Etats d’esprit de novembre

Non c’est pas moi, ni la Queen Babette ! D’ailleurs, j’ai pas du tout une tête à chapeaux. Mais une image rigolote est parfaite en préambule de ce billet mensuel 😆

Pas de paniques, les Tagueuses, mon Tag vestimentaire est programmé pour jeudi, j’me suis encore perdue dans le Temps. Toutes mes confuses !

Lundi 21, mon billet était le 800e. ??? Ben, c’est tout !

Mais d’où ça vient cette superbe tradition du beaujolais nouveau ? La tradition naît en 1951, lorsque l’Union viticole du Beaujolais fait pression pour que la vente de ses vins en primeur puisse être autorisée avant la date du 15 décembre 1951, jusqu’ici imposée. Demande acceptée, et depuis 1985, le troisième jeudi du mois à 00h00 est inscrite dans tous les agendas. C’est en effet le troisième Jeudi de Novembre de chaque année que commence la distribution de ce vin à l’histoire bien particulière.

Bilan pour le Beaujo, deux bouteilles bues et deux bouteilles à boire. Pas mal encore cette année, notre Beaujo nouveau, et j’en ai trouvé « sans soufre ajouté ». J’veux bien y croire.

Je me suis aperçue que j’étais devenue écolo sans le vouloir 🙄 J’ai acheté du PQ en papier recyclé tout doux mais moins blanc que le normal. Et puis je repasse de moins en moins, j’me reconnais pas. Dire qu’avant, je repassais tout-tout absolument tout. Quant à faire comme notre Aminaute Danièle ICI y’a encore de l’eau à couler sous les ponts ! Mais Bravo à elle pour cette ingénieuse trouvaille éco(lo)nomique 😉

J’ai appris aussi que j’étais « ailurophile » grâce à l’Aminaute PhtoNanie ! C’est plus savant que chat-gaga, me direz vous.

C’est aujourd’hui que Joséphine Baker est panthéonisée par le Président. Consommer 4 maris et adopter une douzaine de mômes, ça vaut bien ça. Cette Résistante et espionne pour la France, a fait tellement de belles choses. Vous le savez, j’admire ces Femmes aux destins pas ordinaires. Je serai devant ma télé à 17 h 00. J’adore ce genre de cérémonies officielles qui me font dresser les poils sur les bras 😆

J’ai vu à la télé, la belle Neige, une Abondance à lunettes et au caractère bien trempé, qui apprend à marcher droit dans ses montagnes pour défiler au prochain Salon de l’Agriculture. Je croise les doigts pour que la 5e vague ne la prive pas encore cette année de cette gloire 🙄

Vous savez quoi ? Les « Monique » sont les cibles d’arnaque à cause de leur génération. Tout comme les « Bernadette » et les « Nicole, elles se font escroquer. Vraiment, c’est moche de s’en prendre aux mémés. Une fake news ? Pas du tout ! Méfiez vous 😆 Hier, au Tricot, sur 5, y’avait 2 Monique ! Je les ai donc mises en garde 😆

J’ai découvert Recyclivre. Faut que j’étudie. Mais j’aime bien mon Momox !

Je me suis littéralement « gavée » de films de Noël 😆 J’attends le prochain billet de l’Ami Oth sur le sujet mais je sais que j’ai une longueur d’avance, je n’ai pas 25 marmots à occuper toute la sainte journée. D’ailleurs, c’est Oth, l’an dernier, qui m’a donné envie de voir ces films à l’eau de rose la guimauve-chocolat. Mais c’est tellement beau et niais romantique que je ne vois plus passer mes après-midi 😆 J’veux même plus sortir à partir de 14 h et je manque tous ceux de la matinée 😥

J’ai commencé un carnet pour noter toutes les citations trouvées dans les papillotes. D’habitude, je garde les p’tits papiers. C’est tout d’même un peu encombrant à la fin de la saison. Les citations des Révillon sont intellos, ça me va, pas de blagounettes olé olé.

Ben voilà que j’ai tout balancé, en vrac, les + et les – du mois.
Alors, je reprends sagement mon canevas et je fais court comme dit mon Amie la Dame du Vercors qui a de la neige partout !

Fatigue : RAS, j’suis bien piquée, ça devrait aller
Humeur : Chassez le naturel, il revient au galop ! Ca va, ca vient
Estomac : J’ai tenu plusieurs (2) we sans boire une gouttelette d’alcool. J’suis assez fière de moi
Condition physique : RAS et mes genoux ne coincent plus trop, est-ce le miracle du vinaigre de cidre de Mamylor ?
Esprit : En paix, on va dire comme ça
Activités : Les mêmes, pourquoi changer ? J’ai refait mon Logo des Encours du 10 😉 j’ai emballé des petits cadeaux de Noël, et c’est pas tout ! Rendez-vous pour les Encours du 10
Message perso : Babette -pas la Reine, hein, une amie depuis l’ICOF- maintenant que tu as retrouvé le lien de mon blog, prévois un repas froid le dernier jour du mois, car tu vas avoir de quoi lire 😆
Animal de compagnie : Ma parole, elle a dû consulter la Reine Muppet en télépathie, elle veut goûter de tout, même le saucisson brioché lui plaît
Amitiés : Je vais attendre le 12/12 pour souhaiter l’Anniv’ à Mind The Gap et lui faire une réponse qu’il attend depuis le mois d’août 😳
Sorties : Le moins possible, j’me mêle pas aux autres, encore moins que ces derniers mois jours
Divers : J’ai inauguré la recette d’une Amie réelle. Pas mal Très bien ! J’en parlerai le 10/12 ! J’ai refait une fournée de mendiants.
Envie de : Soleil !

FIN

Deux en un le samedi

Pour son Projet du jour, Ma’ propose rangement
clic

Bon voyons, ce qui paraît simple s’avère souvent bien compliqué 🙄
Je range beaucoup… Dans mon métier -le secrétariat- le classement était primordial. Mais voilà, à la maison, tout est différent ! Je range et la plupart du temps, je ne me souviens plus où j’ai rangé 😥 Alors commence une partie de cache-cache dans tous les endroits improbables. Placards, commodes, tiroirs, boîtes, tout y passe et la recherche est parfois infructueuse.. A Noël dernier, impossible de retrouver mes petits sapins et pères Noël. Et un beau jour, bien après Noël, en ouvrant une boîte tout en haut d’une étagère, youpi, les revoilà 😆 Ils ressortiront bientôt de leur cachette, pour Noël 2021

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Deux photos encore cette semaine pour bien comprendre !
Mercredi, après quelques courses à Pierre-Bé, petit détour au Parc de La Fontaine désert. Passage obligé devant la boîte à livres, toujours en parfait état, avec des étagères de livres bien rangés. Et on trouve tout ou presque, comme en librairie 😆

Je me suis amusée à faire un rapprochement de livres « comme une famille » 🙄

Une photo, quelques mots

Il y a bien longtemps que je n’ai pas joué avec Leiloona. Après la photo sans un mot d’Isabelle, mon esprit gamberge avec la photo n° 417 de Diana Parkhouse clic

Il veille, immobile, impassible, patient comme une sentinelle. Les petites fentes de ses pupilles distillent la lumière. Il aime se chauffer aux rayons du soleil. Ses oreilles, bien droites, ne détectent aucun danger imminent. Après un long sommeil matinal et avant celui de l’après-midi, il s’accorde un moment de méditation. A quoi pense-t-il ?
Dans la maison, il entend -car il entend tout !- les bruits familiers de son humaine. Le déjeuner est terminé, les odeurs de viande poêlée -car il sent tout !- et le cliquettement des couverts ont disparu, laissant place au bruit particulier des assiettes qui s’alignent dans la gueule géante de la drôle de machine. Comme d’habitude, il a fait une courte apparition dans le séjour, a miaulé, la queue en point d’interrogation, et a obtenu sa part de protéines, idéale pour son pelage bien brossé. On lui a dit : « c’est fini », alors il a regagné sagement son observatoire, devant la fenêtre.
Perché sur son poste d’observation devant la fenêtre, il surveille les pigeons. Ceux-là ont, certes, la liberté de voler, mais pas la capacité de penser. Du moins, c’est ce qu’il pense. Les pigeons mal aimés des villes ne sont pas des voyageurs. Ils se contentent de rouler leurs yeux tout ronds pour attraper leur pitance en s’agglutinant sur la pelouse.
Lui, bien dans sa vie de chat captif, il ronronne, tout tourne rond !

ce petit texte m’a été inspiré par Natty

Défi du 20 avec Vonnette

A peine passé son Anniversaire, voilà Vonnette la tête dans le guidon pour cet avant dernier Défi du 20 de 2021 clic

Elle nous a proposé deux mots en « V » : vélo et vraisemblance

J’ai tout de suite pensé à la complainte de l’heure de pointe du Grand Joe. Cette chanson n’a pas pris une ride depuis sa création en 1972. Bientôt 50 ans qu’on la fredonnait et rien n’a changé. Non non non, rien n’a changé hé hé… -bon, vous me direz que celle-ci (chanson !) je la fredonnais à la même époque (1971)-

Dans ce premier quart du 21e siècle, les vélos dépassent toujours les autos. D’ailleurs, ils n’ont pas de mal vu qu’on ne peut pas dépasser le 30 en ville.

Selon toute vraisemblance, les mobilités douces devaient améliorer le trafic et diluer les bouchons, en ville 🙄 C’est pour ça que vélos et trottinettes fleurissent dans les rues, comme les colchiques dans les prés. Une calamité. A Lyon, pas moins de 348 stations de Vélo’V. et à Paris, 1 400 stations de Vélib 😥

Selon toute vraisemblance également, ce n’est pas Léonard de Vinci qui est l’inventeur de la chaîne à vélo ! Ca me paraît pourtant vraisemblable que le grand Léonard ait pu le faire 😆

Conclusion : la vraisemblance aurait tendance à se faire prendre pour la vérité. Faut toujours se méfier.

C’est Dame Uranie qui sera la coach du Défi du 20 décembre
clic
Pour décembre dernier mois de l’année, il nous reste :
W  X  Y  Z

 je propose à chacune 2 solutions : 
 1 – écrire un texte avec la lettre de votre choix et ses mots,
 ou
2 –  écrire un texte avec les 4 lettres et 8 mots,
W  Watt et Wassingue
X  Xylophage et Xylophone
Y  Yé-yé et Yo-yo
Z  Zen et Zinc

Qui va tenter le 2e choix ? hâte de voir ! ça s’annonce pas facile.

Deux en un le samedi

Mais que ça va vite, dites donc !
Encore un Projet pour Ma’
clic

Je ne sais pas quelle clé choisir, la clé de musique, la clé de vie, la clé des champs, celle de la réussite, du savoir, du bonheur, ou tout simplement celle prisonnière dans un trousseau ?

Des histoires de clés, tout le monde en a eues dans sa vie et souvent c’est pas drôle quand on les as perdues et qu’il faut changer la serrure 😥 J’avais en mémoire une clé perdue sur un poteau, en plein champ, lors d’une balade tout près de chez moi. Et j’ai eu bien du mal retrouver ma photo…

Mais je ne résiste pas au plaisir de montrer celle-ci, la clé égyptienne qui symbolise la « vie »

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

Dimanche dernier, après une visite à l’expo-vente de la Vaisselle des Chefs, et avant de traverser le marché de la création, j’ai fait un tour au jardin du Musée des Beaux Arts, tout « mort » et triste comme les statues -qui ont toujours l’air de s’ennuyer-.

Mais au fond, sous les voûtes, j’ai revu ma Saône et mon Rhône, cachés bien à l’abri, dans l’attente de se faire restaurer. Sauvés des incivilités des gens et du temps subies sur la Place Bellecour, ils couleront des jours heureux dans le Musée après avoir retrouvé leur belle allure originelle. Un petit bonheur à noter dans mes Etats d’esprit de fin novembre 😆

Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Catégorie : Conte
Nom de l’auteur : Marie Colmont / images de Gerda
Titre : Marlaguette – Editions Flammarion
Nombre de pages : 24 pages

Comme je ne connaissais pas la jolie histoire de Marlaguette, j’ai donc commandé ce mini classique du Père Castor chez Momox.

Dans les contes pour enfants, les loups sont souvent présents. D’abord méchants, ils deviennent gentils, car le loup est un animal intelligent 😆

Petit résumé en quelques mots : Marlaguette croise un loup qui veut la croquer, il la traîne jusqu’à sa tanière mais il se blesse et la petite fille le soigne ; le loup tout attendri s’affaiblit en ne mangeant plus de chair fraîche. Alors, d’un commun accord pour préserver sa santé, il repart dans les bois en pensant à sa petite infirmière et Marla retourne chez elle en pensant très fort à son nouvel ami 😆

Deux en un le samedi

Goutte (s) est le thème du Projet de Ma’ ce samedi
clic

Une fois n’est pas coutume, que des fleurs pour ce samedi et plusieurs photos pour Ma’ et Patricia 😆

Et si la musique veut bien se mettre en place, ce sera un petit plus ICI

Classique, d’actualité, et pourtant c’est une photo de mes archives. Les gouttes de pluie sur les fleurs se transforment en perles naturelles et précieuses. Ces grosses boules de chrysanthème mauves étaient recouvertes de petits diamants

En boule ou toute simple, la pluie produit le même effet

Pour les 24 Heures de Patricia
clic

Je triche un peu, j’ai pris cette photo le 5/11 lors d’une balade au Parc de la Tête d’Or. J’étais retournée les fleurs de bananiers, fanées mais toujours belles, et dans les Grandes Serres, j’ai vu cette fleur oiseau de paradis, en pleine terre. Magnifique !

Une photo bonus 😆 la fleur de bananier sans pétale mais toujours remarquable

petit rappel de la fleur vue début octobre