Deux en un le samedi

Chic alors, Ma’ a dévoilé son nouveau calendrier pour ses Projets des samedis en 2022 clic

On est une bande à être accroc à ce jeu photo hebdomadaire. Encore un excellent exercice pour aller se balader et trouver la photo idéale 😆
D’accord, des fois, on s’aventure juste dans nos photothèques quand l’inspiration ou le temps nous manque. Mais c’est l’jeu, hein.

Justement jouer c’est le thème du jour
clic

Je joue aussi avec Patricia à ses 24 Heures Photo
clic

Après la course aux masques, payés à prix d’or, voilà que nous courons après les autotests 🙄 Les pharmacies les vendaient à prix d’or, dans la gêne y’a pas d’plaisir, mais ils ont dû réduire leurs marges depuis que les grandes surfaces sont autorisées à les vendre 😆

Alors, je récapitule, dans mon sac, il y a
– un masque neuf au cas où (le masque en tissu est sur mon nez dès que je ferme ma porte d’entrée)
– un flacon de lotion hydroalcoolique
– mon tel avec l’appli Anti Covid et le QR code de mes vaccins
– mon autotest
et accessoirement, mes clés, ma CB, ma carte d’identité, ma carte TCL et la ribambelle de cartes de fidélité, des mouchoirs en papier, mon agenda, un stylo, un sac pliant, un livre éventuellement 😆
Il faut juste adapter la taille de ses sacs à mains 😆

An 2022

Un deux en un ce samedi 1er janvier, ça commence bien 😆

Comme l’an dernier, impossible de souhaiter « une bonne Année« , cette formule ne veut plus rien dire. Il nous faut juste « une bonne Santé« . Depuis l’année 20-20, le monde est tombé de charybde en scylla. Pour moi, cette expression un peu barbare est à la mesure de l’état de notre pauvre monde et de mon état d’esprit aujourd’hui.

Que faire ? Vivre comme si de rien n’était ? Plutôt dangereux pour notre santé.
Pratiquer le tséwa ? Ouvrir son cœur et changer le monde, est-ce la panacée pour lutter contre cette pandémie qui n’en finit plus ?

That is the question !

Alors, je vous souhaite de vivre, le mieux possible, selon vos convictions et vos espoirs. Chacune, chacun n’a pas les mêmes chances, la vie est parfois bien trop injuste.

Après ce préambule soénien, revenons à nos Jeux Photos !

Ma’ a proposé Fêtes de fin d’année
clic

Que vais-je choisir pour illustrer cette expression ? Une photo de Noël de la vie d’avant, un des « Casse Noisette » éparpillés dans les cours du GHD ou la roue d’hiver installée sur la place Bellecour, un jour où le soleil avait bien voulu se montrer, mon super poncho fourré faux mouton, cadeau de moi-même ?…

Et la photo gagnante est
la roue sous un ciel bleu, le 22 décembre 2021

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

en pensant à l’Ami Edualc de Picardie
des roses encore fleuries, place Bellecour
(photo prise le 22/12/2021)

Deux en un le samedi

Ho ho ho ! c’est Noël
Ma’ nous demande, pour son Projet du jour, de scintiller
clic

Ce matin, des milliers (millions) de petits yeux vont briller de mille feux en découvrant ce que leur a apporté le Père NoNo

A la gare de la Part Dieu, ça scintille aussi !

Entre les deux files des gens pressés qui ne prennent pas la peine de voir les décos, j’ai pu prendre mes photos, le sapin pour Ma’ et la boule pour Patricia sans un seul passant sur mes photos, un exploit 😆

Les 24 Heures Photo de Patricia
clic

La gare est en rénovation/révolution depuis des mois. Ces décos géantes agrémentent le paysage.

Les Encours du 10 avec PassiFlore

« Le tout c’est pas d’y faire, c’est d’y penser ; mais le difficile c’est pas d’y penser, c’est d’y faire. »
La plaisante Sagesse lyonnaise, Catherin Bugnard

Le mois dernier, la plupart de mes gentilles Aminautes n’ont pas manqué de me faire remarquer que j’avais confondu les dates des Encours du 10 et du Défi du 20 🙄 Je sais que c’est pour mon bien, hein !

Alors, pour les Encours d’aujourd’hui, je me suis bien appliquée 😆

Côté Poésie :
Toujours habitée par la belle lecture de Gabriële des Sœurs Berest, amie intime de Guillaume Apollinaire, j’ai emprunté une image du Net pour ce poème-calligramme cité dans le livre, « L’horloge de demain », encre et aquarelle   mars 1917   version « manuscrit » adressée à Francis Picabia pour la revue N° 4 de son journal barcelonais « 391 »

En relisant certains calligrammes, j’ai eu envie de commander chez Momox le recueil d’Apollinaire, Calligrammes. Et au lieu de croquer un bonbon, je déguste une de ses poésies 😆 Un régal.


Côté Tricot :
La série des bonnets (8) est terminée. J’suis passée à autre chose, il était temps.
Je me suis tricoté un 2e snood, moins large, ce tunnel en laine, une fois cousu, me tiendra bien chaud cet hiver.
J’ai fini la petite brassière croisée devant, en laine super fine et un poncho à capuche que mon Amie Gene est venue chercher pour les assembler et les a photographiés ! Cool 😆 Merci Gene. J’ai un peu de remords de te refiler tous mes chantiers inachevés mais tu me dis que ça ne te dérange pas 😉

Une autre est terminée, aussi en laine super fine, rose chiné, prête à être assemblée. Cette fois, j’arrête !


Côté Lecture :
J’ai fini Gabriële, la vie de Gabriële Buffet-Picabia, écrite à 4 mains par ses deux arrière petites filles

J’ai lu deux petites Nouvelles du recueil Les roses de la solitude de Jacqueline Romilly, pour le Challenge « Textes courts » chez Lydia.

J’ai commencé une « lecture imposée » au Club de Lecture, Le cavalier du Louvre, la vie de Dominique Vivant, Baron Denon, dit Vivant Denon ou Dominique-Vivant Denon ! Auparavant, je n’avais jamais entendu parler de ce personnage peu ordinaire. Je crains que cette lecture très instructive soit tout de même un peu indigeste. Du coup, je bloque sur ce livre.
Je potasse aussi Le guide des pierres de soin à fond leurs pouvoirs secrets car cette année, je m’offrirai un petit bracelet de pierres au Marché de Noël 😆
Je lis en ce moment Berthe Morisot, le secret de la femme en noir de Dominique Bona. J’adore. On beigne dans le monde des Impressionnistes.


Côté Activités :
Pas de randos, quelques balades urbaines quand le temps le permettait, beaucoup d’après-midi à la maison, des fois un peu sans fin, surtout quand la télé est en crise 🙄

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est google-activites-manuelles.gif

Découpage, collage, pochage des lettres et coloriage pour mon logo « Encours du 10 » esprit de Noël 😆
à la question : « pourquoi as tu écrit Encours en 2 mots ? »
réponse : parce que je n’avais pas la place suffisante pour que Encours tienne sur la même ligne 😈 On n’en parle plus, hein !
Emballage des petits cadeaux de Noël, j’adore m’y prendre à l’avance. Enfin pas tant que ça car Noël est dans 2 semaines seulement. Chaque année, je renouvèle mon stock de papier, j’adore aussi acheter des emballages de Noël !
J’ai ressorti tout mon attirail de « créativité » ce qui m’a permis de faire un peu de rangement et de retrouver cartes et livres de Noël, et j’ai fait une petite série de mini cartes « cocotte » 😆 -à voir dans mon prochain billet du 10-01-22-

Effet d’optique ? Non ! j’ai fait une carte ronde que j’ai posée, pour la photo, sur une page de mon magazine Flow, ça fait illusion, hein ! Tout a été découpé et collé artistiquement par mes deux mains gauches ! Je déplore que les magasins n’éditent plus de catalogues, celui des Sostrene Grene était parfait.

Et ma -mini- déco de Noël

La plante de Marie-Clo, elle aussi, mérite bien une p’tite déco lumineuse 😉

Côté Cuisine & Chocolaterie :
J’ai fait une tourte sucrée-salée (pommes-canard confit) en adaptant la recette à ma façon et ma foi, c’était bien bon, même si c’est un peu long à préparer. Gene et BaBaYaYa ont bien aimé


Ingrédients : deux pâtes feuilletées « pur beurre », 3/4 pommes (j’avais pris des reinettes du Canada) coupées en petits carrés et passées à la poêle dans un peu de beurre, 3 cuisses et arrière cuisse de canard confit, un jaune d’œuf pour dorer la pâte.
Recouvrir un moule à tarte d’un rond de pâte bien piqué à la fourchette, déposer les pommes, puis le confit effiloché -avec la peau, c’est moins sec- rajouter un peu de graisse de la boîte. Poser la 2e pâte, rabattre les bords et les coller avec le jaune d’oeuf sans oublier la petite cheminée avec un cône de papier sulfurisé au centre. Faire cuire environ 1/2 h, en chaleur tournante, sinon ne pas oublier de mettre le four en position basse pour bien cuire le dessous de pâte.
Avec une salade verte, ça fait un repas complet ! A la salade verte, j’avais préféré une salade d’endives servie en entrée.

Et encore des séries de mendiants exclusivement au chocolat noir. Tout l’monde aime bien ça 😆

Bonnes Fêtes de fin d’année
Rendez-vous le 10-01-22