Défi du 20 avec George-Claude

George-Claude a rejoint, il y a quelques mois, la joyeuse Bande des Défieuses du 20. Elle est notre Coach de septembre et nous a proposé 2 mots en « T » :

tomate et télépathie
clic

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est tomate1.jpg

Ce matin, bien tranquille dans un coin du jardin abrité du vent, Dame Tomate a surpris une conversation -ou plutôt un monologue- de l’ami Vivien. Il a la main verte, le bougre, tout pousse bien et du coup les légumes sont un peu serrés dans son mini potager 😆

En voilà des bien rouges prêtes pour faire un bon coulis 😉

Ah non, pas ça 😥
Dame Tomate, sur son plant adossé au mur, aime bien la bonne chaleur des rayons du soleil mais il lui semble que cuire des heures à petit feu et être moulinée puis enfermée dans un bocal serait au dessus de ses forces. Quitte à être mangée, elle préfère l’être toute crue !

Note de l’auteur : j’ai essayé de communiquer par la pensée -la télépathie c’est épatant, ça marche souvent- avec ma paire d’amies strasbourgeoises, PassiFLore et sa célèbre Ballotine, et pourtant ça n’a pas marché… Ballotine a fait cavalier seul sur ce Défi-là. Tant pis. On fera mieux la prochaine fois 😉
SAUF que, surprise ! ce matin, je vois que l’on a choisi la même tomate sur le Net ! Moi, j’y crois à la télépathie 😉

Le Défi du 20 octobre sera mené par Florence
clic
Elle nous propose deux mots en « U » : Univers et Utopie

Deux en un le samedi

Alors là, le Projet de Ma’ du jour « carnet de notes » est fait pour moi 😆
clic

Les carnets, les cahiers, j’en ai, j’en ai, des minis, des petits, des grands ! J’en achète, on m’en offre et comme ils sont trop beaux, je les stocke… Chats, roses, tours Eiffel, rien ne me manque. Et à force d’accumuler, j’ai dû faire un inventaire 😆

Mais voilà, Ma’ a mis carnet au singulier. Lequel choisir ? Le plus beau ? Le plus original ? Vous me direz, c’est une appréciation personnelle, une affaire de goût 🙄 On peut aussi avoir un coup de cœur pour un carnet, hein ? Jeudi matin, avant d’aller au marché, un petit tour chez Monop et hop, j’ai craqué 😆

Pour les 24 Heures Photo de Patricia

clic

J’aurais pu montrer une photo du vide grenier de samedi dernier, sous le soleil heureusement, ou un parterre de petits cyclamens qui refleurissent. Mais, hier, en ville, un panneau de J-C Decaux m’a arrêtée net ! Le we des Journées du Patrimoine, Lyon va être envahie de vélos ! En voilà encore une mauvaise idée des Ecolos ! Bon, ça ne me dérange pas vraiment car depuis des années, je ne vais plus à Lyon le samedi à cause des manifs 😥

NB : rendons à César ce qui lui appartient ! Après vérification, c’est la 3e édition de cette manifestation, donc ce n’est pas une idée des élus écolos de Lyon et de la Métropole.

Pour l’amour de l’Art…

Michel MOYNE, sculpteur (1934-2007)

«Ma sensibilité artistique m’est venue de mon père tailleur de pierre dans la région de Villebois (Isère) qui m’a appris le coup de main et l’amour de la pierre…»

Médaillé de la Société Lyonnaise des Beaux Arts à 17 ans, cet artiste charbonnois précoce a été toute sa vie un artisan dans le statuaire, l’animalier, et surtout les bustes. De nombreuses tombes de Charbonnières-les-Bains, Tassin et Ecully portent sa signature. A Charbonnières, on lui doit le buste du Docteur Girard, place Marsonnat, de Georges Bassinet prés du Pavillon de la Rotonde. A Lyon, celui du Cardinal Gerlier à la Cathédrale Saint Jean compte parmi ses créations.

«Je pense que l’art n’est pas un commerce. Je travaille pour l’amour de l’art. Je réalise donc des œuvres qui me tiennent à cœur, en toute liberté…» aimait-il répéter à ceux qui l’interrogeaient.

Quel est votre style lui demande-t-on : « Je le situe entre Michel Ange et Maillol. J’ai un style «réaliste». Je n’aime pas beaucoup un certain art contemporain qui, je pense, ne survivra pas à notre époque parce qu’éphémère et trop facile… »

«La Vie» : la femme et l’homme enlacés portant et serrant l’enfant entre eux, taillée dans un bloc de pierre de quatre tonnes des Charente, représente plus de 2.500 heures de travail ! Elle symbolise la continuité de la vie, de l’espèce humaine… «Cette œuvre très personnelle représente ce qui a toujours été pour moi une priorité, ma raison de vivre, le but de mon existence : la fondation d’une famille dans la continuité». 

Michel Moyne a pris pour modèle le visage de sa propre mère -quelle drôle d’idée-, pour réaliser la femme, celui de son petit fils pour l’enfant et le sien pour l’homme ! Cette dernière création est comme l’aboutissement de sa vie d’artiste.

Deux en un le samedi

Ma’ pour son 34e Projet a inscrit dans son calendrier 2021 panneau indicateur
clic

Mardi, mon Amie, la Dame du Vercors, m’en a fait découvrir un plutôt inattendu, lors de notre promenade digestive 😆 Alors, j’ai remisé illico tous mes autres panneaux !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Ce n’était pas le grand beau temps au Pays d’Heidi, mais on avait dans nos cœurs le soleil qui ne brillait pas dehors 😉 Un vrai bonheur de respirer l’air pur et d’écouter le silence.

Deux en un le samedi

Août est toujours un peu moche, alors j’attends l’été indien !

Pour son Projet du jour, Ma’ propose jeu(x) d’enfants
clic

J’allais tomber illico dans le panneau. Ils sont si beaux les jeux du Parc Manillier à Pierre-Bé. Pour sortir de l’ordinaire, le Projet de Ma’ n’est pas un jeu d’enfant 🙄

Le 3 juillet dernier, toujours en jouant avec Ma’, je vous avais parlé du « pot aux roses ». Et bien, figurez-vous que dimanche, sur la pelouse de la Guinguette au bord de l’eau, j’en ai trouvé un vrai ! Simple comme bonjour, un jeu d’enfant !


Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Quelle semaine, on en pleurerait. Que d’eau, que d’eau. Et pourtant, hier, d’la chance, une accalmie météorologique nous a permis de nous retrouver Chez les Tartes et on s’est payé une bonne tranche de rire et de gourmandise !

Deux en un le samedi

On va avoir une belle collection de volets ce matin pour le Projet de Ma’ clic

Dans la grande rue, le nez en l’air… Faudrait aussi donner un peu d’argent au Parti pour restaurer les volets de la permanence !

Pour les 24 Heures Photo de Patricia
clic

Jeudi, rando au Lac Neyton (Ain), parcours sous les arbres au bord de l’eau mais pas que, champs de maïs et de céréales à perte de vue, en compagnie des moustiques !

Et posée là, une petite graine arrivée d’on ne sait où 😆 L’endroit était idéal pour la pause café !