Une photo, quelques mots

Je joue de temps en temps avec Leiloona
CLIC

La montagne, ça vous gagne ! Il se répète mentalement ce slogan à chacune de ses escapades montagnardes. En 1990, quand le Ministère du Tourisme de l’époque l’avait inventé, il avait tout juste 10 ans. Il allait faire du ski avec ses parents.

Depuis, Louis, –il ne s’appelle pas Louis mais il adore ce prénom et s’est rebaptisé ainsi-, a pris son indépendance et la liberté de ne plus skier. Pourquoi se forcer quand on n’aime pas ? Il préfère la randonnée, seul. Il est libre, Louis !

Débordé en semaine par son boulot contraignant –pour faire plaisir à ses parents, il est devenu avocat comme papa– il a besoin, c’est vital, de s’aérer, de s’évader, de dépenser son énergie, de se refaire une santé mentale après ces plaidoiries qui n’en finissent pas.

Il ne s’accorde que ce plaisir. Les soirées avec les copains, les filles, ça l’indiffère. La boisson, les clopes, les histoires futiles, il fuit tout ça depuis son échec amoureux –le seul– qui l’avait laissé ko pendant de longs mois. Ses parents avaient eu la bonne idée de vouloir à tout prix le marier avec une fille de « bonne famille », la fille du Procureur ! Mignonne, mijaurée mais sans cervelle. Il s’en était sorti, le cœur en miettes et l’esprit en déroute.

Plus jamais ! Le célibat ne lui fait pas peur. Il faut laisser du temps au temps et au jeu de l’amour et du hasard, le Hasard fait toujours triompher l’Amour, il y croit… Perdu dans ses réflexions, il n’a pas vu le temps passer. Il est temps de redescendre sur terre, enfin à la maison, il doit encore étudier quelques dossiers pour demain.

Quelques mois plus tard… Germain -c’est son vrai prénom, le masculin du prénom de sa grand-mère– a eu un coup de cœur pour une consœur, rencontrée lors d’un procès –qu’il a gagné-, et ils ont décidé d’être éventuellement ennemis au Tribunal mais mari et femme dans la vraie vie.