Les Encours du 10 avec PassiFlore

Mazette ! j’ai un peu papillonné ces 30 derniers jours à cause de l’été indien en octobre et avec les films de Noël depuis début novembre !
Clic ICI chez PassiFlore pour voir les billets des autres participantes

Un rien m’occupe voire me déborde 😆 Hi hi je perds mon temps sans regret ni remord -sauf quand j’approche du 10 !- Alors, voilà, il me faut racler les fonds de tiroir, comme disait ma mémé 😆

Comme ce n’est pas encore le retour des jours heureux, il a fallu se contenter de peu, mais je sais le faire depuis mars 2019 ! Quelques balades et découvertes en petit comité et la recherche du moindre petit bonheur, c’est parfait.

Côté Poésie
Influencée par ma lecture de Gabriële, ce sera un poème de Guillaume Apollinaire, ami du couple Picabia. J’aurais naturellement choisi un de ses merveilleux -et souvent illisibles- calligrammes, mais son Automne malade tombe à pic


Côté Tricot
Avec un reste de laine, j’ai tricoté une couverture pour le poupon de Mademoiselle Rose. Comme elle a bien grandi, je crois bien que je vais devoir m’abstenir de tricoter pour son baigneur.
J’ai fini et cousu la petite brassière layette classique. J’adore ce modèle « ancien » fait en un seul morceau. Ma grand-mère et ma mère en ont tricoté des dizaines et des dizaines, et moi pas mal aussi, il y a longtemps.
Plus un petit bonnet assorti un peu -trop- chapeau pointu, turlututu, mais tant pis.
J’en ai commencé une autre -brassière-, avec un reste de laine fine, croisée sur le devant -toujours le même modèle-, et je demanderai à mon Amie Gene de l’assembler quand elle sera rentrée de son long séjour ailleurs 😆


Côté Lecture
Faut plus rigoler, la réunion mensuelle du Club de Lecture revient bien vite aussi. J’ai donc lu Les étoiles s’éteignent à l’aube de Richard Wagamese et le Roman de Jim de Pierric Bailly. Je me suis attelée à Gabriële des Soeurs Berest et je m’y tiens avec plaisir. Par contre, je ferai l’impasse sur Apeirogon de Colum McCann (648 pages sur toutes les facettes du conflit israélo-palestinien, c’est trop pour moi).
Sans oublier Marlaguette, le petit conte pour enfants lu hier, conseillé par Marla, et programmé pour le Challenge « Textes courts » chez Lydia 😆


Côté Activités
Roseleen m’invite à « créativer ». Alors je m’y suis mise ! J’ai fait un « logo » pour les Encours 😆 Le résultat est niveau « CM1 » 😥 Et encore, je suis presque sûre que la classe de Oth ferait mieux que moi.
Que je vous fasse rire. En triant les magazines à découper, j’ai retrouvé un Flow de février 2017, tout neuf -je crois bien que je ne l’avais jamais feuilleté jusqu’au bout- Ca donne envie de tout faire !
Page 92, Les carnets créatifs, l’échappée belle ! Le carnet créatif d’Arne & Carlos » et leurs conseils pour dessiner, écrire, coller et vous approprier ce carnet de petits plaisirs. Tout comme le fait si bien Roseleen clic
A la fois journal intime et exutoire créatif, les carnets artistiques sont un excellent moyen de donner libre cours à son imagination et de garder une trace du temps qui passe.
Sauf que moi, je fais juste un billet de mes bilans mensuels, sur le clavier de mon ordi 🙄

Plus de randos -mes genoux vont mieux, merci !- mais quelques balades urbaines, une visite guidée sur le thème du Street Art et une autre à la 2e Edition des Plumes de Lyon, un Salon du Livre 100% lyonnais clic


Citation :

Rendez-vous le 10 décembre
pour les derniers Encours de l’année 2021

Méli mélo de Tags culinaires

Cécile C a eu 4 jours de repos. Elle en a profité pour faire 3 Tags en 1 🙄 clic

Moi, vous me connaissez, de plus en plus partisante du moindre effort, en lisant ses réponses, j’ai eu l’idée -lumineuse, hein !- de mixer les 3 Tags pour ne retenir que 10 questions. Ca fera moins peur aux Aminautes tentées de jouer 😆

Cécile C a joué avec

Corinette, Blog « Atelier de Corinette »,
Julia, Blog « La cuisine de Julia »
Asia, Blog « Gourmandises Asia ».
Si vous voulez visiter ces 3 blogs -et répondre à toutes les questions- je vous invite à aller chez Cécile C pour cliquer sur les liens.

01/ De quelle région êtes vous ?
question superflue pour moi, hein, tout l’monde sait que j’suis de Lyon… mais les autres qui sont pas de Lyon, d’où qu’elles sont car, comme on dit à Lyon, « Tout le monde peuvent pas être de Lyon, l’en faut ben d’un peu partout »

02/ Quel est votre légume préféré ?

A Lyon, c’est le cardon, pardi 😆
Comme c’est trop long à préparer, j’ai trouvé LA solution et je vous la recommande 😆
Un bocal de cardons au naturel de Malartre -uniquement cette marque lyonnaise, nom d’un gratton- que vous égouttez avant de réchauffez au four juste avec un roux et du râpé, c’est bon comme à la maison !
Mais méfiez vous des contrefaçons 😆

Après cette parenthèse, j’adore les tomates et -hélas 😥 j’en mange toute l’année- crues ou cuites. En fait, à part le céleri, j’aime tous les légumes.

03/ Regardez vous les émissions culinaires ?
Non, mais comme je zappe souvent, il m’arrive d’en apercevoir. Longtemps j’ai suivi Un dîner presque parfait, puis, comme pour toutes ces séries d’émissions, je me suis un peu lassée.
Par contre, j’ai horreur des cris et coups de gueule du Chef Etchebest 🙄 Il fiche trop le stress aux participants.
Celle que je préfère c’est les Petits plats en équilibre de Laurent Mariotte sur TF1. J’adore ses astuces et petits secrets !

04/ En cuisine, êtes vous du genre « bordélique » (y’en a partout) ou « bien rangée » (y’a rien qui traîne) ?
Bien rangée mais en cuisine ça devient très vite bordélique 😆
Souvent, après avoir cuisiné pour 2, j’ai l’impression d’être dans la cuisine d’un restaurent 🙄
Et comme je ne mets jamais poêles et casseroles dans mon LV, je fais la vaisselle après. Heureusement, de nos jours, on n’est plus obligé de récurer le fond des casseroles à la paille de fer !

05/ Quelle épice (1 seule) vous semble indispensable en cuisine ?
Ca tombe bien, une seule, car je ne mets pas d’épices dans ma cuisine. Un peu de noix muscade de temps en temps, dans une béchamel et du poivre partout. Zut alors, ça en fait 2 🙄

06/ Quel fruit préférez vous cuisiner ?
N’aimant pas trop le mélange salé-sucré, ça ne m’arrive presque jamais.
Ne faisant presque jamais de tartes ou autres gâteaux aux fruits, aucun souci !
Mais comme Cécile C, une bonne tarte aux pommes maison, ça oui. Et bien sûr, un clafoutis aux cerises. Miammmm ! Mais j’en fais pas non plus 🙄

07/ Quel est votre rêve culinaire ?
Un rêve culinaire ? Pourquoi ai-je retenu cette question ?
Savoir faire -et réussir- une blanquette de veau à l’ancienne, par exemple !

08/ Citez 3 échecs en cuisine
Que 3 ? ça va pas me suffire 🙄
– les œufs à la neige
– la pâte à brioche
– la cuisson d’un filet ou autre rôti de bœuf

09/ Comment trouvez vous l’échange culinaire entre blogueurs ?
Bof ! ça m’est égal ! Si, j’aime bien les recettes de Lydia, je m’inspire aussi de celles de Chantal et de Miss Gleni, trois Aminautes

10/ Faites vous vous même vos pâtes ?
Y’a bien longtemps que je n’en fais plus ! C’est si pratique les pâtes roulées, pur beurre, toutes prêts, brisées, sablées et feuilletées. Mais je me souviens des crises pour faire la pâte minute de Monsieur Tupper. On en avait quand même plein les doigts 🙄

Vous avez le droit de reprendre ce Tag ou, mieux, celui de Cécile C 😆

Deux en un le samedi

En plein dans l’mille ! Ma’ nous conduit en Automne pour son Projet
clic

On ne peut pas y échapper 🙄 L’été indien a tiré sa révérence et le vent s’y met de toutes ses forces pour faire tomber les feuilles qui voudraient résister. D’ici quelques jours, je pourrai voir le fond de la place, en face de mes fenêtres.

Place Bellecour, les kiosques-buvettes sont fermés, les chaises bien rangées. Couleurs « Dalton » ! Rien à voir avec les dingos qui font des rodéos sauvages, interdits et dangereux en défiant la police, sur la place 🙄


Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Mercredi, une visite guidée inopinée à la Halle Debourg dans le cadre du Festival Peinture fraîche clic a été une belle surprise. Elle a complété la visite commentée de la semaine précédente à la découverte du Street Art lyonnais. Désormais, en découvrant ces signes sur les murs, je serai en mesure d’en identifier leurs créateurs.

J’ai choisi, pour ces 24 Heures Photo, un portrait de « notre » Monsieur Paul, réalisé par Nicolas Thollot Arsac

Originaire de Lyon, Nicolas Thollot Arsac est aujourd’hui installé à Seignosse dans les Landes. Il y a ouvert sa propre galerie, où s’est également implanté son atelier. La particularité de Nicolas Thollot Arsac, c’est sa manière de peindre, ou plutôt ses outils; des goulots de bouteilles en guise de pinceaux. Après l’avoir trempé dans l’acrylique, il tamponne sur la toile ou sur les murs et superpose les couches de cercles. C’est grâce à cette technique qu’il réalise un grand nombre de portraits et de paysages.

Etats d’esprit d’octobre

Le temps filoche. Voici donc le bilan de mon mois d’octobre. Bonne Toussaint !

« Le véritable bonheur consiste à rendre les gens heureux ». Je m’y efforce autant que je le peux.

Fatigue : Ca va. Mon premier rhume est à peine passé, voilà le 2e, j’ai dû reprendre froid avec cette météo aléatoire

Humeur : Comme le temps qu’il a fait, « été indien ». La patate anticyclonique m’a vraiment donné la patate 😆 sauf les jours de grand vent, y’en a eu plusieurs

Estomac : Alors là, que de bonnes choses ont été partagées 😆 3 Anniversaires fêtés, 3 autres souhaités ! Et deux nouveaux petits restos qui m’ont bien plu. Pour les Lyonnais, « l’Assiette sur la place » dans le 3e et « Les culottes longues », charmant vrai bouchon dans le 2e. Tout ça grâce à The Fork ! Et pour finir, un p’tit tour chez Mounier rue des Marronniers pour un plat du jour surprise

Condition physique : En forme de trrrès bon matin, j’suis éteinte après le repas du soir et je tiens le coup jusqu’à la moitié des infos de 20 h. Alors le film à 21 h 10, c’est bien trop tard pour moi 🙄 Le changement d’heure me perturbe, je fonctionne toujours à l’horaire d’été

Esprit : Serein. Pas de catas, pas de dossiers litigieux en cours pour le moment. J’ai juste dû appeler SFR pour annuler mon abonnement à Netflix vu que la box déraille et que je bataille avec ma zapette. Avouez que c’est pas normal de pouvoir s’abonner d’un clic sur l’écran sans s’en apercevoir 🙄 Je serai remboursée fin novembre !

Activités : rien de neuf, bloguo, tricot, lecture, coursinettes le matin, mon train-train que j’aime bien

Message perso : « Le rire c’est comme les essuie-glaces, ça n’empêche pas la pluie mais ça permet d’avancer ». Gérard Jugnot

Animal de compagnie : Déteste l’odeur des clémentines et fait la grimace quand j’en mange une. Elle me fait toujours rire

Amitiés : Mes amies voyagent toujours, en Europe, en ce moment. Ca va, les avions vont moins loin, c’est moins grave pour la Planète

Sorties : plus de randos, seulement des petites balades par ci, par là, une visite commentée sur le thème du Street Art dans Lyon -ça en fera bien tout un billet- et des petites sorties le matin ; l’après-midi, je reste chez moi, je préfère plutôt que d’avoir un masque sur le nez et du monde tout autour de moi

Divers : Le dernier Bussi est arrivé ! J’ai été illico chez Decitre pour acheter un exemplaire du Code 612 Qui a tué le Petit Prince ? qui était encore en carton dans les réserves et dont je me suis séparée pour l’offrir le 21/10 ! Il faut que je retourne chez Decitre pour en acheter un autre -car si mes souvenirs sont bons- pour la première fois de sa vie, ma fille aînée m’a réclamé un livre 😆

Envie de :  râler quand même encore un peu auprès de LBP. Et si je filais en douce chez Boursorama ? Faut que j’en parle à BaBaYaYa

Mes petits soleils : Comme j’ai lu Les petits soleils de chaque jour de Ondine Khayat, mes petits kifs sont devenus mes petits soleils 😆
– Je me suis réconciliée avec les sardines à l’huile car elles n’ont plus d’arrêtes
– La saison des « mendiants » a commencé ; il faut juste choisir le bon chocolat noir (ma première série n’était pas présentable)
– J’ai eu ma 3e dose de Pfizer le 30/10
– La Xe symphonie va sûrement plaire à PassiFlore. Vive l’IA (intelligence artificielle) et les outils informatiques !
J’espère que Ludwig appréciera aussi 🙄
– Plus de gratuité pour les tests Covid depuis le 15/10. C’est pas trop tôt ! Mais du coup, comme les gens ne veulent pas payer, on ne sait plus qui est vraiment contagieux 🙄
– Goldorak est ressuscité en BD. J’adorais le dessin animé que je regardais avec ma grande -1978- J’sais pas si Lydia va la lire ?
– Le concert symphonique de Mika. Je n’y étais pas mais j’adore Mika et j’adore les orchestres symphoniques 😆
– J’vais programmer une cueillette de safran sur les toits du CC de la Part Dieu !

Des nuages et des orages :
– l’Actu, toujours l’actu ! J’ai pas droit au chèque « inflation »… Tant pis mais tant mieux ! La vilaine Aurore a fait de gros dégâts. Le show pour le départ du « Boss ». La cane de la Queen. Le retour du lynx en Chartreuse et le couple de crocos du Parc de la Tête d’Or transféré à Agadir, et les prix qui flambent…

Citation du jour : « Il faut prendre l’argent dans les poches des fraudeurs et non dans celles des contribuables ! » Charles Prats

Rendez-vous fin novembre
Prenez soin de vous et portez vous bien

Deux en un le samedi

Pour le Projet de ce dernier samedi d’octobre -n’oubliez pas de reculer vos pendules cette nuit !-

Ma’ propose les yeux au sol
clic

Mes cyclamens sauvages de la semaine dernière auraient été parfaits. N’en parlons plus pour cette année !

A mon âge, il me faut toujours voir où je marche pour ne pas buter. Gare au fémur, hein !

A Lyon, Ememem soigne les plaies des trottoirs avec des pansements en mosaïques. J’adore ! Et comme beaucoup de Lyonnaises, j’en ai toute une collection 😆

Celui-ci illustre bien le jeu utile de l’Artiste

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Mercredi après-midi, nous avons fait une visite commentée sur le thème Des murs peints au Street Art. De la Croix Rousse, nous avons bambané sur les pentes jusqu’à la place de la Comédie. Le soleil brillait, c’était super. On avait les yeux partout ! Je ne me souvenais pas que tant d’artistes des rues s’éclataient sur les murs lyonnais 😆

Nom d’un gratton, y’a même un -faux- Magritte
Copieur !

Tag en cuisine

Cécile C a trouvé ce Tag ici datant de 2008 et qui n’a pas pris une ride !
et un autre à venir 😆 Cécile C en a plus d’un (tag) dans ses réserves
clic

Quel aliment aimez-vous le plus cuisiner ? 
Aucune préférence. Je refais toujours les mêmes plats et le soir j’essaie d’alléger au maximum. Je m’étais promis de faire de la soupe mais je n’y arrive pas 🙄

Laquelle de vos réalisations a reçu le plus de suffrages ?
La tartiflette, les crêpes, What else ?

La recette que votre entourage vous réclame le plus ? 
Bon, mon entourage est très réduit. Et mon entourage se contente de ce qui est servi dans son assiette, manquerait plus que mon entourage devienne exigeant 😆
Quant à Natty, elle aime bien goûter la viande et mange du fromage blanc et de la Vache qui Rit, sans oublier les crevettes bien sûr

Votre petit déjeuner préféré ? 
Une ficelle -congelée- toute chaude, sortie du four, pour le dimanche matin, avec du beurre ET un soupçon de confiture, avec un demi verre de jus d’orange et mon grand bol de café. Je n’ose plus manger du saucisson et réserve un pain au chocolat pour les -très- grandes occasions

Votre restaurant ou pâtisserie préférée ? 
Avec The Fork, on découvre des petites adresses bien sympathiques la plupart du temps, des restos où on n’aurait jamais eu l’idée de mettre un pied. Il est rare que nous allions deux fois de suite dans le même resto.
Pour la pâtisserie, moi qui n’aime pas trop le sucré, je craque volontiers pour un baba au rhum, des Profiteroles, et de plus en plus, les petites mignardises surprises d’un café gourmand

Votre aide la plus précieuse dans votre cuisine ? 
Pas de robot dans ma cuisine, ma vieille moulinette me suffit et mes deux mains gauches ! Si, j’suis pas très habile de mes deux mains 😥

D’après vous, que ne cuisinez-vous pas assez ? 
Des plats en sauce, genre blanquette de veau, bourguignon, lapin chasseur, coq au vin ! Quant aux abats, n’en parlons pas, à part une petite cervelle d’agneau que l’on ne trouve plus guère. Je ne suis pas douée pour les sauces, les dons culinaires de mon père ont sauté une génération 😥 Faut avouer que de voir mon père faire réduire une sauce pendant des plombes, ça ne m’a pas convaincue à persévérer dans ce métier !

Quelle cuisine étrangère aimez-vous ? 
Sans hésiter, la cuisine italienne -les sauterelles grillées ou la panse de brebis farcie, très peu pour moi- et les moules-frites belges, plus si belges que ça de nos jours

Déjà fini ? Ce Tag est facile. Il va vous mettre l’eau à la bouche et l’envie de le faire 😉

@ vos gamelles casseroles et que ça saute !

La toute première fois…

Toute, toute première fois ! J’ai inventé un genre de Tag « le jour où, la première fois » 😆
Je me suis bien amusée à brasser dans les tiroirs de ma mémoire. Vous allez adorer car je vous livre encore des trucs inédits -ou presque- sur Moi !

01 – Mes premières vacances
seule, à la ferme (et je ne m’appelle pas Martine !) de 1955 à 1960, j’y ai passé toutes mes vacances de printemps et d’été

02 – Mon premier déménagement
de la Croix-Rousse à Villeneuve/Lot, en 1961, après ma 6e et ma communion solennelle. Changement de vie, de collège, mais j’avais gagné une chambre, une salle de bains, un jardin et la télévision que je regardais au salon sur des fauteuils gris en skaï ! (à la Croix-Rousse, pas de salle de bains ni salon, ni télé)

03 – Mon premier diplôme
le Certificat d’Etude à la fin de la 5e

04 – Ma première « grosse » bêtise
à Oxford. Mes parents m’offraient un mois en immersion Anglais et un soir j’ai suivi des grands hors des limites autorisées et en stop par dessus le marché. Si on s’était fait piqués, on aurait été renvoyés sur le champ… A l’époque, la majorité était à 21 ans. Mes parents ne l’ont jamais su. Ouf ! Bon y’a prescription 😆

05 – Mon premier salaire
ou plutôt ma prime de stage, en 1968 (environ 600 francs pour 3 mois) que j’ai toute dépensée pour faire un cadeau à mes parents

06 – Ma première voiture
en 1970, après avoir réussi mon permis du premier coup ! une 4 L bordeaux. Je l’ai cabossée assez rapidement en tournant trop vite dans une rue étroite !

07- Ma majorité
le 10/05/1970. A l’époque c’était 21 ans. Comme j’étais toujours chez mes parents, rien a changé, je ne faisais pas la loi…

08 – La naissance de mon premier enfant
en 1974. Mon ex est vite parti se réfugier chez sa mère après m’avoir laissée seule à la clinique avec ma notre fille

09 – Ma première ride
quelle drôle d’idée ! Y’a tellement longtemps que je ne me souviens pas de l’année. Je ne sais pas vous, mais elle/s arrive/ent sans qu’on s’en aperçoive, mais je les préfère aux « joufflues » de mon âge qui ont un visage lisse mais le cou flétri ! Ben oui, j’ai vu Sylvie V. à la télé, dimanche 😆

10 – Mon premier animal de compagnie
le 1er novembre 2014, Natty est entrée dans ma vie 😆 Elle a environ 7 ans et un bon mois. Et depuis, j’habite chez mon chat.

Ca vous tente ce p’tit jeu des 10 vérités -sans tricher, hein- ?

Les Encours du 10 avec PassiFlore

Il aurait fallu que je fasse l’impasse ! Mais, à l’impossible je suis tenue 😆
Fidèlement, je reprends mon plan pour ce billet mensuel, ça m’aide bien, surtout quand on a pas grand chose à dire et à montrer !

Côté Poésie
Le Chat en 60 poèmes est toujours là, tout près ! Je vous offre Matins frileux d’Emile Verhaeren (Toute la Flandre, Automne, 1904-1911) c’est bien de saison

« Matins frileux !
Le temps se vêt de brumes ;
Le vent retrousse, au cou des pigeons bleus
Les plumes…
L’air est rugueux et cru
Un chat près du foyer se pelotonne ;
Et tout à coup, au coin du bois résonne,
Monotone et discord
L’appel tintamarrant des cors
D’automne. »

Côté Tricot
Quelques petites brassières à donner après avoir été assemblées par l’Amie Gene. Même modèle avec des rayures, un autre, en un seul morceau, avec de la laine trouvée -pas chère- sur le marché dominical de Pierre-Bé. Avec la même laine, un petit bonnet pour nouveau né 😆 Puis un autre avec de la laine plus grosse et un 3e juste fini, bleu ciel qui a été fini trop tard pour être sur la photo. Vais-je vers une fabrication artisanale de p’tits bonnets ? J’en ai bien peur !

Côté Lecture
C’est à cette activité que je suis la meilleure ! Comme je repose ma jambe, je reste sagement à la maison et donc je lis plus :
– La goûteuse d’Hitler de Rosella Postorino, livre choisi pour la réunion du Club de Lecture. J’ai aimé cette narration historique et romancée, sans pouvoir vraiment faire la part des choses entre la réalité et le roman. Ca me donne l’envie de lire La part de l’autre de Eric-Emmanuel Schmitt, biographie romancée d’Adolf Hitler et aussi Moi, Eva Braun de Chloé Dubreuil. C’est la première fois que je veux en savoir plus sur la vie du Loup 🙄
Marie-Clo m’a également suggéré La cuisinière d’Himmler de Frantz-Olivier Giesbert !
Un secret de Philipe Grimbert, Goncourt des lycéens en 2004, sur un sujet d’Histoire tragique. Ca me donne envie de découvrir d’autres livres de cet Auteur.
Dolmen de Nicole Jamet et Marie-Anne Le Pézennec ( 435 pages), un thriller-roman-de-gare qui se lit comme un Harlequin 😆

Côté Activités
Des siestes à rallonge qui ne me font ni moins bien, ni mieux dormir la nuit, donc je dors « à la demande » comme les bébés 😆
Pas de jardinage, pas de rando ou très peu, pas d’activité associative -le Club Lecture et l’Atelier Tricot recommencent demain-


Sans oublier mon inoubliable journée au Sirha, invitée « VIP », où j’ai croisé Mercotte, la critique gastronomique, la charmante Carinne Teyssandier qui discutait avec mes filles, Sébastien Bouillet, le jeune pâtissier-chocolatier lyonnais incontournable, et des « Grands Chefs », de Lyon et d’ailleurs.
Le lendemain, le Bocuse d’Or 2021 a été attribué à Davy Tissot, premier MOF -meilleur ouvrier de France- à concourir à cette compétition mondiale et qui a remporté ce Trophée. Bravo ! Cocorico et Vive Lyon 😆
Et pour la première fois de ma vie, j’ai dégusté du homard bleu de Bretagne. Miam ! Un régal.

Rendez-vous le 10 novembre