Reconfinée – semaine 4

Vous l’avez remarqué comme moi, les infos se bousculent, surtout depuis mardi soir !
J’en perds un peu la boule. Pas grave, ma complémentaire santé m’offre un soutien psychologique gratuit avant la fin de l’année et la Mairie d’O. qui ne peut pas organiser son goûter des mémés-pépés m’offre un colis gourmand que je dois aller chercher jeudi prochain 😆

On avance « à la carotte » dociles comme des quiquinous.
On avance à coup de déclarations contradictoires, de déclarations d’un tel et d’un autre tel, de conférences de presse, d’apparitions du Président et du Gouvernement. On attendait et…
Déjà ! Ouf ! On va bientôt sortir de ce 2e tunnel…
Comment vous dire ? Je suis soulagée, je revis. C’est bête mais j’ai retrouvé mon moral d’acier sans jamais avoir perdu ma santé de fer comme disait ma mémé.
En même temps, 20 kilomètres en seulement 3 heures, ça va pas le faire. Mais je pourrai au moins prendre mon temps et lézarder au soleil. C’est pas si mal. Au moins pour nos promenades, on sait sur quel pied danser.

Je suis comme vous. On a attrapé la tempsdinite, on a perdu la notion du temps, le virus nous a volé presque une année de notre vie et le pire du pire, on ne se rend même pas compte que Noël sera bientôt là.

Ne voir personne et surtout plus sa famille et ses amis, ne pas pouvoir aller faire un tour en ville et passer des plombes au téléphone pour répéter les mêmes choses, c’est pas une vie.

Dé con fi nés ! Yessssssssssssssss ! Enfin, un déconfinement light, c’est pas si mal et sûrement la bonne solution.
Fini les cons finis, nous revoilà des cons heureux au moins jusqu’à l’année prochaine. Trêve des confiseurs oblige. Ca permet de souffler un peu, même si on n’y arrive pas à fond avec nos masques, de voir plus loin que le bout de notre quartier, de dépenser nos pécuniaux encuchonnés pendant tout ce mois, même si on nous a soutiré la redevance télé 🙄
Pire encore, tandis que les covidés guérissent, les autres vont tous se retrouver à Saint-Jean-de-Dieu, les ciboulots en ont pris un coup.

Pas la peine de m’acheter une p’tite robe noire, j’ai opté pour un moche « pyjama » de Noël, vendu en direct chez Auchan ! J’hésite encore entre le rouge et le marine 🙄
Et si je me lâche encore un peu tout d’même, j’irai chez Lidl m’acheter aussi un moche pull de Noël 😈

Je croise les doigts. Y’a un projet dans l’air. Non, non, pas question de le dévoiler déjà des fois que ça ferait tout capoter… Car même avant d’être dévoilé, il semble bien qu’il restera à l’état de projet 😥
Trop d’ambition tue l’ambition, c’est bien connu.
Quelles seront les limites ? le kilomètre ou les 100, le département ou la Région ? Si c’est ça, c’est foutu.
Si on peut aller plus loin, va falloir juste s’organiser : ne pas acheter de sapin, décongeler le rôti au foie gras de Picard et congeler le chat.
J’rigole 😆
Et bien voilà, tout est clair sur ce sujet, les 24 et 31 décembre, ce sera « libre circulation » avec le couvre-feu tout d’même 🙄

Bon, en attendant, on a droit à 8 m2 chacun chez les commerçants dès samedi ! Même dans les super/hyper marchés où certains se collent aux autres comme des mouches sur un ruban ?

Mais aller faire ses courses le dimanche matin, c’est cool. Je crois que j’opterai pour cette solution. Les gens se lèvent plus tard, vont retourner à la messe, brunchent. Un moment idéal pour croiser personne.

Faudra patienter pour aller au resto. Horizon 2021 si tout va bien 😥

Ma To do list est à l’agonie. Elle n’en peut plus, trop longue, elle s’étire comme un jour sans fin, comme ces journées passées dans nos maisons. Et pour autant, pas question de me précipiter dans les magasins, ni de passer une e-commande chez Héma & Cie qui livrent bien trop tard et incomplètement les commandes encaissées sitôt enregistrées. Marre des plateformes téléphoniques d’Afrique débordées qui ne répondent pas.

Secrets d’Histoire :

En Amérique, c’est le jour du Thanksgiving et Oncle Donald a finalement accepté de gracier une dinde, la veinarde.

La Dame aux chapeaux blancs ou noirs n’assistera pas au Centenaire du Concours de Miss France. Elle boudera dans sa cuisine. A 88 ans, la Dame est toujours aussi susceptible qu’une vieille chatte !

Dieu est mort hier. Les fans d’Allah se prosterneront vendredi et les cathos sportifs vont pouvoir prier pour son âme à la messe ce dimanche. Quel soulagement ! Il faudra qu’ils prient fort pour sauver l’âme de Diego.
Le beau ZiZi semblait encore plus accablé que d’habitude et la larme à l’œil il en perdait son espagnol 🙄
Au-delà du symbole qu’il représente que je ne conteste pas, la mort de cette légende du foot ne me fait ni chaud ni froid, même si c’est trop bête de mourir à 60 ans.

Les restos n’ont pas le droit de rouvrir, alors ils vont -enfin- se révolter. La fronde s’organise.

L’affaire « Covid19 » étant toujours d’actualité malgré des chiffres encourageants, je continuerai mes billets hebdomadaires pour vous donner la pêche le jeudi matin !

Ne relâchez pas la bride et Prenez bien soin de vous

@ la Sainte-Catherine

Les plus de 20 ans, mais surtout les veinards qui ont un jardin, connaissent bien le dicton : « à la Sainte-Catherine, tout prend racine ».

Et dans exactement un mois ce sera Noël… Mais ce n’est pas encore le sujet. Il est encore trop tôt pour en parler savoir sur quel pied danser !

C’est aussi -de moins en moins- la jolie tradition des Catherinettes, jugée trop sexiste de nos jours. Mon Dieu, quelle époque 🙄

Bref, c’est le jour du Jaune et du Vert


Donc, dis je, à la Sainte-Catherine, tout prend racine, comme l’Amitié… Mais il arrive parfois que la chaîne se brise, que l’ancre lâche à cause de l’encre des mots -ou plus exactement à l’ère du numérique- par l’intermédiaire d’un clavier d’ordinateur. La Nature, elle, ne connaît pas la rancune.

Le 25 novembre, l’automne est dans tous ses états et dans tous ses éclats. La Nature nous offre ses couleurs chaudes avant se s’en aller sommeiller pendant les mois d’hiver.

A la Sainte-Catherine,
les feuilles mortes se ramassent à la pelle
les souvenirs et les regrets aussi…

Le Défi du 20 avec Catichou

Pour la première fois qu’elle prend la main, Catichou nous a gâtées/é...
clic

Les deux mots en « J » qu’elle a choisis sont : Jeu et Janotisme clic

IL m’avait mis la puce à l’oreille 😆
Du coup, j’ai retrouvé la belle histoire imaginée d’après une de mes rencontres improbables avec un chat des rues ICI

En ce temps-là, les Plumes d’Asphodèle étaient un jeu d’enfant !

Le Dernier Défi du 20 décembre qui clôturera l’année 2020 sera mené par Adrienne. Elle nous propose deux mots en « K » : Kot et Karma clic

Reconfinée – semaine 3

On voudrait que ça s’arrête et ça ne s’arrête pas…
En même temps, une petite lueur d’espoir à l’horizon de Noël.
Espérons.

Posez-vous, établissez des règles.
Ecoutez-vous et plaignez-vous !
Garder l’espoir et n’oubliez pas votre doudou.
Conseils de psys ! N’hésitez pas à les consulter

Pile dans le mille. On a envie de se plaindre -sauf Dame Uranie-.
Alors, faut surtout pas s’en priver 😆

Merci à mes contributrices, Annie, Marie-Jo, Marie-Clo, Geneviève, Patricia, Stef & Cie

Jeudi dernier, on a été reconfinés encore pour deux semaines, et au 1er décembre, en liberté très surveillée jusqu’aux vacances de Noël.
Les petits commerces doivent attendre pour ré ouvrir et les bars et restaurants seront quant à eux toujours fermés. Ils rentrent de plus en plus en résistance et ils ont bien raison.
Mais c’est quoi ces mesures stupides ?

Pas trop de changements pour les lycéens, juste quelques suggestions de la part du Ministère de l’Education Nationale :

Les livres n’étant plus vendus dans les grandes surfaces, Jean-Michel B. invite les lycéens qui doivent en acheter à opter pour les solutions alternatives suivantes :
Les lycéens qui doivent lire Les Raisins de la colère de Steinbeck sont invités à se rabattre sur les raisins de la Lozère au rayon fruits et légumes.
Ceux qui doivent lire Le petit prince de Saint-Exupéry doivent se rabattre sur le petit prince de Lu au rayon biscuit.
Ceux qui doivent lire Antigone de Jean Anouilh peuvent remplacer l’Anouilh par de la coquillette ou du spaghetti.
Ceux qui doivent lire Au bonheur des dames de Zola peuvent remplacer l’Edam par de la Mimolette ou du Gouda.
Ils peuvent également remplacer la Chartreuse de Parme par du jambon de Parme, le Cid par du cidre, Germinal par des germes de blé.
Pour Nana de Zola, rendez-vous au rayon serviettes hygiéniques.
Et pour tout ce qui concerne la philosophie des lumières, rendez-vous au rayon ampoules et luminaires.
Hum hum, encore un coup de Pub pour Michel-Edouard L 🙄

Ils ne peuvent pas acheter de livres, mais du vin et du tabac, si 😥
Mais c’est quoi encore ces mesures stupides ?


On ne peut pas acheter de boules de Noël, mais des sapins à partir du 20 novembre…
Et pour Noël, il est fortement recommandé de rester dans sa bulle. « Bulle de Noël » j’adore cette expression 😆

image du Net

C’est chouette, on pourra même en louer une pour de vrai !

@ Minuit pile, sans p’tites touristes japonaises, le Beaujo Nouveau est arrivé. La Covid 19 n’y peut rien, pour une fois. La Nature avance quoiqu’il en coûte soit 🙄
La mise en perce s’est encore faite sans moi. Pensez donc, à minuit, je dors. Et même si j’avais pu tenir éveillée, aucune case sur mon attestation n’aurait permis ce grand écart 😥
Mais, ce matin, j’irai acheter ma bouteille de Beaujo Nouveau, c’est une tradition. C’est essentiel ! Si possible une bouteille de Chat Rouge « signé Vignerons », je l’avais bien aimé, une de ces années passées.

image d’archives So’N

Ma Revue de Presse :

* Pour commencer, un fait divers bien triste et difficile à imaginer.
A Perpignan, Alain P., une cinquantaine d’années, va enfin être évacué de chez lui pour être hospitalisé. Ses presque 300 kilos demandent pourtant toute une organisation.
Comment peut-on en arriver là en 2020 ? Même si, après être tombé chez lui, l’an dernier, il ne voulait pas se faire soigner et vivait comme une bête sauvage… Je pense que son frère qui partage son appartement et lui apporte le minimum vital est coupable de non assistance à personne en danger.

* La vie est belle sur le Vendée Globe, a déclaré un participant, après la tempête 🙄
Tiens, une petite anecdote que j’ai bien dû déjà raconter sur l’un de mes blogs. Quand j’étais encore en activité, au service d’un Sénateur originaire de Bretagne, je devais lui enregistrer tous les jours -sur des cassettes VHS- les actualités régionales. Et tous les matins, je revisionnais ces actus pour lui signaler ce qui pouvait l’intéresser. En particulier, les courses nautiques ! Je n’avais jamais entendu parler du Vendée Globe et la première fois, j’avais noté « le Vent des Globes » 😳

* Les libraires en ont archi marre -comme je les comprends- et ils râlent fort en contournant les interdictions.

* Les Cathos manifestent pour assister aux messes essentielles à leur vie spirituelle. Mais bon Dieu -pardon, j’ai juré, j’ai pêché- Mais nom d’un gratton, ils n’ont qu’à suivre la messe sur France 2, à 11 h le dimanche, en direct de Charleroi en Belgique, et se génuflexionnés dans leurs salons. C’est encore un peu plus tristouille que d’habitude, en période de confinement, mais c’est mieux que rien ou que de faire le pied de grue devant les églises et de risquer de se faire prendre dans une rafle de la Police 😥

* Les Trumpistes nient la réalité, se révoltent et sont prêts à se servir de leurs armes. Attention, dans la vie le mépris n’apporte que des ennuis et fait fuir les amis 🙄

* Les commerçants veulent ouvrir pour le black friday du 27/11 sans attendre le 1er décembre. Encore un casse tête pour Castex 😥

* Les pompiers ne sonneront pas à nos portes. Tant mieux. Cette année, ils vendent leurs calendriers directement dans les casernes, obligeant ainsi les collectionneurs à se déplacer et donc à désobéir car c’est pas permis de se déplacer pour quelque chose qui ne fait pas partie de l’essentiel.

* Les chapons et autres volailles de Bresse et de Navarre seront découpés en morceaux plutôt que d’être rôtis tout entiers au four pour les fêtes de fin d’année.

* Et puis, on pourra aller jusqu’à Cuba ou ailleurs bien loin, pour les vacances de fin d’année, mais au fait, comment puisqu’il n’y a presque plus d’avions ?

Le monde est devenu FOU !
Pour finir ce billet, une petite douceur musicale

https://youtu.be/h9jZt_cH6kY

Bonne semaine
Portez-vous aussi bien que possible

Reconfinée – semaine 2

Avant toute chose, quelle bonne nouvelle du côté de l’Amérique !
Ca fait causer et c’est pas fini, hein 😆

Merci à PassiFleur et à ma fille aînée pour leur contribution géniale.
C’est reparti, les Copinautes s’agitent et m’envoient de la matière à réflexion. Je vais donc caser quelques images dans mes billets de confinement 😉

Je ne sais pas vous, mais je n’ai pas vu passer la semaine. Entre le ménage, le repassage, le marché, les courses, les promenades autorisées et toutes mes activités manuelles, hop hop hop une semaine de plus en moins et un grand petit pas de plus vers la liberté 😆

Holà, So’N t’emballe pas, hein 🙄
Attends de voir les nouvelles interdictions qui nous seront imposées ce soir. A force de nous visser, ça va lâcher, un cran de trop et ça peut être le cahot.

En même temps, y’a pas que les autres qui sont contaminés. De partout autour de nous, on connaît des gens malades. Alors, il ne faut pas relâcher nos efforts et en redoubler même pour ceux qui n’en ont toujours rien à faire.

On n’est pas débordé, parfois un peu désœuvré, on se fait des listes à faire et bizarrement on s’ennuie, sans envie, sans entrain. Et pourtant on ne voit pas le temps passer.
On tourne en rond dans nos maisons et aux alentours, on calcule le périmètre autorisé pour ne pas se faire verbaliser. Avant de sortir, il faut penser à son masque, son attestation papier ou son téléphone pour l’avoir téléchargée. Du coup, j’sais pas vous, mais j’en oublie de mettre mes baskets et je pars en pantoufles 😥

On est un peu tourneboulé, on ne peut rien prévoir. Enfin, on pourra acheter un sapin pour Noël même si on n’a pas la possibilité d’y déposer les cadeaux, au pied 🙄

J’ai quand même pu acheter mon « calendrier de mémé » où je marque tout ce que je fais à la journée, au mois, à l’année, pour ne rien oublier. Et je ne vous surprendrai pas si je vous dis que je garde tous les mois depuis des années 😆

Où donc ? A Monop’ qui a son rayon papèterie accessible. C’est vrai que mon calendrier 2021 est un produit essentiel :twist:
Essentiel autant le sapin de Noël. C’est chouette, moi qui avait décidé d’en faire un cette année à la place de mon Lidcactus Schlumbergera, je vais faire de mon rêve une réalité 😆

Et puis ???
Ben rien ! On a rien à se dire mais on se téléphone pour ne rien dire ! Et ça dure et ça dure. Les piles de mes téléphones n’en peuvent plus non plus.
Le bonheur c’est simple comme un coup de fil 😆

Et pourtant, je m’en souviens bien, j’avais eu une over dose téléphonique lors du 1er confinement et j’ai dû soigner cette allergie aigüe tout l’été, quitte à faire de la peine à des amies qui ne m’entendaient plus 🙄

Ce soir, on aura droit à la leçon du Premier Ministre. Faut pas rêver, toujours pas d’autorisation d’aller se faire couper les cheveux ni d’aller flâner dans votre librairie préférée. On peut juste continuer à se faire des drive 🙄

Desserrement ou resserrement ?
That’s the question 😥

On va avoir droit à une étape supplémentaire de 2 semaines qui nous mènera en décembre et encore une autre jusqu’au 15 décembre. Et là, mes aïeux, comme disait ma mémé, enfin ce sera la LIBERTE retrouvée…
Un peu de patience tout d’même 🙄


Atelier 384 de Leiloona

photo de Zo-Razafindramamba
clic

S’envoler, voler, survoler, s’échapper de ce monde d’en bas, comme les oiseaux qui n’ont pour seul souci de trouver un abri et à manger pendant l’hiver en attendant de reconstruire un nid et accueillir d’autres petits.
Sur eux, le Temps n’a pas de prise.

Les hommes, eux, doivent se contenter de plonger dans leurs souvenirs, sans trop penser à l’avenir. Depuis la nuit des temps, ils ont essayé de s’inventer des ailes mais ils se les sont brûlées par vanité ou par insouciance.
Ils devraient lâcher prise.

Même si haut, tu ne pourras pas toucher le ciel ni attraper les oiseaux qui voltigent, tourbillonnent et t’obligent à ressentir ce sentiment d’impuissance, d’échec qui n’afflige que les humains.
L’animal est bien plus philosophe.

Tout est pourtant simple à comprendre. Mais avec sa cervelle d’oiseau, l’Homme n’est pas près de voler !

Reconfinée – semaine 1

Vous pensez bien que lorsque j’avais arrêté mon Corona-Journal à la fin du confinement en mai dernier, jamais je n’aurais imaginé que tout allait recommencer.

Pas de billet journalier cette fois, déjà que le moral n’est pas là, j’vais pas me/vous prendre la tête avec la 2e vague.

Je n’y croyais pas non plus à cette affaire de lune bleue 🙄

8 mois que ça dure. Dur-dur. Mais qui n’a pas pensé qu’avec tout ce qui s’est passé depuis mai, et durant l’été en particulier, le virus allait nous oublier ?

Merci à ceux qui se sont éclatés cet été, ont abusé des libertés, sont partis un peu partout -enfin où c’était possible- pour se dorer la pilule au soleil, s’amuser, collés serrés sur les plages, aux terrasses, dans les parcs, dans les appartements.

Merci aux étudiants pour leur retour en fanfare après l’exode du printemps chez leurs parents. Leurs soirées d’intégration ont contribué largement à contaminer ceux qui avaient pris la peine de faire attention.

Je voudrais juste qu’ils soient assez malades pour se rendre compte de leur irresponsabilité, et qu’ils aient un proche à l’hôpital pour culpabiliser.

Nous voici donc prêts obligés de refaire un voyage en absurdie. Cette fois, tout l’monde y va, hein !

On n’a plus le droit de sortir mais les chiens peuvent faire leurs besoins toute la journée, les joggeurs courir sans masque en soufflant comme des phoques, les fumeurs cracher leur fumée sous notre nez

Reconfinés, tout ira -devrait aller- mieux pour les Fêtes de famille à Noël et les sauteries du Novel An, et comme ça, au printemps, tout l’monde sera confiné une 3e fois. Ca fera un an. D’accord, notre jeune Président a quand même parlé de l’été prochain pour être débarrassé de cette maladie et on sait pourtant qu’il est plutôt optimiste de nature.

Je ne décolère pas. Mais qui pouvait croire que les Français étaient assez « responsables » pour s’autodiscipliner et respecter les mesures sanitaires ?
Y’a bien que les Politiques pour avoir de la peau de saucisson devant les yeux -comme disait ma mémé-. Ils auraient dû me consulter 🙄

Dès ce soir, on risque encore de nous resserrer les boulons et pourquoi pas un couvre-feu en plus du confinement. Pourquoi donc ? Et bien, à cause des insoumis qui arrivent encore à se rassembler tard le soir dans/devant certaines épiceries de quartier !

Sans attendre, jeudi dernier, j’ai vidé deux tiroirs d’une commode (lingerie, chaussettes, mi-bas, collants, gants, bonnets, foulards, etc.), le troisième étant réservé aux papiers cadeaux, j’ai fait l’inventaire et mis de l’ordre. Du coup y’a à nouveau de la place dans mes tiroirs. Reste l’autre commode où c’est aussi un peu le bazar.

Jeudi dernier, on en a profité pour faire un p’tit tour à la déchetterie. Ben, sans rire, y’avait la queue, comme au supermarché ! Je peux à nouveau rentrer dans ma cave et en insistant encore un peu sur le « déstockage », les gens qui passeront pour l’isolation pourront faire leur boulot normalement.

Jeudi dernier -j’en ai fait des choses- j’ai livré de la laine à une amie tricoteuse car toutes nos activités sont arrêtées. Et comme elle cumule deux ateliers, je lui ai également prêté des livres. Aïïïe, je suis passée le long de l’église où deux coups de feu ont blessé grièvement le prêtre grec.

Le poupon de Rose va avoir une garde-robes bien fournie. Et même que la petite Miss pourra le déguiser en Mère Noël. Chut ! affaire à suivre le 10/11 pour les Encours du mois chez PassiFlore.

Pas question, pour ce 2e épisode de confinement, j’ai l’intention de m’activer plus -et de manger moins-, d’être plus efficace, de faire tout ce que j’ai laissé traîner depuis le premier confinement et à cause de la canicule.

Et vous ?

Prenez soin de vous
Portez-vous bien
@ jeudi prochain

Bla-bla-billet

C’est jeudi, le jour d’expression libre, ici.
Non, je ne cours pas après l’actualité. Même pas besoin. Elle me rattrape ou me précède. Voici donc quelques idées extirpées de mon bocal qui ont fait « mon » actualité de ces derniers jours et qui donneront la pêche à Marla, je n’en doute pas 😆

  • De la neige, du ski et des masques aux 2 Alpes. Et voilà les fous -de-vacances- skieurs sur les pistes à la mi-octobre ! Après ça, on me dira que la planète est en ébullition 🙄 Sûrement, mais pas que pour son réchauffement climatique.
  • Le couvre-feu et l’heure d’hiver, vraiment tout pour plaire ! Et ce soir le Gouvernement risque d’en rajouter une couche… On peut bien mettre le couvre-feu à 19 heures, puisque nous, les p’tits vieux, serons punis. On s’en fiche pas mal que ce soit à 19 ou à 21 heures, on ne sort plus la nuit. On se rattrapera en journée, hein. Y’a pas d’raison que ceux qui font attention soient obligés de trinquer -au sens figuré- pour ceux qui font tout le contraire de ce qu’il faut en trinquant jusqu’au bout de la nuit.

Et v’lan on sait depuis hier au soir qu’on sera à nouveau confiné dès ce soir, pour au moins 4 semaines. Je vais donc reprendre mes habitudes du début de ma vie d’après, mon circuit montée-descente de ma colline en une heure. Mais vu qu’hier, j’ai déjà fait la queue pour faire des courses de bouffe, pas de panique, je ferai aussi comme la première fois, j’irai faire mes courses quand j’en aurai envie.

Il faut savoir accepter la morosité et faire avec ce qu’on a.
Ben, c’est exactement ce que je fais !

  • Stop Covid est mort. Vive Tous anti Covid. J’ai écrasé la première et installé la 2e appli. Tiens, je vais demander une prime de citoyenneté. Et c’est pratique, sur l’appli, je peux télécharger mon attestation de sortie.
  • « Tu ne tueras pas » / « Ne tuez pas la vie qu’Allah a fait sacrée »
    C’est kik-kif il me semble ?
    Sauf que si l’on tue, c’est l’Enfer dans la Bible et le Paradis dans le Coran, à condition de se tuer aussi après 🙄
    Le Professeur qui enseignait la liberté à ses élèves ira au Paradis et le barbare en enfer. C’est ma loi et ma foi ; c’est le principe même de la laïcité, le droit de croire ou de ne pas croire.
  • Dans le registre bondieuseries, les Lyonnais ont un nouvel Archevêque. Moi, je l’aimais bien le Cardinal B. Et je croyais -j’avais tort alors ?- qu’il ne fallait pas juger son prochain et ne pas jeter la première pierre 🙄
    Bienvenue à Lyon Monseigneur. Lyon va vous surprendre.
    De corse, il n’y a bien, chez nous, que les clémentines 🙄
    Ah ! j’oubliais, le vent également.
  • Pas de bonbon et pas de sort non plus, le 31 octobre et c’est tant mieux. On va échapper à cette horde de mendiants qui carillonnent aux portes et qui ne savent ni dire bonjour ni dire merci. Cette année, le porte à porte est interdit.
  • C’est officiel, la Fête des Lumières 2020 est annulée. Suivra très certainement le Marché de Noël, place Carnot 😥

Et pour finir sur quelques notes plus gaies :

  • Je salue Banksy, le british artiste populaire des rues et lui pardonne d’avoir revisité Les Nymphéas de mon cher Monet et d’avoir rebaptisé l’œuvre « show me the Monet« .
    Ma zette 🙄 son tableau a été adjugé à 7,6 millions de livres !
    Nom d’un gratton, l’Art fout l’camp aussi 😥
    M. Claude doit se retourner dans sa tombe…
  • J’applaudis les 4 Goguettes qui manient avec brio et en chansons, l’art de la parodie clic
  • Je découvre de nombreux masques publicitaires originaux et beaux, qui donnent une grosse dose de courage pour supporter ce geste barrière bien encombrant. J’aime bien les goodies 😉
  • Je salue le vaillant couple breton, Sabrina et Josselin, qui a entrepris un tour de France à vélo pour récolter les masques souillés qui traînent partout clic


Atelier 382 de Leiloona

Leiloona propose une photo de Lorenzo Cerato

clic

Elles n’ont plus guère l’envie de se parler. Les années passant, le dialogue s’est rompu, les gestes d’affection ont été refoulés. Refoulés par la fille. La mère, sans rien dire, en a pris son parti.

Alors, quand ces moments doux mais trop rares se réactivent, la mémoire égrène les souvenirs.

Ca fait pas mal d’années déjà, l’âge de l’enfant devenue presque une adulte. Justement, c’est ce qui serre son cœur de mère.
Elle se souvient bien. Elle ne veut surtout pas que son enfant refasse le même chemin.

Sa « petite » est belle. Trop belle. Comme elle l’a été à son âge. La vie a évolué mais la misère est toujours là. Certes, elle travaille dur, autant qu’elle le peut, pour lui donner le droit d’être comme les autres, tattoos et portable sont les parements d’une jeune fille du XXIe siècle. L’enseignement qu’elle reçoit est aussi un atout pour vivre dignement, plus tard.

Elle n’a pas eu cette chance. Et pour gagner un peu d’argent afin d’aider ses parents, elle a vendu son corps, un jour de printemps. On appelle ça maintenant le tourisme sexuel.

La honte. La colère de ses parents. Elle s’en souvient. A sa fille, elle n’a jamais rien dit et n’a jamais répondu à ses questions au sujet de son père. Sa mère à elle, ne lui accordait pas de temps, pas de tendresse. Jamais, elle n’avait trouvé un moment pour lui brosser ses longs cheveux noirs comme ceux de sa fille. Un geste dérisoire peut-être mais un des derniers liens mère-fille,, ce geste d’amour qu’elle peut offrir à son enfant et que son enfant lui concède.

Le Défi du 20 avec Vonnette

Avec deux mots en « I » Vonnette a choisi iceberg et insouciance
clic

Quelques brèves !

  • On apprend que Ballotine a dû quitter à regret sa Petite France et son Ill pour s’envoler vers d’autres contrées froides à la rencontre des derniers icebergs ayant résisté cet été au réchauffement de la planète s’est rendue à l’Iceberg pour patiner ! lire la suite ICI
  • « L’insouciance tue… les autres« . Cet aphorisme de l’écrivain polonais Stanislaw Jerzy Lec est, hélas, toujours une réalité. Serons-nous Nous allons être condamnés à passer un Noël confiné (Covid), sans sapin décoré (écolos) ni foie gras (protection des animaux).
  • Il est rappelé que le Défi du 20 Novembre sera mené par Catichou clic qui a choisi 2 mots commençant par J : « jeu » et « janotisme »