Challenge « Textes courts » chez Lydia

clic

Ca n’aura pas échappé à Lydia, je suis en panne pour son Challenge. Je ne tiens plus la promesse que je m’étais faite de publier deux billets mensuels de « textes courts ».

J’ai pourtant des livres à présenter mais je me laisse envahir par d’autres jeux, et d’autres activités 😳

En attendant que je trouve un Manga à mon goût -trop de choix tue le choix, hein !- je vais présenter ce livre qui va intéresser Lydia er toutes les autres ailurophiles !

Catégorie : Inclassable
Nom de l’auteur : Martine Garetier / dessins de Bernard Ciccolini, illustrateur
Titre : L’Horoscope du chat – Editions De Vecchi
Nombre de pages : 93 pages

Natty, née fin août/début septembre en 2014, a eu le soleil dans le signe de La Vierge à sa naissance : « Chat précieux »

Je retrouve des qualités et des défauts (si peu !) de ma Minette. En résumé :
doit avoir sa caisse toujours nickel ainsi que sa gamelle
grande timide, très pacifique, méfiante
assez craintive quoique très adroite et débrouillarde
obtient beaucoup plus de choses par la diplomatie que par des démonstrations de force
n’a pas une passion particulière pour l’extérieur, préférant de beaucoup les cousins de votre canapé ou tout simplement vos genoux
fond sous les caresses et comme elle a toujours peur de ne pas être aimée, attache de l’importance à toutes les manifestations d’amour qu’on lui prodigue
ne griffe pas, abandonne le terrain avant de devoir commettre l’irréparable
intelligente et capable de discernement et de logique, rien ne sert de courir, il vaut mieux réfléchir

Alors avec un chat « Vierge » soyez chic, pensez à le caresser, à le complimenter souvent et vous aurez ainsi le chat le plus heureux de la terre !

Une photo, quelques mots

Je joue de temps en temps avec Leiloona
CLIC

La montagne, ça vous gagne ! Il se répète mentalement ce slogan à chacune de ses escapades montagnardes. En 1990, quand le Ministère du Tourisme de l’époque l’avait inventé, il avait tout juste 10 ans. Il allait faire du ski avec ses parents.

Depuis, Louis, –il ne s’appelle pas Louis mais il adore ce prénom et s’est rebaptisé ainsi-, a pris son indépendance et la liberté de ne plus skier. Pourquoi se forcer quand on n’aime pas ? Il préfère la randonnée, seul. Il est libre, Louis !

Débordé en semaine par son boulot contraignant –pour faire plaisir à ses parents, il est devenu avocat comme papa– il a besoin, c’est vital, de s’aérer, de s’évader, de dépenser son énergie, de se refaire une santé mentale après ces plaidoiries qui n’en finissent pas.

Il ne s’accorde que ce plaisir. Les soirées avec les copains, les filles, ça l’indiffère. La boisson, les clopes, les histoires futiles, il fuit tout ça depuis son échec amoureux –le seul– qui l’avait laissé ko pendant de longs mois. Ses parents avaient eu la bonne idée de vouloir à tout prix le marier avec une fille de « bonne famille », la fille du Procureur ! Mignonne, mijaurée mais sans cervelle. Il s’en était sorti, le cœur en miettes et l’esprit en déroute.

Plus jamais ! Le célibat ne lui fait pas peur. Il faut laisser du temps au temps et au jeu de l’amour et du hasard, le Hasard fait toujours triompher l’Amour, il y croit… Perdu dans ses réflexions, il n’a pas vu le temps passer. Il est temps de redescendre sur terre, enfin à la maison, il doit encore étudier quelques dossiers pour demain.

Quelques mois plus tard… Germain -c’est son vrai prénom, le masculin du prénom de sa grand-mère– a eu un coup de cœur pour une consœur, rencontrée lors d’un procès –qu’il a gagné-, et ils ont décidé d’être éventuellement ennemis au Tribunal mais mari et femme dans la vraie vie.

Deux en un le samedi

Et voilà, plus que 4 samedis pour 2021, le dernier étant le jour de Noël. En attendant -avec une certaine impatience !- le calendrier 2022 de Ma’, jouons avec son Projet du jour à la tombée de la nuit

clic

Dimanche dernier, j’ai installé ma p’tite déco de Noël mais pas encore ma boule lumineuse car je n’ai pas retrouvé ma guirlande ! Et oui, Soène a toujours perdu quelque chose ! Une photo d’archives fera l’affaire. A la tombé de la nuit, j’aime bien brancher mes décos lumineuses.


Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Bon billet étant programmé, je ne change pas mes photos. Mais Patricia a le cœur bien gros ce matin. Je lui adresse toutes mes pensées affectueuses.

Alors là, je ne pouvais pas le manquer ce piqueur accroché au rideau. Fin novembre, j’vous jure, un rescapé ? Il a pris un bon coup mais j’lui ai juste arraché une patte 😆
Et comme je sais que mon Amie Patricia adoooore toutes les bestioles, je lui dédie particulièrement ces deux photos !

Tag vestimentaire

Tag again !
Cécile C les aime aussi ! clic
Celui qu’elle propose vient de chez Habby & Jenny clic


Je m’y colle même si je ne suis plus pas une Bête de Mode 😆

1. Quelle est pour toi la pièce indispensable en mode ?
Mes pantalons-leggings sans fermeture éclair de chez Uniqlo. La mode japonaise ressemble un peu à la mode anglaise, c’est pas trop moderne, mais ça me va pour les pantalons-leggings très confortables. Et depuis mars 2020, je n’ai plus beaucoup d’occasions pour m’habiller bien comme il faut !

2. Le pire faux pas en mode/dans une tenue ?
Un mélange de plus de 3 couleurs, des fleurs avec des rayures ou alors un décolleté jusqu’en bas du dos ! Pour les hommes, les pantalons taille basse qui font voir le slip et le reste 🙄

3. Les couleurs que tu portes le plus ?
Le bleu marine, j’y reviens toujours (en 5e, j’ai connu l’uniforme chez les Dominicaines !)
Le bleu ciel, le blanc, le noir, bref les couleurs classiques, surtout pas flashy
Plus jeune, je détestais le rose -va savoir pourquoi- mais maintenant, j’aime bien

4. Celles que tu portes le moins ?
Le marron, le vert et pourtant marron et vert c’est chic
Et comme Cécile C j’aime pas trop le « caca d’oie » mais par contre j’adore le foie gras d’oie 😆 Dame Uranie, tu vas encore saliver d’envie 😉

5. Un accessoire indispensable qui donne du style à une tenue pour toi ?
Un joli foulard ? Mon collier en perles ? Un p’tit sac Longchamp ? J’avoue que ce n’est plus du tout ma préoccupation

6. Accordes-tu ton maquillage à ta tenue ?
Evidemment ! « Nature » sans fard, et depuis la pandémie, je vis avec mon bouton au bout du nez à cause des masques intissés 😥

7. Suis-tu la mode à la lettre ?
Pas du tout ! Jamais ! Un héritage de ma mère sans doute 🙄
Mon modèle c’est La Vache qui Rit, hein. Ils ont essayé en vain de la relooker et ça n’a jamais marché. Moi, c’est pareil, quand je m’achète un collier fantaisie qui me fait envie, je le mets une fois et l’abandonne

8. Ta pièce préférée du moment ?
Pas « ma » mais « mes » polaires, veste, pantalon, chaussettes, un arsenal vestimentaire indispensable l’après-midi à la maison

9. Une mode que tu détestes/a détesté et à laquelle tu n’as pas cédé ?
Toutes ! Je trouve que suivre la mode dénonce un manque flagrant de personnalité. Aïe, j’vais pas me faire que des Amies !

10. Une mode que tu détestais et que tu as finalement suivie ?
J’vois pas. J’ai de la suite dans les idées, pas de mode 😆

11. La mode que tu as préférée (vécue ou non) ?
Sans hésitation, les belles robes à crinoline comme celles de Sissi

12. Es-tu contre le port de talons avant 14 ans grand minimum ?
Contre le port de talons à tous les âges. Bon, de nos jours, ça ne risque rien, les baskets ont détrôné tout l’reste. Sans plaisanter, les talons aiguilles sont très mauvais pour les pieds et la colonne vertébrale. Et en plus, c’est très difficile à porter. Je me marre toujours de voir les présentatrices perchées sur leurs talons et qui sont très mal à l’aise pour la plupart. C’est tout un art de porter ce genre d’échasses

13. Ton icône mode ? Inspiration ?
Les égéries des Parfums, en général, mais surtout pas les Top modèles ! Pour l’inspiration, aucune ne porte des polaires 😆

14. Qu’est ce que tu aimes/n’aimes pas, dans la mode ?
La réponse de Cécile C : « Le côté « je suis dans une case ». Je préfère les gens qui s’habillent selon leur goût, leur porte-monnaie et qui l’assument » me convient parfaitement. Depuis des années, je ne m’habille qu’en solde et/ou en promo. Mon budget vestimentaire ne me ruine guère 😆

15. Décris en quelques mots ton style
Houlala, comme j’ai pas de style, j’vais prendre un Joker !
Bon, allez, je fais un effort. Ti-shirt ou pull en coton de préférence, pantalon plutôt uni, et depuis quelque temps, baskets confortables pour y glisser ma paire de semelles, sans oublier une étole ou un foulard autour du cou quand je sors car le Taureau, c’est bien connu, a la gorge fragile 😆

Dites moi, les Copinautes, vous allez jouer ? Je compte sur vous !

Etats d’esprit de novembre

Non c’est pas moi, ni la Queen Babette ! D’ailleurs, j’ai pas du tout une tête à chapeaux. Mais une image rigolote est parfaite en préambule de ce billet mensuel 😆

Pas de paniques, les Tagueuses, mon Tag vestimentaire est programmé pour jeudi, j’me suis encore perdue dans le Temps. Toutes mes confuses !

Lundi 21, mon billet était le 800e. ??? Ben, c’est tout !

Mais d’où ça vient cette superbe tradition du beaujolais nouveau ? La tradition naît en 1951, lorsque l’Union viticole du Beaujolais fait pression pour que la vente de ses vins en primeur puisse être autorisée avant la date du 15 décembre 1951, jusqu’ici imposée. Demande acceptée, et depuis 1985, le troisième jeudi du mois à 00h00 est inscrite dans tous les agendas. C’est en effet le troisième Jeudi de Novembre de chaque année que commence la distribution de ce vin à l’histoire bien particulière.

Bilan pour le Beaujo, deux bouteilles bues et deux bouteilles à boire. Pas mal encore cette année, notre Beaujo nouveau, et j’en ai trouvé « sans soufre ajouté ». J’veux bien y croire.

Je me suis aperçue que j’étais devenue écolo sans le vouloir 🙄 J’ai acheté du PQ en papier recyclé tout doux mais moins blanc que le normal. Et puis je repasse de moins en moins, j’me reconnais pas. Dire qu’avant, je repassais tout-tout absolument tout. Quant à faire comme notre Aminaute Danièle ICI y’a encore de l’eau à couler sous les ponts ! Mais Bravo à elle pour cette ingénieuse trouvaille éco(lo)nomique 😉

J’ai appris aussi que j’étais « ailurophile » grâce à l’Aminaute PhtoNanie ! C’est plus savant que chat-gaga, me direz vous.

C’est aujourd’hui que Joséphine Baker est panthéonisée par le Président. Consommer 4 maris et adopter une douzaine de mômes, ça vaut bien ça. Cette Résistante et espionne pour la France, a fait tellement de belles choses. Vous le savez, j’admire ces Femmes aux destins pas ordinaires. Je serai devant ma télé à 17 h 00. J’adore ce genre de cérémonies officielles qui me font dresser les poils sur les bras 😆

J’ai vu à la télé, la belle Neige, une Abondance à lunettes et au caractère bien trempé, qui apprend à marcher droit dans ses montagnes pour défiler au prochain Salon de l’Agriculture. Je croise les doigts pour que la 5e vague ne la prive pas encore cette année de cette gloire 🙄

Vous savez quoi ? Les « Monique » sont les cibles d’arnaque à cause de leur génération. Tout comme les « Bernadette » et les « Nicole, elles se font escroquer. Vraiment, c’est moche de s’en prendre aux mémés. Une fake news ? Pas du tout ! Méfiez vous 😆 Hier, au Tricot, sur 5, y’avait 2 Monique ! Je les ai donc mises en garde 😆

J’ai découvert Recyclivre. Faut que j’étudie. Mais j’aime bien mon Momox !

Je me suis littéralement « gavée » de films de Noël 😆 J’attends le prochain billet de l’Ami Oth sur le sujet mais je sais que j’ai une longueur d’avance, je n’ai pas 25 marmots à occuper toute la sainte journée. D’ailleurs, c’est Oth, l’an dernier, qui m’a donné envie de voir ces films à l’eau de rose la guimauve-chocolat. Mais c’est tellement beau et niais romantique que je ne vois plus passer mes après-midi 😆 J’veux même plus sortir à partir de 14 h et je manque tous ceux de la matinée 😥

J’ai commencé un carnet pour noter toutes les citations trouvées dans les papillotes. D’habitude, je garde les p’tits papiers. C’est tout d’même un peu encombrant à la fin de la saison. Les citations des Révillon sont intellos, ça me va, pas de blagounettes olé olé.

Ben voilà que j’ai tout balancé, en vrac, les + et les – du mois.
Alors, je reprends sagement mon canevas et je fais court comme dit mon Amie la Dame du Vercors qui a de la neige partout !

Fatigue : RAS, j’suis bien piquée, ça devrait aller
Humeur : Chassez le naturel, il revient au galop ! Ca va, ca vient
Estomac : J’ai tenu plusieurs (2) we sans boire une gouttelette d’alcool. J’suis assez fière de moi
Condition physique : RAS et mes genoux ne coincent plus trop, est-ce le miracle du vinaigre de cidre de Mamylor ?
Esprit : En paix, on va dire comme ça
Activités : Les mêmes, pourquoi changer ? J’ai refait mon Logo des Encours du 10 😉 j’ai emballé des petits cadeaux de Noël, et c’est pas tout ! Rendez-vous pour les Encours du 10
Message perso : Babette -pas la Reine, hein, une amie depuis l’ICOF- maintenant que tu as retrouvé le lien de mon blog, prévois un repas froid le dernier jour du mois, car tu vas avoir de quoi lire 😆
Animal de compagnie : Ma parole, elle a dû consulter la Reine Muppet en télépathie, elle veut goûter de tout, même le saucisson brioché lui plaît
Amitiés : Je vais attendre le 12/12 pour souhaiter l’Anniv’ à Mind The Gap et lui faire une réponse qu’il attend depuis le mois d’août 😳
Sorties : Le moins possible, j’me mêle pas aux autres, encore moins que ces derniers mois jours
Divers : J’ai inauguré la recette d’une Amie réelle. Pas mal Très bien ! J’en parlerai le 10/12 ! J’ai refait une fournée de mendiants.
Envie de : Soleil !

FIN

Deux en un le samedi

Pour son Projet du jour, Ma’ propose rangement
clic

Bon voyons, ce qui paraît simple s’avère souvent bien compliqué 🙄
Je range beaucoup… Dans mon métier -le secrétariat- le classement était primordial. Mais voilà, à la maison, tout est différent ! Je range et la plupart du temps, je ne me souviens plus où j’ai rangé 😥 Alors commence une partie de cache-cache dans tous les endroits improbables. Placards, commodes, tiroirs, boîtes, tout y passe et la recherche est parfois infructueuse.. A Noël dernier, impossible de retrouver mes petits sapins et pères Noël. Et un beau jour, bien après Noël, en ouvrant une boîte tout en haut d’une étagère, youpi, les revoilà 😆 Ils ressortiront bientôt de leur cachette, pour Noël 2021

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Deux photos encore cette semaine pour bien comprendre !
Mercredi, après quelques courses à Pierre-Bé, petit détour au Parc de La Fontaine désert. Passage obligé devant la boîte à livres, toujours en parfait état, avec des étagères de livres bien rangés. Et on trouve tout ou presque, comme en librairie 😆

Je me suis amusée à faire un rapprochement de livres « comme une famille » 🙄

Une photo, quelques mots

Il y a bien longtemps que je n’ai pas joué avec Leiloona. Après la photo sans un mot d’Isabelle, mon esprit gamberge avec la photo n° 417 de Diana Parkhouse clic

Il veille, immobile, impassible, patient comme une sentinelle. Les petites fentes de ses pupilles distillent la lumière. Il aime se chauffer aux rayons du soleil. Ses oreilles, bien droites, ne détectent aucun danger imminent. Après un long sommeil matinal et avant celui de l’après-midi, il s’accorde un moment de méditation. A quoi pense-t-il ?
Dans la maison, il entend -car il entend tout !- les bruits familiers de son humaine. Le déjeuner est terminé, les odeurs de viande poêlée -car il sent tout !- et le cliquettement des couverts ont disparu, laissant place au bruit particulier des assiettes qui s’alignent dans la gueule géante de la drôle de machine. Comme d’habitude, il a fait une courte apparition dans le séjour, a miaulé, la queue en point d’interrogation, et a obtenu sa part de protéines, idéale pour son pelage bien brossé. On lui a dit : « c’est fini », alors il a regagné sagement son observatoire, devant la fenêtre.
Perché sur son poste d’observation devant la fenêtre, il surveille les pigeons. Ceux-là ont, certes, la liberté de voler, mais pas la capacité de penser. Du moins, c’est ce qu’il pense. Les pigeons mal aimés des villes ne sont pas des voyageurs. Ils se contentent de rouler leurs yeux tout ronds pour attraper leur pitance en s’agglutinant sur la pelouse.
Lui, bien dans sa vie de chat captif, il ronronne, tout tourne rond !

ce petit texte m’a été inspiré par Natty