Chic c’est Lundi

clic

Pour ce 5e Lundi Soleil de Bernie en novembre, toujours en noir, une note gourmande.
Comme je n’aime pas trop les gâteaux, surtout en fin de repas, j’ai trouvé un bon compromis, le café gourmand.

Chez Tacca via Rolle, un fameux comptoir italien, aux Halles Paul Bocuse, c’est un délice pour les yeux et le palais 😆

A consommer sans modération, c’est bon pour le moral 😆

Voilà décembre. Ce sera en arc-en-ciel chez Bernie, pour ces 4 lundis

Reconfinée – semaine 4

Vous l’avez remarqué comme moi, les infos se bousculent, surtout depuis mardi soir !
J’en perds un peu la boule. Pas grave, ma complémentaire santé m’offre un soutien psychologique gratuit avant la fin de l’année et la Mairie d’O. qui ne peut pas organiser son goûter des mémés-pépés m’offre un colis gourmand que je dois aller chercher jeudi prochain 😆

On avance « à la carotte » dociles comme des quiquinous.
On avance à coup de déclarations contradictoires, de déclarations d’un tel et d’un autre tel, de conférences de presse, d’apparitions du Président et du Gouvernement. On attendait et…
Déjà ! Ouf ! On va bientôt sortir de ce 2e tunnel…
Comment vous dire ? Je suis soulagée, je revis. C’est bête mais j’ai retrouvé mon moral d’acier sans jamais avoir perdu ma santé de fer comme disait ma mémé.
En même temps, 20 kilomètres en seulement 3 heures, ça va pas le faire. Mais je pourrai au moins prendre mon temps et lézarder au soleil. C’est pas si mal. Au moins pour nos promenades, on sait sur quel pied danser.

Je suis comme vous. On a attrapé la tempsdinite, on a perdu la notion du temps, le virus nous a volé presque une année de notre vie et le pire du pire, on ne se rend même pas compte que Noël sera bientôt là.

Ne voir personne et surtout plus sa famille et ses amis, ne pas pouvoir aller faire un tour en ville et passer des plombes au téléphone pour répéter les mêmes choses, c’est pas une vie.

Dé con fi nés ! Yessssssssssssssss ! Enfin, un déconfinement light, c’est pas si mal et sûrement la bonne solution.
Fini les cons finis, nous revoilà des cons heureux au moins jusqu’à l’année prochaine. Trêve des confiseurs oblige. Ca permet de souffler un peu, même si on n’y arrive pas à fond avec nos masques, de voir plus loin que le bout de notre quartier, de dépenser nos pécuniaux encuchonnés pendant tout ce mois, même si on nous a soutiré la redevance télé 🙄
Pire encore, tandis que les covidés guérissent, les autres vont tous se retrouver à Saint-Jean-de-Dieu, les ciboulots en ont pris un coup.

Pas la peine de m’acheter une p’tite robe noire, j’ai opté pour un moche « pyjama » de Noël, vendu en direct chez Auchan ! J’hésite encore entre le rouge et le marine 🙄
Et si je me lâche encore un peu tout d’même, j’irai chez Lidl m’acheter aussi un moche pull de Noël 😈

Je croise les doigts. Y’a un projet dans l’air. Non, non, pas question de le dévoiler déjà des fois que ça ferait tout capoter… Car même avant d’être dévoilé, il semble bien qu’il restera à l’état de projet 😥
Trop d’ambition tue l’ambition, c’est bien connu.
Quelles seront les limites ? le kilomètre ou les 100, le département ou la Région ? Si c’est ça, c’est foutu.
Si on peut aller plus loin, va falloir juste s’organiser : ne pas acheter de sapin, décongeler le rôti au foie gras de Picard et congeler le chat.
J’rigole 😆
Et bien voilà, tout est clair sur ce sujet, les 24 et 31 décembre, ce sera « libre circulation » avec le couvre-feu tout d’même 🙄

Bon, en attendant, on a droit à 8 m2 chacun chez les commerçants dès samedi ! Même dans les super/hyper marchés où certains se collent aux autres comme des mouches sur un ruban ?

Mais aller faire ses courses le dimanche matin, c’est cool. Je crois que j’opterai pour cette solution. Les gens se lèvent plus tard, vont retourner à la messe, brunchent. Un moment idéal pour croiser personne.

Faudra patienter pour aller au resto. Horizon 2021 si tout va bien 😥

Ma To do list est à l’agonie. Elle n’en peut plus, trop longue, elle s’étire comme un jour sans fin, comme ces journées passées dans nos maisons. Et pour autant, pas question de me précipiter dans les magasins, ni de passer une e-commande chez Héma & Cie qui livrent bien trop tard et incomplètement les commandes encaissées sitôt enregistrées. Marre des plateformes téléphoniques d’Afrique débordées qui ne répondent pas.

Secrets d’Histoire :

En Amérique, c’est le jour du Thanksgiving et Oncle Donald a finalement accepté de gracier une dinde, la veinarde.

La Dame aux chapeaux blancs ou noirs n’assistera pas au Centenaire du Concours de Miss France. Elle boudera dans sa cuisine. A 88 ans, la Dame est toujours aussi susceptible qu’une vieille chatte !

Dieu est mort hier. Les fans d’Allah se prosterneront vendredi et les cathos sportifs vont pouvoir prier pour son âme à la messe ce dimanche. Quel soulagement ! Il faudra qu’ils prient fort pour sauver l’âme de Diego.
Le beau ZiZi semblait encore plus accablé que d’habitude et la larme à l’œil il en perdait son espagnol 🙄
Au-delà du symbole qu’il représente que je ne conteste pas, la mort de cette légende du foot ne me fait ni chaud ni froid, même si c’est trop bête de mourir à 60 ans.

Les restos n’ont pas le droit de rouvrir, alors ils vont -enfin- se révolter. La fronde s’organise.

L’affaire « Covid19 » étant toujours d’actualité malgré des chiffres encourageants, je continuerai mes billets hebdomadaires pour vous donner la pêche le jeudi matin !

Ne relâchez pas la bride et Prenez bien soin de vous

@ la Sainte-Catherine

Les plus de 20 ans, mais surtout les veinards qui ont un jardin, connaissent bien le dicton : « à la Sainte-Catherine, tout prend racine ».

Et dans exactement un mois ce sera Noël… Mais ce n’est pas encore le sujet. Il est encore trop tôt pour en parler savoir sur quel pied danser !

C’est aussi -de moins en moins- la jolie tradition des Catherinettes, jugée trop sexiste de nos jours. Mon Dieu, quelle époque 🙄

Bref, c’est le jour du Jaune et du Vert


Donc, dis je, à la Sainte-Catherine, tout prend racine, comme l’Amitié… Mais il arrive parfois que la chaîne se brise, que l’ancre lâche à cause de l’encre des mots -ou plus exactement à l’ère du numérique- par l’intermédiaire d’un clavier d’ordinateur. La Nature, elle, ne connaît pas la rancune.

Le 25 novembre, l’automne est dans tous ses états et dans tous ses éclats. La Nature nous offre ses couleurs chaudes avant se s’en aller sommeiller pendant les mois d’hiver.

A la Sainte-Catherine,
les feuilles mortes se ramassent à la pelle
les souvenirs et les regrets aussi…

Projet de Ma’

Pour ce samedi, Ma’ a choisi « empilement » clic

Dans nos vies, ce ne sont pas les empilements qui manquent : piles de repassage, de livres, de documents à garder classer, de photos, de fichiers dans les ordis, sans oublier les tranches de vie. Je parle pour moi, hein 🙄

Moi, vous le savez, j’aime me coller à l’actualité 😆
Alors, j’ai rien trouvé de mieux que d’immortaliser le petit tas de petits cadeaux pour Noël qui n’est pas si loin, car en plus des billets et des virements, des petits cadeaux surprise pour chacun, ça fait rire. Mais c’est un vrai tour de force pour trouver de bonnes idées. La mission que j’ai acceptée est presque terminée ! Comme une chasse aux trésors, je m’y prends bien en avance et furète à longueur d’année.
Et bien m’en a pris 🙄
Avec les magasins fermés, la ruée à venir à leur réouverture, sans parler du vendredi noir 2020 qui a du plomb dans l’aile, valait mieux être prudents…

Une fois emballés, ces p’tits cadeaux deviennent anonymes. Alors, je fais une liste sur un cahier pour me souvenir de tout 😆
J’adore ça.

Et vous, comment faites-vous ?

Reconfinée – semaine 3

On voudrait que ça s’arrête et ça ne s’arrête pas…
En même temps, une petite lueur d’espoir à l’horizon de Noël.
Espérons.

Posez-vous, établissez des règles.
Ecoutez-vous et plaignez-vous !
Garder l’espoir et n’oubliez pas votre doudou.
Conseils de psys ! N’hésitez pas à les consulter

Pile dans le mille. On a envie de se plaindre -sauf Dame Uranie-.
Alors, faut surtout pas s’en priver 😆

Merci à mes contributrices, Annie, Marie-Jo, Marie-Clo, Geneviève, Patricia, Stef & Cie

Jeudi dernier, on a été reconfinés encore pour deux semaines, et au 1er décembre, en liberté très surveillée jusqu’aux vacances de Noël.
Les petits commerces doivent attendre pour ré ouvrir et les bars et restaurants seront quant à eux toujours fermés. Ils rentrent de plus en plus en résistance et ils ont bien raison.
Mais c’est quoi ces mesures stupides ?

Pas trop de changements pour les lycéens, juste quelques suggestions de la part du Ministère de l’Education Nationale :

Les livres n’étant plus vendus dans les grandes surfaces, Jean-Michel B. invite les lycéens qui doivent en acheter à opter pour les solutions alternatives suivantes :
Les lycéens qui doivent lire Les Raisins de la colère de Steinbeck sont invités à se rabattre sur les raisins de la Lozère au rayon fruits et légumes.
Ceux qui doivent lire Le petit prince de Saint-Exupéry doivent se rabattre sur le petit prince de Lu au rayon biscuit.
Ceux qui doivent lire Antigone de Jean Anouilh peuvent remplacer l’Anouilh par de la coquillette ou du spaghetti.
Ceux qui doivent lire Au bonheur des dames de Zola peuvent remplacer l’Edam par de la Mimolette ou du Gouda.
Ils peuvent également remplacer la Chartreuse de Parme par du jambon de Parme, le Cid par du cidre, Germinal par des germes de blé.
Pour Nana de Zola, rendez-vous au rayon serviettes hygiéniques.
Et pour tout ce qui concerne la philosophie des lumières, rendez-vous au rayon ampoules et luminaires.
Hum hum, encore un coup de Pub pour Michel-Edouard L 🙄

Ils ne peuvent pas acheter de livres, mais du vin et du tabac, si 😥
Mais c’est quoi encore ces mesures stupides ?


On ne peut pas acheter de boules de Noël, mais des sapins à partir du 20 novembre…
Et pour Noël, il est fortement recommandé de rester dans sa bulle. « Bulle de Noël » j’adore cette expression 😆

image du Net

C’est chouette, on pourra même en louer une pour de vrai !

@ Minuit pile, sans p’tites touristes japonaises, le Beaujo Nouveau est arrivé. La Covid 19 n’y peut rien, pour une fois. La Nature avance quoiqu’il en coûte soit 🙄
La mise en perce s’est encore faite sans moi. Pensez donc, à minuit, je dors. Et même si j’avais pu tenir éveillée, aucune case sur mon attestation n’aurait permis ce grand écart 😥
Mais, ce matin, j’irai acheter ma bouteille de Beaujo Nouveau, c’est une tradition. C’est essentiel ! Si possible une bouteille de Chat Rouge « signé Vignerons », je l’avais bien aimé, une de ces années passées.

image d’archives So’N

Ma Revue de Presse :

* Pour commencer, un fait divers bien triste et difficile à imaginer.
A Perpignan, Alain P., une cinquantaine d’années, va enfin être évacué de chez lui pour être hospitalisé. Ses presque 300 kilos demandent pourtant toute une organisation.
Comment peut-on en arriver là en 2020 ? Même si, après être tombé chez lui, l’an dernier, il ne voulait pas se faire soigner et vivait comme une bête sauvage… Je pense que son frère qui partage son appartement et lui apporte le minimum vital est coupable de non assistance à personne en danger.

* La vie est belle sur le Vendée Globe, a déclaré un participant, après la tempête 🙄
Tiens, une petite anecdote que j’ai bien dû déjà raconter sur l’un de mes blogs. Quand j’étais encore en activité, au service d’un Sénateur originaire de Bretagne, je devais lui enregistrer tous les jours -sur des cassettes VHS- les actualités régionales. Et tous les matins, je revisionnais ces actus pour lui signaler ce qui pouvait l’intéresser. En particulier, les courses nautiques ! Je n’avais jamais entendu parler du Vendée Globe et la première fois, j’avais noté « le Vent des Globes » 😳

* Les libraires en ont archi marre -comme je les comprends- et ils râlent fort en contournant les interdictions.

* Les Cathos manifestent pour assister aux messes essentielles à leur vie spirituelle. Mais bon Dieu -pardon, j’ai juré, j’ai pêché- Mais nom d’un gratton, ils n’ont qu’à suivre la messe sur France 2, à 11 h le dimanche, en direct de Charleroi en Belgique, et se génuflexionnés dans leurs salons. C’est encore un peu plus tristouille que d’habitude, en période de confinement, mais c’est mieux que rien ou que de faire le pied de grue devant les églises et de risquer de se faire prendre dans une rafle de la Police 😥

* Les Trumpistes nient la réalité, se révoltent et sont prêts à se servir de leurs armes. Attention, dans la vie le mépris n’apporte que des ennuis et fait fuir les amis 🙄

* Les commerçants veulent ouvrir pour le black friday du 27/11 sans attendre le 1er décembre. Encore un casse tête pour Castex 😥

* Les pompiers ne sonneront pas à nos portes. Tant mieux. Cette année, ils vendent leurs calendriers directement dans les casernes, obligeant ainsi les collectionneurs à se déplacer et donc à désobéir car c’est pas permis de se déplacer pour quelque chose qui ne fait pas partie de l’essentiel.

* Les chapons et autres volailles de Bresse et de Navarre seront découpés en morceaux plutôt que d’être rôtis tout entiers au four pour les fêtes de fin d’année.

* Et puis, on pourra aller jusqu’à Cuba ou ailleurs bien loin, pour les vacances de fin d’année, mais au fait, comment puisqu’il n’y a presque plus d’avions ?

Le monde est devenu FOU !
Pour finir ce billet, une petite douceur musicale

https://youtu.be/h9jZt_cH6kY

Bonne semaine
Portez-vous aussi bien que possible

Chic c’est Lundi

clic

Pour ce 3e Lundi au Soleil noir chez Bernie, j’ai hésité. Une Pub déjà ancienne m’a décidée. Mais alors, avais je conservé mes flacons ?… Oui !

Sa musique donne la pêche, ce qu’il nous manque en ce moment

Passé un temps, je gardais les Pubs de parfums et les rangeais dans un album. Et puis, vous le savez bien, on évolue, on collectionne d’autres choses 😆

En ce qui concerne le Parfum, je n’en utilise plus depuis quelques années, c’est très mauvais pour la peau. Toujours fidèle en tout, j’ai eu des parfums Dior (Dune puis J’adore) et des parfums Guerlain et deux flacons vides ou presque, rescapés d’un excès de rangement 😆
Comme j’ai bien fait !

Elles sont charmantes ces petites bouteilles qui se sont hissées, pour la photo, sur le plumier de mon stylo-plume Canopée, un cadeau d’Amies d’adolescence pour mes 70 printemps. Elles se reconnaîtront 😉

Projet de Ma’

Ma’ m’a un peu bloquée avec son Projet du jour. Comment pirouetter avec « usé » ? clic

Je n’ai pas grand chose d’usé car si c’est usé, je jette. Pas sur les toits, je vous promets que ce n’est pas moi 😆

Dans les rues aussi, on trouve tout, et en cette période, des collections de masques utilisés mais pas usés 😥

Pour illustrer le Projet de Ma’, je vais parler de mon premier et dernier achat sur Vinted !
L’annonce trompeuse était alléchante. Le produit « presque jamais porté » avait un prix très abordable, et pour cause… Il était en très mauvais état, poussiéreux et usé, la preuve

La vendeuse Sylvette, de mauvaise foi, a campé sur ses positions et voulait que je lui renvoie -à mes frais !- Je ne l’ai pas fait car j’ai pensé qu’elle aurait été assez gonflée pour le remettre en vente et berner une autre internaute.
Alors, croyez-moi, je ne lui ai pas fait de Pub 🙄

Reconfinée – semaine 2

Avant toute chose, quelle bonne nouvelle du côté de l’Amérique !
Ca fait causer et c’est pas fini, hein 😆

Merci à PassiFleur et à ma fille aînée pour leur contribution géniale.
C’est reparti, les Copinautes s’agitent et m’envoient de la matière à réflexion. Je vais donc caser quelques images dans mes billets de confinement 😉

Je ne sais pas vous, mais je n’ai pas vu passer la semaine. Entre le ménage, le repassage, le marché, les courses, les promenades autorisées et toutes mes activités manuelles, hop hop hop une semaine de plus en moins et un grand petit pas de plus vers la liberté 😆

Holà, So’N t’emballe pas, hein 🙄
Attends de voir les nouvelles interdictions qui nous seront imposées ce soir. A force de nous visser, ça va lâcher, un cran de trop et ça peut être le cahot.

En même temps, y’a pas que les autres qui sont contaminés. De partout autour de nous, on connaît des gens malades. Alors, il ne faut pas relâcher nos efforts et en redoubler même pour ceux qui n’en ont toujours rien à faire.

On n’est pas débordé, parfois un peu désœuvré, on se fait des listes à faire et bizarrement on s’ennuie, sans envie, sans entrain. Et pourtant on ne voit pas le temps passer.
On tourne en rond dans nos maisons et aux alentours, on calcule le périmètre autorisé pour ne pas se faire verbaliser. Avant de sortir, il faut penser à son masque, son attestation papier ou son téléphone pour l’avoir téléchargée. Du coup, j’sais pas vous, mais j’en oublie de mettre mes baskets et je pars en pantoufles 😥

On est un peu tourneboulé, on ne peut rien prévoir. Enfin, on pourra acheter un sapin pour Noël même si on n’a pas la possibilité d’y déposer les cadeaux, au pied 🙄

J’ai quand même pu acheter mon « calendrier de mémé » où je marque tout ce que je fais à la journée, au mois, à l’année, pour ne rien oublier. Et je ne vous surprendrai pas si je vous dis que je garde tous les mois depuis des années 😆

Où donc ? A Monop’ qui a son rayon papèterie accessible. C’est vrai que mon calendrier 2021 est un produit essentiel :twist:
Essentiel autant le sapin de Noël. C’est chouette, moi qui avait décidé d’en faire un cette année à la place de mon Lidcactus Schlumbergera, je vais faire de mon rêve une réalité 😆

Et puis ???
Ben rien ! On a rien à se dire mais on se téléphone pour ne rien dire ! Et ça dure et ça dure. Les piles de mes téléphones n’en peuvent plus non plus.
Le bonheur c’est simple comme un coup de fil 😆

Et pourtant, je m’en souviens bien, j’avais eu une over dose téléphonique lors du 1er confinement et j’ai dû soigner cette allergie aigüe tout l’été, quitte à faire de la peine à des amies qui ne m’entendaient plus 🙄

Ce soir, on aura droit à la leçon du Premier Ministre. Faut pas rêver, toujours pas d’autorisation d’aller se faire couper les cheveux ni d’aller flâner dans votre librairie préférée. On peut juste continuer à se faire des drive 🙄

Desserrement ou resserrement ?
That’s the question 😥

On va avoir droit à une étape supplémentaire de 2 semaines qui nous mènera en décembre et encore une autre jusqu’au 15 décembre. Et là, mes aïeux, comme disait ma mémé, enfin ce sera la LIBERTE retrouvée…
Un peu de patience tout d’même 🙄


Les encours du mois de Novembre

Vite, vite, on est déjà le 10 . Cette fois j’ai bien pris le rythme, je joue avec PassiFlore et sa bande du 10 clic
Plus de dix jours de confinement passés et j’ai bien avancé !

Côté Poésie
Voir mon Chic c’est Lundi d’hier 😉

Et je ne résiste pas à vous transmettre l’introduction de la lettre du Président des Amis de Lyon et Guignol annonçant à ses adhérents les chamboulements du planning des activités :

« Sempillerie de bocon, c’est-y pas Dieu posse comme cette charipe de Covid 19 continue à nous canuler l’entendement, la vie, enfin tout ! Y s’arrape à nous comme un matefaim au fond d’une casse mal graissée.
Jeudi soir, au moment de la soupe, le parsident s’est encore fendu d’un patrigot. Et hardi Denis que je te reconfine…. »

La langue des gones chante comme une poésie et le parler lyonnais est une vraie friandise de l’esprit !

Côté Peinture-Coloriage
Pour cet Encours, j’ai colorié une carte mercerie !
Achats de crayons couleur aquarelle, 12 chez Decitre en urgence absolue la veille du reconfinement et 24 sur le Net, chez Artmania, arrivés sans se presser ,hier

Côté Tricot-Crochet & Couture
Un petit pull boutonné dans le dos et son écharpe assortie, un ensemble « Mère Noël », jupe trapèze, petit gilet et bonnet pointu sans pompon pour le moment -après deux essais désastreux, il va me falloir demander de l’aide- des carrés au crochet pour une p’tite couverture que ma coach Tricot m’assemblera dès que nous pourrons nous revoir, une petite jupe froncée en vichy rose et blanc et un pantalon assortie, et enfin une autre jupette en préparation, plus difficile car je n’ai pas les repères des carreaux pour coudre droit. Car, oui, Mesdames, je couds tout à la main !
Heureusement que c’est tout mini, hein !


Côté Lecture
J’ai fini Avant le gel de Henning Mankell, un polar suédois proposé au Club de Lecture pour la rencontre de décembre. Intéressant et très sympa à lire, sans aucune difficulté.

J’ai lu Un instant d’éternité de Gilles Lagardinier et j’ai bien aimé ce roman, comme un conte d’aventure historique-fantastique, même s’il peut/doit être classé en polar. Si ma mémoire est bonne, c’est Valentyne, la Jument verte, qui m’avait fait découvrir Gilles Lagardinier avec Demain j’arrête. Du coup, j’ai bien envie d’en lire d’autres, en particulier Une fois dans ma vie.

Je vais commencer Sa majesté des chats de Bernard Werber et ça promet d’être un joyeux moment de lecture après Demain les chats du même auteur que j’avais adoré.

Hier matin, la réunion du Club de Lecture s’est tenue via Zoom et c’était super. Beaucoup d’échanges, des idées de lectures qui donnent envie ou pas. Bref, à refaire en décembre si on est toujours en prison.
Une lectrice nous présentera Asta de Jon Kalman Stefansson (rentrée littéraire 2020)
« Reykjavik, au début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur deuxième fille Ásta, d’après une grande héroïne de la littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour en islandais qui ne peut que porter chance à leur fille… Des années plus tard, Sigvaldi tombe d’une échelle et se remémore toute son existence : il n’a pas été un père à la hauteur, et la vie d’Ásta n’a pas tenu cette promesse de bonheur. Jón Kalman Stefánsson enjambe les époques et les pays pour nous raconter l’urgence autant que l’impossibilité d’aimer. À travers l’histoire de Sigvaldi et d’Helga puis, une génération plus tard, celle d’Ásta et de Jósef, il nous offre un superbe roman, lyrique et charnel, sur des sentiments plus grands que nous, et des vies qui s’enlisent malgré notre inlassable quête du bonheur. »

C’est très bien mais le grand principe du Club de Lecture étant de privilégier les livres sortis en Poche (à cause du coût des livres), je ne lirai donc pas ce roman pour le moment et me contenterai de découvrir Le liseur du 6 h 27 de Jean-Paul Didierlaurent -premier roman paru en 2014- qui avait connu un grand succès à sa parution. Je ne suis pas une bête des sorties littéraires du moment !

Côté Jardinage
rien ou plutôt si, j’ai installé un sapin à led sur la plante de Marie-Clo 😉

Côté Bricolage
rien… Ben si, emballage de quelques cadeaux de Noël. Il faut bien y penser quand même 🙄
J’avais un peu anticipé mes achats et j’ai bien fait 😉
Pas de photos, le Père Noël m’a défendu de diffuser les infos…

Côté Randos-Balades-Restos
Un bon rythme encore ce mois-ci et toujours autour de 150 kms parcourus entre ville et campagne.
Une rando urbaine sous la pluie à St-Genis-Laval ; une autre plus campagnarde à Chazay-d’Azergues et Lozanne, sous le soleil de l’été indien, suivie d’un picnic, le dernier de 2020.
Et ensuite, quelques tours à pied au Parc Jean De La Fontaine à Pierre-Bé, juste en dehors du périmètre autorisé 🙄 Une 3e au jardin du Musée des Confluences pour retrouver la mosaïque de cœurs rouges de Ememem (elle est bien toujours là), puis au Parc de Gerland avant de reprendre le métro.

Côté restos, une dégustation d’huîtres à La Cabane aux huîtres à l’occasion d’un anniversaire, un doux moment au Bouillon Baratte avec mes filles suivie de la découverte de l’Expo Les Baigneuses de Picasso et d’une folle virée shopping dans les petites boutiques de créateurs sur les pentes de la Croix-Rousse.

Côté Musique
Un concert Expresso en 55 minutes chrono, à l’Auditorium, pour écouter l’orgue majestueux animé de mains de maître par l’organiste Paul Goussot, toujours avec plaisir et émotion. Quelle dextérité pour animer ces 6 508 tuyaux. Depuis ma place, tout en haut, c’était un véritable spectacle de voir s’agiter l’organiste, à la manière d’un pantin articulé.
Le grand orgue a été construit pour l’Exposition Universelle de 1878 à Paris et réinstallé à Lyon , un siècle plus tard, en 1977.

Côté Vie associative
Tout est à nouveau suspendu. Impossible de rien prévoir et pourtant le prochain Bulletin pour les annonces du 1er trimestre 2021 doit être prêt d’ici fin novembre pour un envoi fin décembre… Un vrai casse-tête chinois.

Côté cuisine
Oui-oui, j’ai fait un gâteau ! Y’a bien longtemps que ça ne m’était pas arrivé.
Sur une idée de Miss Gleni ICI et à cause grâce aussi à Lydia qui cuisine tous les dimanches ou presque 😉
Je vous le montre donc mon gâteau aux pommes sans œuf
Un peu trop cuit, il n’avait pas du tout la belle apparence de celui de la Cheffe mais il m’a fait pensé étrangement à un gâteau auvergnat que faisait mon père, la flaugnarde !

Oups ! une p’tite souris en avait croqué un chouya avant que j’ai eu le temps de prendre la photo 😆

Allez, pas de temps à perdre, je démarre dare-dare pour le 10 décembre. Faut vraiment que je trouve de nouvelles activités pour bien vous prouver que je peux, aussi, être manuelle 😆