Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Alors que j’étais partie farfouiller dans les rayons livres du Foyer NDSA à O. en quête d’une BD et d’un Manga -je n’en ai pas trouvés qui me plaisent- pour jouer avec Lydia, ce petit livre tout neuf a attiré mon attention. Les lions ne mangent pas de croquettes ! Ca m’a fait sourire et en plus, une bonne action à 1 euro, ça ne m’a pas ruinée !
Arrivée à la maison, (après avoir passé la couverture au lait démaquillant), je lis au verso, en bas : « prime offerte dans le cadre de l’opération Les Mercredis à lire et dans la limite des stocks disponibles. Ne peut être vendue. Tirage limité » 😆

Ce petit livre de André Bouchard n’a jamais été ouvert et les pages sentent bon le papier.
Et bien, Moi, je l’ai lu et sauvé de l’anonymat. Perdu dans une pile de livres, il aurait même pu être maltraité par des petites mimines 🙄

Catégorie : Conte
Nom de l’auteur : André Bouchard
Titre : Les lions ne mangent pas de croquettes – Editions Seuil Jeunesse
Nombre de pages : 32 pages que j’ai dû compter !


4e de couverture :
« Pas de chien, ni de chat ! » ont déclaré papa et maman.
Comme Clémence est une petite fille obéissante, elle a donc amené un lion à la maison. »

Avant de commencer l’histoire, ces quelques lignes :
« Cet album a été choisi parmi les plus beaux livres jeunesse par des professionnels de la littérature, des médias et de l’enfance, tous passionnés par cet univers.
« Nous avons le plaisir de vous faire découvrir cet ouvrage. A travers ce livre, nous espérons donner aux plus jeunes le goût de la lecture et l’amour des belles histoires, celles que nous partageons en f amille, que nous racontons au coucher qui qui aident les enfants à grandir et à s’ouvrir au monde.
Les lions ne mangent pas les croquettes est un album à l’humour caustique.
Ramener un lion à la maison, quelle drôle d’idée !
On suit avec délice les tribulations de cet animal de compagnie à l’appétit féroce. »
Le comité de sélection des Mercredis à lire :
Anna Cabana, Marie Drucker, Laurence Engel, Régine Hatchondo, Alexandre Jardin, Nathalie Le Breton, Delphine Menez, Marcel Rufo, Anne-Cécile Sarfati, Domitille Viaud.
« 


Dès 3 ans, est-il indiqué 🙄 il faudra que la lectrice -maman- ou le lecteur -papa- trouve les mots pour répondre aux questions des bambins ! Certes, les illustrations parlent d’elles-mêmes, imagées et savoureuses, mais plutôt aux adultes !
Hélas, pas de trace du nom de l’illustrateur.

Pour résumer très vite l’histoire, le lion que Clémence a ramené à la maison -qui n’a pas de petit nom- n’aime pas les croquettes, il n’aime que la chair fraîche. Qu’à cela ne tienne, il croque tous les humains qu’il croise. Même la petite Clémence 😥

Après les avoir tous mangés, le lion retourne dans sa savane auprès des siens et lit l’histoire aux petits lionceaux couchés en cercle autour de lui :

« Voilà, c’es fini. Alors, elle vous a plus mon histoire, les enfants ?
– Ouais, sauf la fin qui est triste.
– Oui, pauvre petite fille !
– C’est pas ça, c’est pour le lion que je suis triste.
– Ah bon ?
– Ben oui ! Il ne lui reste plus que des croquettes à manger, maintenant ! »