Deux en un le samedi

Chic alors, Ma’ a dévoilé son nouveau calendrier pour ses Projets des samedis en 2022 clic

On est une bande à être accroc à ce jeu photo hebdomadaire. Encore un excellent exercice pour aller se balader et trouver la photo idéale 😆
D’accord, des fois, on s’aventure juste dans nos photothèques quand l’inspiration ou le temps nous manque. Mais c’est l’jeu, hein.

Justement jouer c’est le thème du jour
clic

Je joue aussi avec Patricia à ses 24 Heures Photo
clic

Après la course aux masques, payés à prix d’or, voilà que nous courons après les autotests 🙄 Les pharmacies les vendaient à prix d’or, dans la gêne y’a pas d’plaisir, mais ils ont dû réduire leurs marges depuis que les grandes surfaces sont autorisées à les vendre 😆

Alors, je récapitule, dans mon sac, il y a
– un masque neuf au cas où (le masque en tissu est sur mon nez dès que je ferme ma porte d’entrée)
– un flacon de lotion hydroalcoolique
– mon tel avec l’appli Anti Covid et le QR code de mes vaccins
– mon autotest
et accessoirement, mes clés, ma CB, ma carte d’identité, ma carte TCL et la ribambelle de cartes de fidélité, des mouchoirs en papier, mon agenda, un stylo, un sac pliant, un livre éventuellement 😆
Il faut juste adapter la taille de ses sacs à mains 😆

Tag sportif !

Ayé, c’est fini ! Faut reprendre vos esprits 😆 Et comme vous avez fait beaucoup -trop- d’excès, je vous propose de jouer avec Cécile C clic histoire de vous titiller les méninges.

Cécile C a choisi un tag sportif trouvé ici, qu’elle a un peu arrangé à sa manière. Prêtes ? Partez !

Pratiquez-vous un sport ? 
L’apéro, ça compte ? Un peu de rando, un peu de marche en ville, sinon plus rien d’autre

Faites-vous souvent du sport ? 
L‘apéro, pas tous les jours, hein ! A vrai dire, non, depuis mars 2020, rien n’va plus 😥 J’essaie cependant de marcher au moins une heure par jour

Préférez-vous les sports individuels ou collectifs ? 
Individuels sans hésitation. J’suis sauvage et solitaire, est-il encore besoin de le rappeler ?

Le sport tient-il une place importante dans votre vie ? 
Pas du tout. Je n’ai jamais été une dingue du sport et j’ai encore en mémoire quelques déboires cuisants 🙄

Quel(s) sport(s) aimeriez-vous essayer ?
Plus jeune, j’aurais aimé faire un saut en parachute et une balade en hélicoptère

Quels sports n’aimeriez-vous pas essayer ?
Les sports violents ou dangereux

Quel(s) sport(s) recommandez-vous à une personne âgée ? 
La sieste ! C’est Cécile C qui me l’a conseillée 😆
Sinon, du vélo d’appartement, du ménage, de la marche, du lèche-vitrine mais pas trop de The Time et de gâteaux à la crème

Quels sports déconseillez-vous à une personne âgée ? 
La plupart : faut pas tomber, faut pas se coincer le dos, faut pas enflammer nos rotules ou se claquer le cœur

Auriez-vous aimé être sportive professionnelle ? 
Non ! Sauf si l’on considère que taper à la machine à grande vitesse, sans regarder son clavier, est une performance, en quelque sorte 🙄

Quels programmes sportifs regarde-t-on en famille ? 
Aucun ! Perso, je regarde le Tour de France, le patinage et les JO. Surtout pas le tennis, ça me fait tourner la tête, et le foot, je déteste itou. Je regarderai avec plaisir les JO en février

Que pensez-vous de la Coupe du monde de football ? 
Je déplore tout ce « fric » gaspillé, un point c’est tout

Quand avez-vous fait du sport pour la dernière fois ? 
Hier, j’ai fait mes vitres !
Dans ma jeunesse, j’ai fait du hula hoop, du patin à roulette et à glace, du vélo, de la natation, un peu de tennis -juste le temps de me claquer les muscles et d’obtenir une semaine d’ITT-

Êtes-vous connecté(e) quand vous faites du sport ? 
Pas besoin puisque j’fais pas de sport 🙄 Sinon, quand je randonne, j’ai toujours mon tél qui me sert à faire des photos et à compter mes pas

Quelle est votre définition du sport ? 
Je n’en ai aucune idée. Le Petit Larousse me dit : « Activité physique exercée dans le sens du jeu et de l’effort, et dont la pratique suppose un entraînement méthodique et le respect de règles »

Seule la victoire est belle. » Que pensez-vous de cette phrase ?
Oui bien sûr 🙄 avec tout ce que cela entraîne, la satisfaction de soi, la gloire et pour certains, la fortune !

« Le sport est le dépassement de soi. » Que pensez-vous de cette phrase ? 
Ca devrait l’être. Les vrais sportifs « sportent » pour atteindre la première marche du podium. Il faut avoir une sacrée volonté pour y arriver mais la victoire rime souvent avec chance

« Le sport est une école de vie. » Que pensez-vous de cette phrase ? 
Sûrement. Mais là aussi, les vraies valeurs ont tendance à ficher le camp. Le sport enseigne la persévérance, le dépassement de soi et le respect des autres et des règles, ce qui n’est pas toujours le cas

A vos marques
Prêtes ?
@ vous de jouer !

Etats d’esprit de décembre

Je m’accorde un jour d’avance pour publier ce dernier billet de 2021, demain, vous serez, mes chères lectrices et chers lecteurs, le nez dans vos fourneaux 🙄

« Ca ne se passe jamais comme on l’imagine et toujours mieux qu’on pensait ! »

Fatigue : tout va très bien, Madame la Marquise !

Humeur : y’a eu des hauts et des bas, des contrariétés mais aussi des p’tits bonheurs

Estomac : a crié un peu famine… Du coup il en a profité pour me faire une petite tranche de lard supplémentaire au cas où je persiste à le priver de pain, de vin et de Boursin 🙄

Condition physique : potable correcte, juste les douleurs de l’âge

Esprit : en veilleuse depuis le 24/12 jusqu’au 2/01. Je devrais bien prolonger jusqu’en février car je déteste aussi la période des vœux. 2022 sera-t-elle encore une « moche » année ? comme 2020 et 2021 ?

Activités : j’ai regardé un tas de films de Noël et noté toutes les citations trouvées dans les papillotes 😆

Message perso : au Maire écolo de Lyon : j’ai dégusté une tranche de foie gras d’oie à Noël et je me suis régalée ! J’ai même fait la queue chez Rolle aux Halles pendant 1 heure 20 😆
Monsieur le Maire, vous pouvez bien en priver vos invités et collaborateurs, moi, je m’en fiche pas mal, j’en mangerai encore. Et vous, juste des queues de radis pour vos réveillons ? C’est pas bien non plus, les pauvres radis, ils méritaient bien de vivre aussi 🙄

Animal de compagnie : vient miauler pour avoir un petit rab’ dès qu’elle entend une casserole ou le bruit des assiettes ; aime aussi le foie gras !

Amitiés : les p’tits cadeaux personnalisés, c’est drôlement sympa même s’il faut se creuser un peu la tête pour les dénicher

Sorties : avec l’air omicronisé dehors, je reste chez moi le plus possible

Divers : j’ai profité des black Days pour m’acheter un disque dur externe, une paire de rideaux thermiques et un logiciel Photoshop. Pour le moment, le nouveau Photoshop c’est du chinois…
Il a fallu, par dessus le marché, m’offrir une intervention du plombier et une batterie neuve pour ma vouature 😥

Envie de : ne plus entendre ni voir les candidats pour l’Elysée !

Les +
– J’ai acheté des masques en tissu chez Fossil. Trop bien ! Je vais en recommander 3 autres car on n’est pas près de les quitter 😥
– J’aurais bien aimé m’offrir la Choupette en céramique de Karl Lagerfeld, vendue aux enchères à Monaco, mais plus de 20 000 euros, l’aurait fallu que j’gagne au Loto… Et puis, encore un truc à épousseter, hein !
– Une femme Présidente en avril ? Un Premier Monsieur sera moins dépensier qu’une Première Dame, c’est certain 🙄 On paiera moins d’impôts
– Ma tranche de foie gras d’oie à Noël
– Les belles tranches de flammekueches chez l’Alsacien (8 rue Chavanne à Lyon)

Les –
« La véritable indulgence consiste à comprendre et à pardonner les fautes qu’on ne serait pas capable de commettre. » Victor Hugo
Alors là, pas d’accord cher Victor ! Impossible pour moi d’être indulgente avec les gens qui n’ont ni foi ni loi ou/et qui trichent. A cause d’une minorité, tout l’monde trinque !

– le temps pourri, la pluie, le froid de ce mois de décembre
– l’interdiction du Maire de Lyon de manger du foie gras. Non mais, n’importe quoi. Y s’mêle de quoi çui-là
– j’avais commandé deux paires de semelles et après un mois d’attente, il y avait une seule paire dans l’envoi
– la 5e vague ET Omicron 😥

Bon An à tout l’monde
rendez vous fin janvier pour mes premiers Etats d’Esprit 2022

Les origines des traditions de Noël/2 et 3

2 – Les cartes de voeux
La tradition des cartes à thèmes religieux imprimées à partir de gravures sur bois remonte au Moyen Age, mais la carte de vœux telle que nous la connaissons est relativement récente. L’envoi de cartes faites maison remonte à l’an 1840, date de la création en Angleterre du premier service postal, le Penny Post. En 1843, Sir Henry Cole, promoteur de ce système, demanda à l’artiste John Calcott Horsley d’élaborer la première carte de vœux imprimée afin de la commercialiser. Elle fut tirée à mille exemplaires et représentait une famille en fête ainsi que des scènes de charité, telles que la distribution de vêtements et de nourriture aux pauvres, accompagnée de la formule : « Joyeux Noël et Bonne Année ». Les années suivantes, la tradition se développa grâce aux progrès de l’imprimerie. Dès les années 1860, la production décolla.


3 – Les Bas
Cette pratique remonte à l’époque préchrétienne et à la fête de Yule du folklore germanique. Ce jour-là, Odin partait chasser et les enfants laissaient dehors leurs chaussures pleines de foin et de sucre à l’intention de son cheval ailé. Pour les remercier, le dieu déposait de petits cadeaux dans leurs souliers vides. Plus tard, la coutume fut associée à Saint Nicolas.
D’après la légende, un noble désargenté se trouvait dans l’impossibilité de réunir les dots nécessaires aux mariages de ses trois filles. Soucieux de lui venir en aide, mais de façon anonyme, Saint Nicolas jeta par la cheminée quelques pièces d’or qui atterrirent dans les bas que les demoiselles avaient mis à sécher devant l’âtre.

Les origines des traditions de Noël/1

C’est l’hiver, aujourd’hui. C’est aussi le jour le plus court et la nuit la plus longue 😆 Mais les jours vont commencer à rallonger. Excellente nouvelle !

J’ai ce livre « Les secrets d’un Noël inoubliable » de Juliana Foster depuis des années sur un rayon de ma bibliothèque 😆
Et comme je/nous ne savons pas tout, je vous fais partager mes trouvailles !

1 – Le Père Noël
Le gros bonhomme jovial qui apporte les jouets aux enfants sages la même nuit est désigné sous des noms différents selon les pays, mais dans le monde anglophone, le Père Noël est généralement appelé Santa Claus, du néerlandais Sinterklaas ou Sint Nicolaas. Saint Nicolas est né au IIIe siècle dans une région de la Grèce qui appartient aujourd’hui à la Turquie. Il consacra sa vie à aides les malades et les nécessiteux, surtout les enfants, et fut nommé évêque de Myre, une ville aujourd’hui disparue. Il était vénéré dans toute l’Europe, et le 6 décembre, jour supposé de sa mort, lui est consacré.
Au XIIIe siècle, les évêques avaient pris l’habitude de faire des petits cadeaux aux enfants qui servaient la messe le jour de la Saint-Nicolas. Dans bien des pays, c’est encore le jour où l’on offre les cadeaux de Noël.
Plus tard, Saint Nicolas fut associé à de nombreux contes populaires européens primitifs concernant les échanges de cadeaux. L’un des contes, notamment, faisait intervenir un saint homme et un démon, souvent appelé Krampus. Ce personnage terrifiant s’introduisait dans les maisons par la cheminée et tuait les enfants ou les emportait dans un sac. Le démon était finalement attrapé par un saint homme qui l’obligeait à se racheter en livrant les cadeaux aux enfants.
En Angleterre, au début du XVIIe siècle, en signe de résistance envers la condamnation puritaine des festivités de Noël, l’esprit de Noël fut personnifié par un gros bonhomme barbu vêtu d’une robe verte bordée de fourrure, l’ancêtre du Père Noël. Il était aussi désigné sous le nom de Lord Christmas, Seigneur de Noël, sans être encore associé aux cadeaux, ni aux enfants.
C’est en Amérique du Nord que naquit l’image moderne de Santa Claus, lorsque les colons fusionnèrent les légendes de Saint Nicolas et du Père Noël.
Dans son Histoire de New York (1809), Washington Irving traduit Sinterklaas par Santa Claus. Ce personnage prit une forme plus précise grâce à « une visite de Saint Nicolas », poème devenu classique, publié pour la première fois en 1823 dans un journal new-yorkais et mieux connu aujourd’hui sous le titre « La nuit avant Noël ». C’est ce poème qui donna naissance à la légende des rennes du Père Noël.
Contrairement à une idée répandue, ce n’est pas la compagnie Coca-Cola qui introduisit pour la première fois le costume rouge traditionnel du Père Noël dans ses célèbres campagnes d’affichage des années 1930. La tenue rouge moderne du Père Noël avait vu le jour longtemps auparavant, dès 1885, lors de la mise en vente d’une carte de Noël dessinée par l’imprimeur Louis Prang, à Boston.

Quelques suggestions de cadeaux pour Noël
« A ton ennemi, le pardon
A ton opposant, la tolérance
A un ami, ton cœur
A un client, un service
A tous, la charité
A chaque enfant, le bon exemple. »

Oren Arnold
(journaliste et romancier américain »

Deux en un le samedi

Le samedi, c’est permis et même recommandé, on joue avec Ma’. Son Projet du jour soulier(s) est d’actualité clic car il va nous falloir bientôt choisir et astiquer les petits souliers qui seront déposés au pied du sapin 😆

Grands ou petits, les souliers, -on n’emploie plus guère de nos jours ce mot un peu désuet-, on parle plutôt de baskets ! Etre dans ses petits souliers ou au contraire bien dans ses baskets, des expressions très explicites.
Alors lequel choisir de petit soulier, le tout mignon de Cendrillon, un modèle Louboutin ou la chaussette du Père Noël ? Ma photothèque n’a pas ce genre d’articles dans sa mémoire 🙄

Impossible n’est pas Soène, hein !
Des baskets dans le ciel de Saint-Jean feront l’affaire

Pour le 24 Heures Photos de Patricia
clic

Tandis que tout est blanc et magnifique chez notre Amie la Dame du Vercors, à O. tout est gris et gadoueux. La frétillante rivière Yzeron, pressée de rejoindre le Rhône, a bien envie de déborder dans le Parc du même nom. Mais non, elle ne quitte plus son lit depuis des aménagements colossaux pour éviter les inondations à répétition.