedi

Ma’ a pensé à rayures pour son Projet du jour
clic

Lors d’une balade dans le « vieux » Neuville, j’avais remarqué ces gros pots de fleurs -mais non pas des pots aux roses !- devant les commerces qui d’ailleurs sont très sympas. Trop bête, je n’avais pas fait de photos, la visite étant essentiellement « shopping » avec ma fille cadette, un peu beaucoup « bête de mode » comme Carrie 😉 Vous me direz, c’est de leur âge !
Mercredi, 2e passage dans le centre lors d’une rando Fleurieu-Neuville. Toutes les boutiques étaient fermées ! J’ai eu tout le loisir de préparer le Projet de Ma’ 😆

Mais d’autres rayures lyonnaises bien connues laissent présager d’un bon moment gourmand ! La « praluline » est je l’avoue, aussi délicieuse que son contenant est chic 😆 Autour de moi, j’en connais qui en sont fous/folles !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Mardi matin, de bonne heure et de bonne humeur, je me suis rendue au Parc de la Tête d’Or pour voir les animaux et la nouvelle forêt d’Asie (à la place des enclos des ours et éléphants).
J’aurais dû faire un tour sur Google avant, le mardi, c’est le jour de relâche pour le zoo et la forêt d’Asie ! J’ai donc erré un peu dans les massifs de fleurs et j’ai été voir les nénuphars géants (Victoria d’Amazonie) dans la serre Victoria. Surprise ! J’ai vu un homme-grenouille au milieu. Avant de prendre ma photo, j’ai demandé la permission : « accordée à condition que la photo ne soit pas diffusée sur Internet » 😳

Mais la Bloguo c’est pas un réseau social, hein ?

Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Catégorie : Nouvelles
Nom de l’auteur : Christian Bobin
Titre : La part manquante  
Nombre de pages : 99 pages

Est-il besoin de présenter cet écrivain dont les titres de ses ouvrages « s’éclairent les uns les autres comme les fragments d’un seul puzzle » ?

4e de couverture :
Ce n’est pas pour devenir écrivain qu’on écrit. C’est pour rejoindre en silence cet amour qui manque à tout amour.
(citation dans La baleine aux yeux verts)

« La part manquante » est un recueil de onze nouvelles courtes ciselant en quelques pages, avec le génie facile propre à Bobin, personnages et émotions des plus simples aux plus complexes. » (Critiques libres)

J’ai choisi la 2e nouvelle de ce recueil, La baleine aux yeux verts, 6 pages.

Dans ce conte, des réflexions sur ses thèmes favoris, l’enfance, la vie, l’amour, la souffrance, la mort, etc.

Quelques extraits de cette nouvelle :

« On lit sans ordre, sans raison. La lecture ne peut se commander. Personne ne peut en décider à votre place. Il en va de la lecture comme d’un amour ou du beau temps : personne ni vous n’y pouvez rien. On lit avec ce qu’on est. On lit ce qu’on est. »

« La lecture c’est la vie sans contraire, c’est la vie épargnée. »

« Ce qu’on apprend dans les livres, c’est la grammaire du silence, la leçon de lumière. Il faut du temps pour apprendre. On va à l’aventure. On prend un livre dans ses bras, puis on le quitte, on va vers le suivant. Les livres sont faits de poussière. Les livres sont faits de vent. Les livres sont faits du plus précieux de nos songes : poussière et vent. On y chemine, on les traverses. On les oublie… »

« C’est pour écouter que l’on écrit. C’est pour écouter le chant si pur de la baleine aux yeux verts. Elle chante le vent qui passe, la rose qui brûle, l’amour meurt. »

En lisant C. Bobin, je ne cherche pas à comprendre son cheminement de pensée. Je me laisse porter par la musique de son écriture, la poésie qui en découle, l’abstrait qui me dépasse, l’avalanche des mots posés en colliers à distiller, un baume pour soigner tous les maux.