Atelier 377 de Leiloona

Vous vous souvenez de cet Atelier d’écriture ?
Comme j’aimais y participer dans une ancienne vie bloguesque !

Le principe est simple. Le jeudi, Leiloona propose une photo d’un photographe connu ou pas et à partir de là, il faut écrire une histoire.
Tout le contraire du Silent Sunday d’Isabelle 😆
Quand je jouais avec Leiloona, je ne participais pas tous les lundis, certaines photos ne m’inspirant pas. On est libre, on joue ou pas et bien sûr, on met son lien sur le billet de Leiloona clic

photo Steven Wright

L’été se termine aujourd’hui. L’étudiante adore l’automne et ses couleurs chaudes. Sûrement à cause du blond vénitien, dont elle est très fière, de ses cheveux. Ce camaïeu un peu ringard aux yeux de certains, mais lumineux.
Admise à l’Ecole Normale Supérieure des Beaux-Arts à Lyon, elle a quitté à regret son Vercors natal. Mais ces tons marron-ocre-orange-jaune lui rappellent le décor de cette Nature qui peut enfin se laisser aller après cet été bien trop chaud.
Pour se consoler de sa solitude lyonnaise qui va durer quelques années, elle va se réfugier dans les musées et galeries, et se « gaver » d’expositions.
Comme elle regrette d’avoir manqué l’expo Yves Saint Laurent au Musée des Tissus et des Arts décoratifs. Elle se contentera de l’expo, plus aérée, qui retrace la carrière de Vivienne Westwood. Dans le contexte sanitaire actuel, la scénographie a été pensée pour permettre de respecter la distanciation -ce qui n’était pas le cas pour YSL, lui a-t-on dit-.
Entre deux thèmes, un long couloir borgne, vide d’objets et de gens, la conduit vers la lumière. Effet d’optique à s’y tromper. La rosace n’est pas éclairée par le soleil épuisant qui darde à Lyon, mais par une guirlande lumineuse à led savamment enroulée sur un socle, suggérant un de ces dessins ethniques qu’elle affectionne.
Sa chevelure ondulée prend tout à coup la couleur du feu dans cette lumière artificielle et ses yeux verts pétillent dans le reflet de l’écran de son téléphone. Un moment d’égarement ou plutôt de douceur lyonnaise ? Lyon la conquise et le cœur léger, elle se dirige sans se presser jusqu’à la sortie, rue de la Charité.

Chic c’est lundi

clic

Pour le Lundi au soleil « orange » de Bernie, j’ai dû encore éliminer des photos qui me plaisaient bien, septembre 2020 n’ayant que 4 lundis 😉

Après le cosmos de Sainte-Foy les Lyon, la station Vélo’V à la gare d’Oullins, voici la barque d’une péniche amarrée sur les berges de Saône, à la Confluence. De nombreuses péniches ont élu domicile -fixe- sur les bords de la Saône et du Rhône et ainsi, elles « habillent » et colorent les berges aménagées.

Le Défi du 20 avec Antiblues

Défi du 20

Antiblues a choisi hirondelle et hargne pour les deux mots en H
de ce Défi du 20
clic

Nous, on le connaît, Antiblues, jamais pris au dépourvu, s’est proposé illico pour remplacer au pied levé une Défieuse défaillante plus intéressée par notre grand Défi du 20.
A n’en pas douter, il a puisé dans ses connaissances littéraires pour ce choix de mots.

L’œuvre de l’Immortel Maurice Genevoix l’a donc inspiré, et en particulier le recueil de contes charmants destinés à la jeunesse -mais pas que- « L’hirondelle qui fit le printemps », en 1949 (tiens donc, mon année de naissance 😆 )

M. Genevoix
Et bien sûr, le Goncourt qui avait récompensé son Raboliot, en 1925 :

« Avec mars, des froids terribles étaient revenus du Nord, des hargnes de grésil, des nuits de gel où les grands arbres craquaient du pied jusqu’à la cime, dans l’air limpide et bleu, sous les feux verdissants des étoiles. »

M. Genevoix2

Le Défi du 20 octobre sera mené par Vonnette
avec deux mots en I : iceberg et insouciance

Projet de Ma’

Ma’ qui a repris son boulot souhaite encore un peu se remémorer ces moments de liberté. Ce matin, elle n’a pas pu en choisir une seule parmi ses collections et nous a proposé un éventail de cartes plutôt anciennes.

Mais une carte postale ça peut aussi être comme une photo ou un tableau 😉

Autant vous le dire avant de commencer ce billet, je vous montre deux images du Net car le sujet est un peu un marronnier et je n’avais pas envie de fouiller dans mes souvenirs…

Dommage, on en envoie de moins en moins pendant les vacances. Pour ma part, je n’en ai reçu que de mes filles, cet été.

Souvent, quand je voyage, j’achète une ou plusieurs cartes postales que je garde en souvenir et j’aime bien les revoir de temps en temps.

Et puis, il y a les cartes postales de Pub, plus trop à la mode. Je les collectionnais et j’en ai deux boîtes qui attendent sagement dans un placard. Mais j’en ai déjà parlé, dans une autre vie de blog, il me semble…

Moi, vous me connaissez, je fais aussi la collection des cartes Chat, Tour Eiffel, Rose, etc.

Bon, alors, il faut que je me décide. Laquelle va illustrer le Projet de Ma’ ?clic
Une fois n’est pas coutume, je triche -faute avouée est à moitié pardonnée disait ma mémé- et j’ai choisi, sur le Net, une carte postale d’un Chat de Dubout pour faire plaisir à notre Aminaute Patricia, la Dame du Vercors

Jeudi en lecture

Toujours prête à jouer, je vais tout vous dire sur mes habitudes de lecture.

Roseleen m’a tentée ! clic
Elle-même tentée par deux de ses Aminautes Marie de Champagne et Colette du Québec.

Roseleen nous invite à reprendre ce questionnaire sur nos Blogs ou sur son billet pour mieux nous connaître 😉

Alors, n’hésitez pas !

As-tu un coin-lecture chez toi ?
Non j’ai tout l’espace de mon appartement. Que dis-je, je partage, en co-loc’, l’espace de Natty !
Je lis dans mon relax ou sur le canapé, très peu dans mon lit, pour m’endormir…

Marque-page ou morceau de papier à l’arrache ?
Malheur, jamais un morceau de papier à l’arrache, je suis bien trop maniaque !
Et mes marques-pages sont tellement sympas, originaux, souvent offerts. En carton, magnétiques, avec une « pendouille », bref, je les adore et j’en change à chaque livre. J’en peins même -enfin ça, c’est nouveau, pour l’En Cas du 10 de PassiFlore !-

Peux-tu t’arrêter de lire à n’importe quel moment ou dois-tu attendre la fin d’un chapitre ou un certain nombre de pages ?
De préférence, je me fixe d’aller à la fin d’un chapitre et si ce n’est pas possible, au début d’une page ou si ce n’est pas possible, au début d’un paragraphe.
Parfois, je me fixe un temps de lecture (je ne peux pas lire des heures durant)

Est-ce que tu bois ou manges en lisant ?
Oui, je bois de l’eau, surtout pendant la canicule, terrée derrière mes volets baissés, et je peux grignoter… je sais, c’est pas bien…
Par contre, je ne lis pas à table, hein. J’ai horreur de ça, n’est-ce pas les ados ? 😉

Musique, télé, durant ta lecture ?
Rien. Il me faut le calme absolu. Ce qui rend ma lecture parfois impossible. Parfois un CD de musique classique en fond.

Un livre à la fois ou plusieurs en même temps ?
En principe, un livre à la fois. Mais si ce que je lis ne m’intéresse que moyennement, il m’arrive d’en attaquer un autre.

Lire à la maison ou lire partout ?
Dans les bus, métros, j’ai du mal à me concentrer et depuis l’épidémie, je n’emporte plus de livre avec moi.
Dans la vie d’avant, si je trouvais un coin tranquille dans un parc, je pouvais lire aussi.

Lire à voix haute ou silencieusement dans ta tête ?
Jamais à voix haute. Je pense que le son de ma voix me détournerait de ma lecture 🙄

Est-ce qu’il t’arrive de sauter des pages ?
Ca m’arrive, en effet lorsque certains chapitres délaient et n’apportent rien à l’histoire. Parfois, je suis donc obligée de revenir en arrière car un détail m’a échappé.

Casser, plier le dos d’un livre ou non, il doit rester comme neuf ?
Bien sûr, il doit rester comme neuf ! Je ne corne jamais non plus une page. De plus, je couvre mes livres, surtout lorsqu’il s’agit de livres brochés. La plupart du temps, les livres de poche subissent la même attention.

Écris-tu dans tes livres ?
Jamais ! Sauf lorsque j’étais étudiante (dans les petits Classiques) où j’écrivais ou soulignais au crayon à papier.
Pour le Club de Lecture, je mets un post-it ou bien je note dans un carnet les pages qui méritent une réflexion.

-_-

C’est déjà fini ?

Et oui, Roseleen, comme toi, j’aurais pu en dire encore beaucoup sur mes habitudes de lecture 😉

Par exemple que je ne sais pas choisir un roman au hasard, que je me fais parfois avoir par l’illustration sur la couverture, que j’aime suivre les avis de certaines et certains Aminautes ou que je me laisse influencer et puis suis un peu déçue, que je ne garde que les livres que j’ai bien aimés, les autres finissant dans d’autres mains ou dans une boîte de livres à donner, que je n’offre que très rarement un livre à une amie par peur de me tromper, j’opte pour un bon-cadeau, que je craque quand je découvre une édition que je n’ai pas encore de l’un de mes deux chouchous (Le Petit Prince et Le Grand Meaulnes), que si j’achète des livres d’occasion, il faut qu’ils soient impeccables, comme neufs, etc.

lire-bulle

Chic c’est lundi

clic

En orange toujours pour ce 2e lundi de septembre avec l’Ami Bernie

Et puisque ce mode doux est à la mode à Lyon -non, je ne recommence pas !- une photo des Vélo’v s’impose 😆

Même à O. on a des stations et pourtant ça grimpe depuis Lyon. Enfin, on peut, sur certain, ajouter une batterie électrique…

Malheur… mais c’est pas écolo du tout, le vélo’v électrique 🙄

Projet de Ma’

Chaque semaine, Ma’ suggère un thème pour la photo du samedi.
Le Projet d’aujourd’hui est en famille clic

Qu’allons-nous découvrir sur les blogs ? Quelques photos de famille sans doute mais plus sûrement, des détournements du thème car les Bloguinautes n’aiment pas trop mettre en scène leur vraie famille.

A Lyon, au Parc de la Tête d’Or, il est rare de pouvoir admirer ce couple célèbre. Et pourtant, ce jour-là, si paisibles, ils se sont laissé tirer le portrait avec complaisance !