Des photos pour un samedi

Ma’ propose kitsch pour son Projet du jour
clic

Mais d’abord le kitsch c’est quoi ? « Tout ce qui est de mauvais goût, pourvu qu’on le regarde au second degré, avec un clin d’œil plein d’humour et assez d’esprit pour ne pas prendre tout cela au sérieux ».

A Borough Market -marché impressionnant rempli de produits français-, dans une poissonnerie étaient suspendus des sacs en plastique contenant des poissons… en plastique ! My God ! Les Anglais me surprendront toujours !

Londres2019-tel (66)Londres2019-tel (65)

et pour les 24 Heures Photo de Patricia

24 heures Photo
clic

lundi, sur les bords de la Tamise, tout près de London Bridge, la mouette se prêtait avec patience aux séances de photos des promeneurs

 

Londres2019-tel (110).jpg

« Chic c’est Lundi »

BERNIE SHOOT-logo-lundi-soleil

clic

Chaque premier lundi du mois, je joue avec BernieShoot.

son thème de décembre est : lumières

Ca tombe à pic. Hier matin, un pâle soleil faisait son apparition à O. A gauche du clocher de St-Genis, le feu à Saint-Thomas d’Aquin…
Pas de panique, rien de grave, le soleil éclairait quelques fenêtres. Ce phénomène valait bien quelques photos !

En attendant, bien sûr, la Fête des Lumières, du 5 au 8 décembre, qui commence, hélas, de plus en plus tard, le soir… Ce sera sans moi, j’aime de moins en moins ces festivités et je ne supporte plus toutes ces contraintes obligatoires désormais pour assurer la sécurité des Lyonnais et des visiteurs. Quel dommage…

St-Thomas d'Aquin.JPG

Projet de Ma’

J’suis pas là mais avant de partir j’ai joué avec Ma‘ avant de partir ! « Chaud » est son Projet du jour clic

Bizarre, alors qu’il fait froid, Ma’ veut du chaud. Normal, avec ce mauvais temps et cette humidité, on a besoin de se réchauffer.

Pot-au-feu, potée, choucroute, raclette ou tartiflette, vin chaud au Marché de Noël, que choisir ? Quand on n’a pas de cheminée, il faut avoir des idées « bons plans » ! Y’a aussi les polaires, les heures de ménage…

et le « doudou rose »
cof

à très vite
je vous retrouve la semaine prochaine

Merci pour vos visites
et vos commentaires

Bon week-end

Vert, blanc ou noir

Ce dernier vendredi du mois de novembre agite les médias ! mais pas que, les consommateurs aussi… C’est la

Au « black Friday » certains commerçants brandissent leurs « green Friday » ou « white Friday »…

Vert, blanc ou noir, je m’en fiche, j’attendrai les soldes d’hiver. 4 semaines seulement en janvier, c’est assez, ainsi, on pourra renouveler sa garde robe au juste prix !

Et pour ceux qui ne suivent pas l’actualité télévisée :

green Friday : on n’achète que des trucs d’occasion
white Friday : on reverse la différence (entre le prix réel et le prix cassé) à des associations
black Friday : on croit faire des affaires…

Pauvre France, comme disait ma mémé. Même Momox me propose – 15 % pour son Flash Friday ! Je vais peut-être en profiter pour m’acheter un autre Fred Vargas, Antiblues me dit que ça vaut la peine d’en lire un 2e (après Ceux qui vont mourir te saluent que je n’ai pas du tout aimé). Oui, mais lequel choisir ?… L’homme aux cercles bleus est cité plusieurs fois dans les commentaires chez Babélio… Pourquoi pas…

Dans le bus, sur le Canard enchaîné qui lisait un usager, j’ai lu en gros titre : « black Friday si t’achètes un oeil, on te donne une main »…
Moi j’en étais restée à l’histoire de La laitière et du pot au lait, le beurre, l’argent du beurre et la crémière ! Heu, t’es pas un peu has been démodée, Soène ?…

vendredi noir

Duo de Stars

« Les idées ça se chasse comme les papillons. » Agnès B.
Alors que les papillons ont disparu en ville, mes idées virevoltent ! C’est ainsi qu’un beau matin, l’idée m’est venue d’écrire ce billet…

Je ne parlerai pas de chiffons mais de métaux. J’ai pour habitude de répéter qu’il ne faut comparer que ce qui est comparable. Et pourtant, je vais évoquer deux Belles célèbres, tellement différentes mais de fabrication françaises, connues dans le monde entier et érigées au 19e siècle qui méritent bien ce billet !

Et une fois de plus, par mes recherches sur le Net, j’ai appris un tas de choses.

Moi vous me connaissez, je suis « de France » et fière de l’être. Je commencerai donc par la « plus jeune » des deux, la Tour Eiffel clic

Google-126e Anniv ouverture Tour Eiffel

La Dame de fer que je ne manque jamais de visiter lors d’une escapade à Paris -et que je saluerai bientôt !- a toujours des secrets pour moi. Inutile de rappeler son histoire, tout l’monde la connaît.

tour Eiffel photo NE

Avec ses 312 mètres de hauteur (324 m avec les antennes), elle pèse 10 110 tonnes au total (7 300 tonnes pour sa charpente métallique).

Construite pour l’Exposition universelle de Paris en 1889, sa construction démarra le 1/07/1887 et terminée le 31/3/1889. Celle qui devait être démontée dès la fin de l’Expo universelle, elle a été inscrite aux Monuments historiques depuis le 24/06/1964 et figure au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991. Belle victoire !

Celle qui a inspiré de nombreux poètes est régulièrement animée par des jeux de lumière qui s’accordent à l’actualité.

G.Apollinaire-Tour Eiffel

« Salut monde dont je suis la langue éloquente que sa bouche Ô Paris tire et tirera toujours aux Allemands »

 

L’autre « star » que je ne verrai jamais, c’est la Liberté éclairant le monde, plus connue sous le nom de Statue de la Liberté à New York

Statue Liberté-brevet

Ce phare à l’origine, posé sur l’île Liberty Island, est désormais le symbole de bienvenue à tous ceux qui arrivent à NY, un cadeau de la France pour le centenaire de l’indépendance américaine, dévoilé le 28  octobre 1886. La statue est interdite de reproduction… Pourtant, j’en connais déjà une à Roybon dans l’Isère !

Bien moins imposante que la Tour Eiffel, la statue, en feuilles cuivre repoussé, pèse 204 tonnes et mesure 92,9 mètres. Le projet avait été confié au sculpteur français, Auguste Bartholdi, en 1871.
D’autres noms bien connus chez nous ont apporté leur savoir-faire pour la structure interne de l’édifice (pylône métallique) : Eugène Viollet-le-Duc et Gustave Eiffel.

Pour le visage, c’est le grand flou (ça nous rappelle un peu la Joconde). Isabella Eugénie Boyer, veuve de Isaac Merritt Singer, entrepreneur-donateur (des célèbres machines à coudre), visage de la mère de Bartholdi, Charlotte, la « Grande Céline » employée au bordel de la rue de Chazelles ???

« Une statue représentant la Liberté éclairant le monde qui consiste, fondamentalement en un personnage féminin drapé, avec un bras levé portant une torche alors que l’autre tient une tablette gravée, et avec un diadème sur la tête, en substance comme indiqué plus avant. »

Deux soeurs, en quelque sorte, au caractère bien trempé !
Tour Eiffel-Libertéphoto trouvée ICI

Taguons ensemble

Nous, vous nous connaissez ! On ne manque jamais une occasion de s’amuser ensemble !

2018-AP-NE2photo archives décembre 2018

A l’invitation d’Antiblues clic, nous traboulons ce matin avec Mind The Gap clic

Bac

* Prenez le livre le plus proche de vous, allez page 24 et notez la première phrase :
En fait, il s’agit d’un petit poème du recueil L’escalier bleu de Henry Bauchau, offert par Miss Aspho

L'escalier bleu


« Je n’aurai rien compris que les pensées réelles
qu’on plantait au printemps sous le mur des remises
la beauté de couleur profonde, les pensées
qui regardaient le temps de la terre sans feuilles
et voyaient d’un regard obstiné l’essentiel
nues, minimes, sans rien, sans rien d’autre que l’oeil. »

* Sans vérifier, devinez quelle heure est-il ? 5 h 50

* Vérifiez : 6 h 00

* Que portez-vous ? pyjama et robe de chambre

* Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ? mon blog ! Je préparais mes billets pour les Lundis au Soleil avec BernieShoot. Pour le mois de décembre, je vais jouer les 5 lundis. C’est Bernie qui va être content !

* Quel bruit entendez-vous à part celui de l’ordinateur ? aucun de l’extérieur, les infos à la télé

* Quand êtes-vous sortie la dernière fois, qu’avez-vous fait ? vendredi, j’ai continué la course pour mes petits cadeaux de Noël. J’adore ! J’ai aussi fait un tour chez Uniqlo et Sostrene Grene. J’adore ! Et enfin, je suis passée à La Trinitaine faire une provision de bonnes choses sucrées et salées à offrir

La Trinitaine

* Avez-vous rêvé cette nuit ? Oui, toujours. Mais mes rêves sont fugaces, dès qu’ils me réveillent, ils s’évaporent. Bien plus volatiles que mes cauchemars…

* Quand avez-vous ri la dernière fois ? Là, maintenant, en pensant à mes Amis Antiblues et Mindounet !

* Qu’y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ? Rien. J’ai horreur de faire des trous dans mes murs… Par contre, sur l’étagère, en face de moi, je vois une partie de ma décoration de Noël, déjà…

* Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle serait la première chose que vous achèteriez ? Alors là, il m’a fallu ruminer… Je n’ai besoin de rien, en fait… Un appartement dans un foyer-résidence pour personnes âgées, peut-être (lol)
Multimillionnaire : je n’arrive même pas à imaginer combien ça fait. Je pourrais sans doute faire construire plusieurs EHPAD pour y accueillir mes amies/is !

* Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ? Non, à part la pluie qui tombe dans la flaque d’eau sur la place. A cette heure matinale, il ne se passe rien à O. !

* Que pensez-vous de ce questionnaire ? Bof… J’ai connu des Tags plus difficiles ! Et j’ai bien peur que du coup mes réponses soient un peu ennuyeuses… Mais l’essentiel, c’est d’y faire comme on dit à Lyon

* Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore : j’ai décidé de moins manger ! Une façon efficace pour perdre du poids… en prévision des Fêtes de fin d’année ! C’est tout nouveau, j’ai abandonné l’idée de faire un régime !

* Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille ? Trop tard ! J’suis une mémé ! Mais j’ai deux filles qui n’ont qu’un seul prénom : Stéphanie & Delphine

* Et si c’était un garçon ? J’ai beau chercher, je ne me souviens plus du tout du prénom que nous avions choisi au cas où…
Ce que je sais, c’est que si j’avais été un garçon, mes parents m’auraient appelée Alain

* Avez-vous déjà pensé à vivre à l’étranger ? Non, pas vraiment, même si aller finir ma vie dans un Pays où je pourrais vivre plus aisément avec ma retrait m’effleure parfois l’esprit (Portugal, Maroc)

* Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du Paradis ? Ou plutôt ne me dise pas de m’occuper de son secrétariat ! Mais non, que je suis bête, Dieu n’est pas le Père Noël, Il n’a donc pas besoin de secrétaire(s) !

Lettre Père Noël
* Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ? Alors là, ma liste est trop longue ! En premier lieu je trouverais un moyen de stopper l’immigration clandestine…

* Aimez-vous danser ? Pas vraiment, et je n’ai jamais su très bien danser. Me dandiner sur une musique, ça n’a jamais été mon truc… Et les thés dansants, quelle horreur !

* Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ? : En replay, le premier épisode d’Elven, la rivière des secrets, une série nordique.

* Quelles sont les  personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ? J’ai copié-collé la réponse de Mind The Gap : « Celles et ceux qui veulent »…

école2

L’Atelier 350 de Leiloona

Leiloona-2.2

clic

Leiloona-350e-helloschmitt
@ helloschmitt
consigne : thème interdit : la mer

Maire… Mère… Mer… Mer-de, voulais-je dire bien sûr, la consigne de Leiloona est claire.
Encore une histoire bescherelosaurienne ? Non. Je plaisante !

Soènienne (= bizarre) et solitaire (= fille unique), j’aime les paysages de l’océan quand il n’est pas submergé par les vagues. Une gageure ; quand l’océan n’aura plus de vagues ni de marées, les poules auront des dents, comme disait ma Mémé.

Car quel supplice pour moi ces vagues. Souvent, je ne les vois pas arriver et Paf ! elles me renversent et j’ai la tête sous l’eau, de l’eau dans le nez, je suffoque, je panique. Si ! tout ça, tout ça.

Donc je le fuis aussi. Et pourtant j’aime l’eau -encore une énigme soènienne- Normal, la Saône & Moi, c’est une belle histoire à en croire Ma vie Soènienne !

Tiens, vous ai-je déjà parlé d’un autre lieu que Paris et sa Tour Eiffel, qui me fascine et me hante tout à la fois ?
J’adore cette immensité sauvage et ses fameux moutons noirs, et ce va et vient de l’eau au gré des grandes marées… Mais bien sûr, vous avez trouvé !

Mieux vaut s’équiper d’un coupe-vent si on veut s’immobiliser un moment pour méditer, et restant hors du village, véritable ruche à touristes. Partout où l’on pose son regard, on partage l’horizon avec les autres éléments, jouets de la lumière et du Temps. La Baie du Mont Saint-Michel est, et restera, une merveille et un vrai mystère pour moi.