Pour l’amour de l’Art…

Michel MOYNE, sculpteur (1934-2007)

«Ma sensibilité artistique m’est venue de mon père tailleur de pierre dans la région de Villebois (Isère) qui m’a appris le coup de main et l’amour de la pierre…»

Médaillé de la Société Lyonnaise des Beaux Arts à 17 ans, cet artiste charbonnois précoce a été toute sa vie un artisan dans le statuaire, l’animalier, et surtout les bustes. De nombreuses tombes de Charbonnières-les-Bains, Tassin et Ecully portent sa signature. A Charbonnières, on lui doit le buste du Docteur Girard, place Marsonnat, de Georges Bassinet prés du Pavillon de la Rotonde. A Lyon, celui du Cardinal Gerlier à la Cathédrale Saint Jean compte parmi ses créations.

«Je pense que l’art n’est pas un commerce. Je travaille pour l’amour de l’art. Je réalise donc des œuvres qui me tiennent à cœur, en toute liberté…» aimait-il répéter à ceux qui l’interrogeaient.

Quel est votre style lui demande-t-on : « Je le situe entre Michel Ange et Maillol. J’ai un style «réaliste». Je n’aime pas beaucoup un certain art contemporain qui, je pense, ne survivra pas à notre époque parce qu’éphémère et trop facile… »

«La Vie» : la femme et l’homme enlacés portant et serrant l’enfant entre eux, taillée dans un bloc de pierre de quatre tonnes des Charente, représente plus de 2.500 heures de travail ! Elle symbolise la continuité de la vie, de l’espèce humaine… «Cette œuvre très personnelle représente ce qui a toujours été pour moi une priorité, ma raison de vivre, le but de mon existence : la fondation d’une famille dans la continuité». 

Michel Moyne a pris pour modèle le visage de sa propre mère -quelle drôle d’idée-, pour réaliser la femme, celui de son petit fils pour l’enfant et le sien pour l’homme ! Cette dernière création est comme l’aboutissement de sa vie d’artiste.

23 réflexions sur “Pour l’amour de l’Art…

  1. La statue de la dame qui a le popotin en l’air m’interpelle, pour ne pas dire qu’elle me choque… d’autant plus s’il a pris sa mère comme modèle (pour le visage, certes…)
    😘😘😘

    J'aime

    1. Hello Lydia
      😆
      Je qu’il n’y a que pour La Vie qu’il a pris le modèle du visage de sa mère 😉
      C’est tout l’Art d’un sculpteur de créer n’importe quelle partie du corps 🙄
      J’pense bien à toi 😉
      Gros bisous

      Aimé par 1 personne

    1. Hello Renée
      Cette clairière est mal entretenue, un peu trop en friche et certaines statues auraient besoin d’un bon nettoyage.
      Mais tu as raison, on peut les admirer quand on veut, comme on veut et gratuitement 😆
      Gros bisous

      J'aime

  2. Je ne sais pas si ce sont les prises de vue qui tassent ou si ces personnages sont particulièrement trapus… Je trouve les personnages disproportionnés et sans finesse… Et comme Patricia, je ne suis pas fan non plus de leur esthétique. Sans oublier le mélange maman, petit fils et lui tous à poils , c’est limite au niveau de la symbolique non ? La critique est facile, mais chapeau pour la somme de travail qu’il a fallu pour tailler tout ce petit monde !
    Bises So !

    J'aime

    1. Hello Marla
      Je n’avais pas réagi comme vous 🙄
      Je n’ai pas été choquée.
      Intéressant de lire vos réactions 😉
      Il n’a pris que les visages pour modèle.
      Faut-il y voir une symbolique ? Michel Moyne n’a pas dû aller si loin dans ses réflexions avant d’ériger ses statues.
      Pour certaines, c’est vrai qu’elles sont bien en chair, ce qui me plaît bien, hein !
      Il a fait tout ça pour son plaisir et pour les visiteurs qui viennent sur place.
      Comme tu le dis, il a eu ce mérite de passer des heures à tailler la pierre.
      Gros bisous

      J'aime

  3. 4 tonnes de pierre et 2500 heures de travail ! un rude art que la sculpture ! j’aimerai bien sortir de tels œuvres de mes mains. J’aime bien même si les proportions étonnent. Un artiste qui a la chance d’avoir ses œuvres exposées, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. Bon s’il a pris les modèles dans sa famille c’est qu’il n’avait peut-être pas les moyens de payer de vrais modèles, va savoir.

    J'aime

    1. Hello Dame Uranie
      D’autres réflexions bien judicieuses. Merci.
      C’est drôle, on a juste été surpris de cette collection posée dans cet endroit !
      On ne s’est pas interrogé du pourquoi et du comment 😳
      Je regrette simplement que la mairie de Charbonnières ne soit pas plus attentive à ce patrimoine municipal 😥
      Gros bisous

      J'aime

  4. Moi j’aime! Il sculpte la vraie vie, les » vrais gens « ,les vraies formes,
    J’aime l’expression des regards.
    Et comme dit Marie Paule j’aimerai bien pouvoir en faire autant😍
    Bizzz sous la pluie

    J'aime

  5. Hello Soène
    Comme certaines, le fait d’avoir pris sa mère pour modèle me choque, surtout dans cette position ; ça frise l’inceste. Pourquoi ne pas avoir pris la maman. Etait-elle si moche que ça ? à sa place je serais fachée. Cela dit j’admire le travail et je trouve ça bien que ces statues soient exposées publiquement. Mais un petit nettoyage s’impose.
    Chez nous aussi, dans le parc de la ville il y a des oeuvres.
    Bonne promenade. 😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.