Deux en un le samedi

Pour le Projet de ce dernier samedi d’octobre -n’oubliez pas de reculer vos pendules cette nuit !-

Ma’ propose les yeux au sol
clic

Mes cyclamens sauvages de la semaine dernière auraient été parfaits. N’en parlons plus pour cette année !

A mon âge, il me faut toujours voir où je marche pour ne pas buter. Gare au fémur, hein !

A Lyon, Ememem soigne les plaies des trottoirs avec des pansements en mosaïques. J’adore ! Et comme beaucoup de Lyonnaises, j’en ai toute une collection 😆

Celui-ci illustre bien le jeu utile de l’Artiste

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Mercredi après-midi, nous avons fait une visite commentée sur le thème Des murs peints au Street Art. De la Croix Rousse, nous avons bambané sur les pentes jusqu’à la place de la Comédie. Le soleil brillait, c’était super. On avait les yeux partout ! Je ne me souvenais pas que tant d’artistes des rues s’éclataient sur les murs lyonnais 😆

Nom d’un gratton, y’a même un -faux- Magritte
Copieur !

Tag en cuisine

Cécile C a trouvé ce Tag ici datant de 2008 et qui n’a pas pris une ride !
et un autre à venir 😆 Cécile C en a plus d’un (tag) dans ses réserves
clic

Quel aliment aimez-vous le plus cuisiner ? 
Aucune préférence. Je refais toujours les mêmes plats et le soir j’essaie d’alléger au maximum. Je m’étais promis de faire de la soupe mais je n’y arrive pas 🙄

Laquelle de vos réalisations a reçu le plus de suffrages ?
La tartiflette, les crêpes, What else ?

La recette que votre entourage vous réclame le plus ? 
Bon, mon entourage est très réduit. Et mon entourage se contente de ce qui est servi dans son assiette, manquerait plus que mon entourage devienne exigeant 😆
Quant à Natty, elle aime bien goûter la viande et mange du fromage blanc et de la Vache qui Rit, sans oublier les crevettes bien sûr

Votre petit déjeuner préféré ? 
Une ficelle -congelée- toute chaude, sortie du four, pour le dimanche matin, avec du beurre ET un soupçon de confiture, avec un demi verre de jus d’orange et mon grand bol de café. Je n’ose plus manger du saucisson et réserve un pain au chocolat pour les -très- grandes occasions

Votre restaurant ou pâtisserie préférée ? 
Avec The Fork, on découvre des petites adresses bien sympathiques la plupart du temps, des restos où on n’aurait jamais eu l’idée de mettre un pied. Il est rare que nous allions deux fois de suite dans le même resto.
Pour la pâtisserie, moi qui n’aime pas trop le sucré, je craque volontiers pour un baba au rhum, des Profiteroles, et de plus en plus, les petites mignardises surprises d’un café gourmand

Votre aide la plus précieuse dans votre cuisine ? 
Pas de robot dans ma cuisine, ma vieille moulinette me suffit et mes deux mains gauches ! Si, j’suis pas très habile de mes deux mains 😥

D’après vous, que ne cuisinez-vous pas assez ? 
Des plats en sauce, genre blanquette de veau, bourguignon, lapin chasseur, coq au vin ! Quant aux abats, n’en parlons pas, à part une petite cervelle d’agneau que l’on ne trouve plus guère. Je ne suis pas douée pour les sauces, les dons culinaires de mon père ont sauté une génération 😥 Faut avouer que de voir mon père faire réduire une sauce pendant des plombes, ça ne m’a pas convaincue à persévérer dans ce métier !

Quelle cuisine étrangère aimez-vous ? 
Sans hésiter, la cuisine italienne -les sauterelles grillées ou la panse de brebis farcie, très peu pour moi- et les moules-frites belges, plus si belges que ça de nos jours

Déjà fini ? Ce Tag est facile. Il va vous mettre l’eau à la bouche et l’envie de le faire 😉

@ vos gamelles casseroles et que ça saute !

Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Catégorie : Poésie
Nom de l’auteur : Henry Bauchau
Titre : L’Escalier bleu – Editions Gallimard
Nombre de pages : 79 pages

Henry Bauchau est un poète, romancier, dramaturge et psychanalyste belge, de langue française.
Je tiens particulièrement à ce recueil de poèmes offert par mon Amie Isabelle, Asphodèle pour les Aminautes.

Ce livre est paru en 1964.

Poème de circonstance, page 24,

Les pensées

« Je n’aurai rien compris que les pensées réelles
qu’on plantait au printemps sous le mur des remises
la beauté de couleur profonde, les pensées
qui regardaient le temps de la terre sans feuilles
et voyaient d’un regard obstiné l’essentiel
nues, minimes, sans rien, sans rien d’autre que l’œil. »

Deux en un le samedi

Pour Ma’ ce sera « Monochrome » ce samedi
clic

Alors je pense bien sûr à Pierre Soulages plutôt qu’à Pablo Picasso 😆
Ce serait donc forcément une image empruntée sur le Net 🙄

Ce qui serait bien, ce serait pourtant de trouver une photo dans ma photothèque…

Lors d’une visite commentée au charmant Musée des chapeaux à Chazelles-sur-Lyon clic celui-ci était d’une seule couleur, en noir c’est chic, et un peu napoléonien !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Après la monochromie un peu austère pour Ma’, juste un petit bonheur de tous les jours pour Patricia 😆
Chaque année, au début de l’automne, des parterres de cyclamens sauvages envahissent spontanément les pelouses et talus à O. Ils sont vivaces et colorés. Je les cueille avec les yeux 😉

Défi du 20 octobre avec Florence

C’est Florence qui coache ce Défi du 20 octobre et qui nous a proposé deux mots en « U » :
Univers et Utopie
clic

Se prendre pour le centre de l’univers est une réalité pour une minorité bruyante mais une utopie pour la majorité silencieuse -dont je fait partie- !

Ah ! Je vous vois venir. Cette affirmation, allez-vous me dire, cache des sous-entendus… Oui ! N’ayons pas peur des mots… en « U » !

Moi, vous me connaissez, j’dis pas toujours ce que je pense mais je pense toujours ce que j’dis !

Et, c’est ma conclusion, j’adore jouer au Défi du 20

L’avant dernier Défi du 20 de 2021 sera mené par Vonnette
avec deux mots en « V » : vélo et vraisemblance
clic

Deux en un le samedi

Là où débute l’aventure est le Projet de Ma’ pour ce samedi automnal
clic

J’aurais dû garder mon Projet de la semaine dernière pour le Projet d’aujourd’hui 🙄 Il aurait été parfait ! Alors, j’ai fait un petit tour dans ma mémoire et dans ma photothèque 😆

Je ne suis pas une aventurière dans l’âme, pas casse-cou du tout, je reste presque toujours dans les clous.

Après une grrrande rumination et l’abandon de nombreuses pistes -début de ma vie professionnelle, mariage, naissance de mes filles, retraite, croisières, que sais je encore- c’est, je pense j’en suis sûre, ma décision d’avoir un chat chez moi 😆

Mon choix ne surprendra personne ! Le 1er novembre 2014 exactement. Venue de l’Yonne, ma fille avait mis plus de 20 minutes pour l’attraper dans la maison. Très peureuse -elle l’est toujours- cette amour de minette a changé le cours de ma vie…

Les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Vendredi matin, là où la Saône et le Rhône se rejoignent, leurs eaux recouvraient presque la mosaïque cœur

La toute première fois…

Toute, toute première fois ! J’ai inventé un genre de Tag « le jour où, la première fois » 😆
Je me suis bien amusée à brasser dans les tiroirs de ma mémoire. Vous allez adorer car je vous livre encore des trucs inédits -ou presque- sur Moi !

01 – Mes premières vacances
seule, à la ferme (et je ne m’appelle pas Martine !) de 1955 à 1960, j’y ai passé toutes mes vacances de printemps et d’été

02 – Mon premier déménagement
de la Croix-Rousse à Villeneuve/Lot, en 1961, après ma 6e et ma communion solennelle. Changement de vie, de collège, mais j’avais gagné une chambre, une salle de bains, un jardin et la télévision que je regardais au salon sur des fauteuils gris en skaï ! (à la Croix-Rousse, pas de salle de bains ni salon, ni télé)

03 – Mon premier diplôme
le Certificat d’Etude à la fin de la 5e

04 – Ma première « grosse » bêtise
à Oxford. Mes parents m’offraient un mois en immersion Anglais et un soir j’ai suivi des grands hors des limites autorisées et en stop par dessus le marché. Si on s’était fait piqués, on aurait été renvoyés sur le champ… A l’époque, la majorité était à 21 ans. Mes parents ne l’ont jamais su. Ouf ! Bon y’a prescription 😆

05 – Mon premier salaire
ou plutôt ma prime de stage, en 1968 (environ 600 francs pour 3 mois) que j’ai toute dépensée pour faire un cadeau à mes parents

06 – Ma première voiture
en 1970, après avoir réussi mon permis du premier coup ! une 4 L bordeaux. Je l’ai cabossée assez rapidement en tournant trop vite dans une rue étroite !

07- Ma majorité
le 10/05/1970. A l’époque c’était 21 ans. Comme j’étais toujours chez mes parents, rien a changé, je ne faisais pas la loi…

08 – La naissance de mon premier enfant
en 1974. Mon ex est vite parti se réfugier chez sa mère après m’avoir laissée seule à la clinique avec ma notre fille

09 – Ma première ride
quelle drôle d’idée ! Y’a tellement longtemps que je ne me souviens pas de l’année. Je ne sais pas vous, mais elle/s arrive/ent sans qu’on s’en aperçoive, mais je les préfère aux « joufflues » de mon âge qui ont un visage lisse mais le cou flétri ! Ben oui, j’ai vu Sylvie V. à la télé, dimanche 😆

10 – Mon premier animal de compagnie
le 1er novembre 2014, Natty est entrée dans ma vie 😆 Elle a environ 7 ans et un bon mois. Et depuis, j’habite chez mon chat.

Ca vous tente ce p’tit jeu des 10 vérités -sans tricher, hein- ?