Ma vie d’après-semaine 2

Lundi 25 mai : « C’est quand le chat est repu qu’il dit que le derrière de la souris pue. »
Proverbe africain

ciné
Hier, c’était dimanche mais comme chaque jour est un dimanche pour moi depuis 6 ans, je m’efforce toujours de ne rien faire ou presque

corona dimanche

 

Pour mon 2e bilan, je change la trame de ce rendez-vous après avoir visité Marlabis clic qui a « piqué » l’idée chez Mahie clic

Je vais donc adapter ce « comme un Tag » à ma semaine écoulée

Aujourd’hui je me sens : comme une déconfinée déconfite aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain… J’rigole, Marla, ma semaine passée a été plutôt très sympa 😉

Ce matin la première personne à qui j’ai parlé une fois sortie de la maison : j’ai enfin revu ma Gardienne qui vaquait à ses occupations. Pendant la semaine, à des amies, à ma fille, et aux chauffeurs de bus pour leur dire bonjour et au revoir de loin

J’ai été super contente de : de ma visite chez le coiffeur, de mon « dîner » de vendredi, de l’odeur de foin dans le Parc du Prado, de la moyenne de mes pas qui remonte en flèche, de mes achats de quelques nippes super démarquées chez  Monop’ et du beau temps qui revient

Ça m’a franchement énervée de : trouver de plus en plus de masques sales et peut-être contaminés partout par terre, voir des gens non masqués dans les transports en commun et devoir me passer les mains au gel hydromachin chaque fois que je rentre dans un magasin, la plupart du temps en utilisant le poussoir que tout le monde tripote ET constater que les gilets jaunes s’agitent à nouveau…

Ma conversation/situation surréaliste de la semaine : ma rencontre avec Napoléon, à Chaponost, lors de ma rando

Napoléon


Je suis grognon :
un peu ou beaucoup, ça dépend des jours et des moments, mais ça me passe vite, j’oublie ! 

Nan, mais franchement, tu trouves ça normal de/que : le Mistral souffle comme un fou presque tous les jours et que tous les prix s’envolent ?

C’est exquis de : refaire des vraies randos, de retrouver la campagne environnante et les copines

Ça me rend extatique : 🙄 extatique c’est un peu fort pour le moment ! Bon, j’ai beau réfléchir, j’ai rien à signaler…

En ce moment je lis : Rien ! Après mon livre sur Marie-Madeleine j’ai besoin de faire une pause 🙄

Je dis «respect» à :  « la France qui travaille » quoiqu’il arrive

Je ne résiste pas à : l’idée de penser que bientôt, dès que je le pourrai, j’irai déguster une assiette de grenouilles

J’vais t’dire une bonne chose : « Je ne teul’fais pas dire » ça m’amuse, on dirait presque du Parler Lyonnais !

Dans mes oreilles je n’ai besoin de personne et j’écoute à fond : pas d’écouteurs dans mes oreilles en promenade, en ville ça peut être dangereux, et dans la Nature, je préfère écouter les oiseaux chanter et les grenouilles coasser à tue-tête.

@ lundi prochain

trottinette

La citation du jour :
« Le silence est parfois une forme de résistance. » She Lao

Corona-journal/J-32 – corrigé du devoir

Google corona virus9

 

Ne piaffez plus, voilà enfin la solution que vous attendiez !
Pas facile mais c’était une bonne révision pour certains départements.
Il m’en manquait 5 : Savoie – Vienne -Gironde – Aisne – Allier

Merci d’avoir joué

J’étais assis au bar en train de boire un CALVADOS tandis que je regardais un clochard faire la MANCHE
Une dame vint s’asseoir à côté de moi ; elle portait un manteau de LOIR et j’en fus impressionné car je sais que le LOIR ET CHER
Nous engageâmes la conversation, et ce qui me charma chez elle furent SAVOIE et ses yeux DOUBS
Au bout de quelques minutes, elle me demanda de monter chez elle. Il fallut donc que je VIENNE et j’acceptai sans crier GARD
Elle ne perdit pas le NORD. Nous entrâmes dans sa chambre, et à peine arrivés, elle se déshabilla … ses seins étaient magnifiques, elle les AVEYRON !!!
En fait cette fille était vraiment GIRONDE et l’on s’amusa jusqu’à l’AUBE.
L’exercice ça CREUSE, aussi, au petit matin, je lui proposai du jambon, du saucisson et du CANTAL
Elle fut si contente de ce petit déjeuner, qu’elle m’appela son HERAULT et me demanda une SOMME que je refusai de payer, trouvant que c’était trop CHER
Elle me fit alors une terrible SEINE et je vis dans ses yeux une terrible AISNE
A cet instant, j’aurais eu bien besoin d’un ALLIER car elle me lança son sac au visage et me donna un coup de pied dans le BAS RHIN
Tout finit par s’arranger, mais avec des histoires pareilles, elle JURA qu’on ne l’y prendrait plus.

Tag d’une confinée

Mindounet ICI a lancé un nouveau Tag. Je joue donc avec le Gamin et je traboule aussi ce matin avec le Gone du Sud ICI

reflexion

Qu’est ce qui  te manque le plus dans ce confinement (la première chose qui vient à l’esprit, spontanément) ? la liberté d’aller et venir à ma guise

Quelque chose de positif dans cette période ? je fais des économies car je n’achète rien sur Internet et que de l’alimentaire dans les super marchés ; j’ai le temps de voir fleurir le lilas, la glycine, les marronniers, les pissenlits et toutes les fleurettes du printemps.

La boisson du confinement ? beaucoup d’eau, un peu de vin, parfois une bière, un p’tit Kir ou un p’tit Communard -pas tous les jours, hein– non, ça c’était avant le 13 avril, je me suis ressaisie…

Alors c’est comment le  télé-travail ? 🙄 je suis retraitée… mais je me tiens à mon Corona-journal tous les matins, ou le soir, ou pas…

La chanson du confinement ? spécial confinement ? celle des 3 compères Pagny-Obispo-Lavoine « pour les gens du secours », sinon, c’est selon mes envies, plutôt de la musique

La série du confinement ? aucune, je n’aime pas regarder les séries, ni d’ailleurs la télé

Et ta coupe de cheveux ? bon, nous les femmes, c’est moins pire, surtout quand on n’a pas une coupe courte et les cheveux teints 😆
Ma coupe carrée tient va tenir le coup, faudrait juste rafraîchir ma frange qui me tombe sur le nez. Mais j’ai toujours la solution des pinces et barrettes. Pas question d’attacher mes cheveux avec des élastiques qui serviront à la fabrication de mes masques pour mes sorties dans le métro quand j’en aurai le droit !

Le livre du confinement ? pas vraiment un livre, j’ai ressorti mon calendrier perpétuel « 365 chats en chromos » que je redécouvre avec plaisir (d’où la citation du jour dans chacun de mes Corona-journaux depuis quelques jours à la place du chiffre des guéris)
Aujourd’hui 16 avril : « Amis de la science et de la volupté, ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres » Charles Baudelaire

Des stocks de bouffe ? Non, juste 3/4 boites de filets de sardines, un kilo de pâtes déjà entamé, 6 rouleaux de PQ, deux savonnettes. Pourquoi stocker puisqu’on nous tolère d’aller faire nos courses deux fois par semaine où on veut -Merci Antiblues pour cette précision-

Des symptômes du Coronavirus ? par principe, je ne prends jamais ma température, mais je me surveille, à la moindre alerte, je ferai ce qu’il faudra.
En ce qui concerne les symptômes « collatéraux » tout aussi sournois (stress, déprime, mauvais sommeil –l’horreur des ténèbres-, envie de grignoter et de ne rien faire, etc.) comme tout le monde, je n’y échappe pas

Sur informée ou sous informée sur l’épidémie ? je me tiens au courant mais j’ai quand même le sentiment d’être sous informée, comme tout l’monde car en fait personne ne connaît vraiment ce Covid-19 et ses conséquences à court, moyen ou long terme

Optimiste ou pessimiste ? les deux à la fois, optimiste car on verra forcément un jour le bout du tunnel et très pessimiste pour l’après car on va devoir se réinventer et inventer un nouveau monde…

Une citation pour illustrer la pandémie ? Pas de citation de Jean-Paul Dubois, c’est déjà fait. J’aurais pu me replonger dans l’écriture de Christian Bobin ou de Christine Orban, mais j’ai choisi une citation d’un écrivain du 19e siècle, que j’aime bien reprendre, toujours d’actualité
« Rêver c’est le bonheur, l’attendre c’est la vie ». Victor Hugo

N’hésitez pas à jouer à votre tour en le signalant à Mind The Gap

Corona-journal/J-05

corona

 

C’est le weekend. Vous me direz, ça ne change rien dans cette période de confinement national…

Officiellement, depuis hier, c’est le Printemps
il est passé un peu inaperçu…
pâquerettes
Hum ! les coquines, y’a pas un mètre entre vous deux

Ca me fait tout drôle de tenir un e-journal. En même temps, ces quelques réflexions personnelles, posées pèle-mêle, me portent dans le Temps qui, pour une fois, a l’air de prendre son temps et de traîner en longueur.

Comment parler de la pluie et du beau temps, sans se soucier de l’environnement ?

Et pourtant, depuis hier, je cueille 3 petits kifs par jour et les partagerai avec vous, en signe d’Amitié, au risque de paraître un peu superficielle et égocentrique…
On ne peut pas plaire à tout l’monde, hein ? –soupirs sourires !-

Mes 3 kifs du 20/03 :
Le Défi du 20 attendu toujours avec impatience
Le Catsan pour Natty chez Auchan (Ouf !)
Une petite balade bucolique dans la co-pro, écouteurs aux oreilles et 40 minutes à écouter Cécile Chaminade (pianiste et compositrice) sur France Musique

Ce matin, je vais aller chercher mes oeufs frais au marché. Peut-être que ce sera la dernière fois ? La promiscuité sur le marché est évidente, pas rassurante et sûrement dangereuse… Mais non, une seule dérogation par jour.

attestation dérogatoire
Alors, aujourd’hui et les jours suivants, je ne m’accorderai donc qu’une promenade à durée limitée dans un périmètre privé (pour éviter de cocher la 4e case) car j’ai des provisions pour une dizaine de jours.

Je ne mets plus de gants car ils ne servent à rien selon les médecins. A la place, je me lave les mains autant que nécessaire. Je ne porte pas de masque non plus (je n’en ai pas d’ailleurs). Si on n’est pas malade et pas soignant, le masque n’est pas nécessaire. Laissons les à ceux qui en ont vraiment besoin. L’important, c’est d’être à un mètre minimum les uns des autres.

L’hôtellerie propose un grand nombre de chambres pour les soignants, les hôpitaux privés préparent des chambres pour accueillir les malades en réanimation. L’hôpital de campagne érigé à Mulhouse, sera bientôt opérationnel. Que de beaux gestes, vraiment.
Et n’oubliez pas d’applaudir les soignants, chaque soir à 20 heures.

Pour terminer ce billet du jour, je reprends une des citations de Danièle, blog La Casa Photo clic

« La vie nous donne chaque jour une autre chance, elle s’appelle demain »
Paul Fort

PS : plus de chiffre morbide, comme vous me l’avez demandé -sourires-

Taguons ensemble

Nous, vous nous connaissez ! On ne manque jamais une occasion de s’amuser ensemble !

2018-AP-NE2photo archives décembre 2018

A l’invitation d’Antiblues clic, nous traboulons ce matin avec Mind The Gap clic

Bac

* Prenez le livre le plus proche de vous, allez page 24 et notez la première phrase :
En fait, il s’agit d’un petit poème du recueil L’escalier bleu de Henry Bauchau, offert par Miss Aspho

L'escalier bleu


« Je n’aurai rien compris que les pensées réelles
qu’on plantait au printemps sous le mur des remises
la beauté de couleur profonde, les pensées
qui regardaient le temps de la terre sans feuilles
et voyaient d’un regard obstiné l’essentiel
nues, minimes, sans rien, sans rien d’autre que l’oeil. »

* Sans vérifier, devinez quelle heure est-il ? 5 h 50

* Vérifiez : 6 h 00

* Que portez-vous ? pyjama et robe de chambre

* Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ? mon blog ! Je préparais mes billets pour les Lundis au Soleil avec BernieShoot. Pour le mois de décembre, je vais jouer les 5 lundis. C’est Bernie qui va être content !

* Quel bruit entendez-vous à part celui de l’ordinateur ? aucun de l’extérieur, les infos à la télé

* Quand êtes-vous sortie la dernière fois, qu’avez-vous fait ? vendredi, j’ai continué la course pour mes petits cadeaux de Noël. J’adore ! J’ai aussi fait un tour chez Uniqlo et Sostrene Grene. J’adore ! Et enfin, je suis passée à La Trinitaine faire une provision de bonnes choses sucrées et salées à offrir

La Trinitaine

* Avez-vous rêvé cette nuit ? Oui, toujours. Mais mes rêves sont fugaces, dès qu’ils me réveillent, ils s’évaporent. Bien plus volatiles que mes cauchemars…

* Quand avez-vous ri la dernière fois ? Là, maintenant, en pensant à mes Amis Antiblues et Mindounet !

* Qu’y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ? Rien. J’ai horreur de faire des trous dans mes murs… Par contre, sur l’étagère, en face de moi, je vois une partie de ma décoration de Noël, déjà…

* Si vous deveniez multimillionnaire dans la nuit, quelle serait la première chose que vous achèteriez ? Alors là, il m’a fallu ruminer… Je n’ai besoin de rien, en fait… Un appartement dans un foyer-résidence pour personnes âgées, peut-être (lol)
Multimillionnaire : je n’arrive même pas à imaginer combien ça fait. Je pourrais sans doute faire construire plusieurs EHPAD pour y accueillir mes amies/is !

* Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ? Non, à part la pluie qui tombe dans la flaque d’eau sur la place. A cette heure matinale, il ne se passe rien à O. !

* Que pensez-vous de ce questionnaire ? Bof… J’ai connu des Tags plus difficiles ! Et j’ai bien peur que du coup mes réponses soient un peu ennuyeuses… Mais l’essentiel, c’est d’y faire comme on dit à Lyon

* Dites-nous quelque chose de vous que ne savons pas encore : j’ai décidé de moins manger ! Une façon efficace pour perdre du poids… en prévision des Fêtes de fin d’année ! C’est tout nouveau, j’ai abandonné l’idée de faire un régime !

* Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille ? Trop tard ! J’suis une mémé ! Mais j’ai deux filles qui n’ont qu’un seul prénom : Stéphanie & Delphine

* Et si c’était un garçon ? J’ai beau chercher, je ne me souviens plus du tout du prénom que nous avions choisi au cas où…
Ce que je sais, c’est que si j’avais été un garçon, mes parents m’auraient appelée Alain

* Avez-vous déjà pensé à vivre à l’étranger ? Non, pas vraiment, même si aller finir ma vie dans un Pays où je pourrais vivre plus aisément avec ma retrait m’effleure parfois l’esprit (Portugal, Maroc)

* Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du Paradis ? Ou plutôt ne me dise pas de m’occuper de son secrétariat ! Mais non, que je suis bête, Dieu n’est pas le Père Noël, Il n’a donc pas besoin de secrétaire(s) !

Lettre Père Noël
* Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ? Alors là, ma liste est trop longue ! En premier lieu je trouverais un moyen de stopper l’immigration clandestine…

* Aimez-vous danser ? Pas vraiment, et je n’ai jamais su très bien danser. Me dandiner sur une musique, ça n’a jamais été mon truc… Et les thés dansants, quelle horreur !

* Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ? : En replay, le premier épisode d’Elven, la rivière des secrets, une série nordique.

* Quelles sont les  personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ? J’ai copié-collé la réponse de Mind The Gap : « Celles et ceux qui veulent »…

école2

Jeudi en gourmandise

Alors voilà de quoi réveiller vos papilles !

“Epatante brioche au beurre, farcie de pralines roses” selon la définition savoureuse de Gilles Pudlowski, la Praluline a su franchir les frontières de sa renommée locale pour s’imposer comme la vedette incontestée de tous les magasins Pralus, de Roanne à Charlieu, Lyon et même jusqu’à Paris où on peut la déguster dans le quartier du Marais, à Saint-Germain-des-Prés, dans les VIIe et IIe arrondissements. Dijon, Cité de la gastronomie dispose elle aussi d’une boutique dans la rue de la Liberté, tout comme Clermont-Ferrand dans le Puy-de-Dôme où l’on n’hésite pas à faire la queue pour la Praluline

clic

Samedi dernier, à O., pour le tea-time, c’était cornélien de choisir entre salé et sucré !
Que je vous explique ! Patricia, de passage à Lyon avec son fils et sa petite belle-fille, sont venus me faire un petit coucou.

Que choisir entre la brioche aux pralines et le saucisson de Lyon ?
A 17 heures, voyons, c’est la Praluline !
Et en même temps, quelques rondelles de saucisson de chez La Colette, c’était drôlement bon ! On a été très raisonnables, on n’a bu que de l’eau !

Praluline

Pas taguée mais je joue !

Quand rien m’est imposé, ça me donne envie ! Mindounet a retrouvé un Tag d’il y a 4 ans clic et vient de re-répondre aux questions… Moi aussi, je joue !

A : âge mental ? ça dépend des moments, des fois 5 ans quand je joue avec Natty
B : plus grosse peur ? une peur bleue, hein !
C : heure ? 9 h 30 le 25/10/2019 (billet programmé !)
D : dernière chose bue ? mon bol de café, je ne fais rien avant d’avoir petit-déjeuné
E : personne avec laquelle il est le plus facile de discuter ? alors là, j’vois pas… 
F : chanson préférée ? l’Avé Maria chanté par un Choeur d’enfants
G : les fantômes existent-ils ? oui, on va en voir après demain
H : ville d’origine ? comment ça, y’en a encore qui ne le savent pas ?
I : en amour avec ? les grattons, le saucisson, Moi j’suis de Lyon, j’aime tout dans le cochon
J : jalouse de ? personne, à mon âge ça m’a passé
K : envie de tuer quelqu’un ? ça oui, alors, et même plusieurs beaucoup…
Et pourquoi ne pas tuer ceux qui tuent ? 

L : dernière fois où j’ai pleuré ? devant la télé, je pleure souvent
M : pas de M dans la liste des questions… M comme méditation depuis que j’ai croisé un Prof bouddhiste à la Pagode de Sainte-Foy-les- Lyon ; je vais y retourner !
N : nombre de frère et sœur : 0
O : vœux ? que l’on reste enfin à l’heure d’été
P : dernière personne appelée ? une de mes copines, mais laquelle ?
Q : question que tu te poses toujours ? quand je fais un Tag ? qui vais-je taguer ?
R : raison de sourire ? répondre aux questions de ce Tag, pardi !
S : dernière chanson chantée ? je fredonne seulement, je chante faux et je ne retiens pas les paroles des chansons
T : heure du réveil ? souvent avant que le coq chante… et avec l’heure d’hiver, j’vous dis pas…
U : couleur de tes sous-vêtements ? blanc, noir ou marine (je sais, j’suis trop classique !)
V : destination de vacances ? croisière fluviale programmée en octobre 2020, mais j’ai pris une assurance !
W : mauvaises habitudes ? trop respecter la Loi… trop à cheval sur les principes…
X : Xiaomi, la marque de mon smartphone actuel, après mon Huawey que je regrette un peu
Y : plat préféré ? une andouillette à la ficelle de chez Bobosse, par exemple, et tant d’autres…
z : signe ? Taureau ascendant Sagittaire et Buffle de Terre dans l’astrologie chinoise.

« 17 minutes chrono pour répondre à ces 26 questions », c’est Mindounet qui l’a dit !

Et les Taguées-és sont : non, j’ose pas, c’est pas beau de dénoncer… alors s’y collera qui veut ! Merci !
Bac

Le Tag des quatre

Les Bloguinets font circuler le Tag de Bleck ! Et Antiblues m’a invitée à jouer clic

Bac

1) – Quatre emplois que tu as faits dans ta vie ?
J’ai eu du mal à en trouver 4 avec mes 45 ans de secrétariat !
En fouillant dans ma mémoire, j’ai quand même trouvé 4 « petits » métiers -d’été et pour compléter mes revenus-
A part un essai infructueux de ramassage de pêches dans le Lot et Garonne (emploi d’été où j’ai tenu une journée seulement, je suis rentrée le soir couverte de boutons…) et quelques séances d’équeutage de haricots pour Senchou où mon père travaillait, j’ai été monitrice chez Tupperware et formatrice chez Scheidegger, et je peux dire que j’ai connu des grands moments de solitude !

En relisant bien la question, je pourrais citer quelques sociétés où j’ai travaillé avant d’entrer au Conseil départemental en 1984 !
J’ai commencé ma carrière de secrétaire chez Maco (secrétaire et secrétaire Export), j’ai résisté un mois à la Filature de Chavanoz (secrétaire Export), un passage chez Friga Bohn (secrétaire technique), chez Storno (secrétaire de direction) et chez un VRP à Bourgoin (secrétaire à tout faire !)

2) – Quatre films que tu reverrais {revoisencore et encore ?
Je ne suis pas cinéphile pour un sou. Mais je regarde toujours les Sissi en fin d’année, et je peux revoir avec plaisir les Choristes, Out of Africa et le dîner de cons (j’adorais Jacques Villeret)

3)  – Quatre lieux où tu es allée en vacances ?
A Antibes, aux Sables d’Olonne, à Djerba, à Marrakech et bien d’autres mais il faut respecter la règle de 4 !

4) – Quatre endroits où tu as vécu ?
Alors là, j’ai le choix !
à Lyon, à Villeneuve-sur-Lot (47), à Balan (01), à Oullins

5) – Quatre choses que tu fais systématiquement lorsque tu vas sur le net ?
Un tour chez Google, un tour chez Antiblues et chez Soène, un tour à la LBP pour surveiller mon compte en banque et aussi, souvent, chez Momox pour acheter un livre d’occasion pas cher

6) – Quatre endroits où tu aimerais être en ce moment ?
Je suis assez casanière et à l’heure matinale où j’ai préparé ce billet, chez moi !
Donc pas trop d’envies… Si ! à la FDJ pour recevoir un « gros » chèque du tirage du Loto
à la pêche aux moules
à la claire fontaine
à Joinville le Pont…
Pardon, Antiblues, je n’ai rien trouvé de sérieux !

7) – Quatre personnes à qui refiler le bébé ?
Voyons, voyons, qui voudrait jouer avec moi ?
4 Aminautes listés dans mes liens amis qui auraient le temps et l’envie de prendre le relais de ce Tag !