Le Défi du 20 avec Vonnette

Ce 20 novembre, c’est Vonnette aux manettes ! L’avant dernier Défi pour 2018. La joyeuse Bande tient le cap, sans se lasser. En 2019, show must go on ! J’ai déjà pris position pour janvier et mai !

Le thème choisi par Vonnette : Vous, avez-vous eu une amie d’enfance ou un ami d’enfance que vous voyez toujours, qu’avez-vous partagé ensemble ? Racontez-nous.

Nous allons lire des histoires très personnelles et émouvantes à n’en point douter. Raconter sans trop dévoiler ou bien tout raconter, on fait comme on veut.

Il y a d’abord Annie, ma soeur de coeur, mon amie qui m’accompagnait à la maternelle à l’Ecole Commandant Arnaud. Nous ne nous sommes jamais perdues de vue. Et nous avons tant partagé : les journées narcisses, enfants puis adultes, les moments joyeux et tristes, les enfants, les vacances à Sitges quand nous étions adolescentes, les séjours dans le Midi ou en Ardèche, chez mes parents, les événements familiaux, bref, 65 ans de nos vies. Cet été, notre escapade à l’Isle sur la Sorgue nous a fait découvrir le célèbre marché flottant.

fleurs2

Il y a aussi mes amies de l’ICOF, le Club des 5 en quelque sorte, Babette, Christiane, Patricia, MaJo & moi.

classe Icof

Nous nous sommes connues en 1964 et nous nous voyons toujours. Je pourrai écrire tout un livre sur nos aventures, nos souvenirs à l’école, aux Baléares et ailleurs. Nous avons partagé les joies et les peines de chacune, la vie n’a épargné personne. Et si, au cours de ces cinquante années passées, nous nous sommes parfois éloignées et un peu perdues de vue, nous avons toujours le même plaisir à nous retrouver et à égrener nos souvenirs.
Désormais retraitées -donc débordées- et malgré des obligations différentes, nous ne manquons jamais une occasion de nous faire un petit coucou, un resto, une sortie, un échange sur les réseaux sociaux, faut vivre avec son temps !

cof

Après avoir fêté les 100 ans de l’Icof en , le 13 octobre dernier, nous avons partagé le repas des 100 ans de l’Amicale des Anciens élèves avec d’autres copines des promotions 68-69-70. Et chaque fois, je retrouve la religieuse qui était notre responsable de classe et Prof de sténo-dactylo. La doyenne présente à cette journée du souvenir est de la Promotion 38 !

On a même pu immortaliser ce moment par une photo et notre empreinte digitale qui resteront dans les archives de l’Ecole !

NE-100 ans Amicale Icof

et je n’ai pas hésité une seconde à goûter les deux savoureux gâteaux d’Anniversaire !

cofmiammmm !

Le 20 décembre, le Défi sera mené par PassiFlore ICI
sur le thème château :
Je ne vous propose pas le mot Noël ni la couleur Or mais tout simplement le mot CHÂTEAU ! Qu’évoque t-il pour vous ?

 

28 réflexions sur “Le Défi du 20 avec Vonnette

    1. Oui, Antiblues, mais nous formions déjà « une bande » à la vie à la mort en quelque sorte lorsque nous étions élèves !
      Et dans la classe, il y a des filles à qui je n’ai jamais parlé… Tu me connais 😉
      Gros bisous

      J'aime

  1. Hello Antiblues
    Tout d’abord j’ai cru qu’il y avait encore un couac chez CB en voulant laisser un commentaire chez toi 🙄
    Et puis… non, tout va bien, c’est ta décision 😉
    Alors, je te réponds dans mon espace.
    Je ne t’ai pas retrouvé sur la photo de classe…
    Et tu m’as fait (bêtement, hein) venir une larminette et tu as embué mes lunettes avec tes derniers mots…
    Enfants uniques, c’est notre regret de vie…
    Je l’ai déjà dit, j’aurais pu avoir un petit frère, il se serait appelé Alain, mais le Hasard n’a pas voulu… ou bien est-ce ma mère ?… Personne ne m’avait dit qu’elle attendait un bébé (j’avais quand même 12/13 ans) je l’ai pris en pleine figure le jour où elle a fait sa fausse-couche… Quelle déception, le regret de ma vie…
    Gros bisous

    J'aime

    1. D’abord te dire que, non, les commentaires ne sont pas bloqués sur mon billet mais souvent la case se coche par erreur quand je commence à écrire un billet avec ma tablette! C’est bizarre, ça n’arrive jamais quand j’écris avec mon PC !
      Bref.
      Tu as raison, ce défi du 20 touche à l’intime et j’ai hésité avant de mettre mon dernier paragraphe… Mais après tout, il n’y a pas de honte ! Et puis il y a mes 2 soeurs que j’aime !
      Oui je me souviens avec tristesse de cet épisode de ta vie. Une blessure jamais cicatrisée… Il faut faire avec comme l’écrit Pierre dans l’atelier de Leiloona !

      J'aime

      1. Hello Antiblues
        Tu me rassures !
        Nom d’un gratton, j’avais oublié tes deux soeurs 😳
        En effet, il n’y a pas de honte à être sincère dans nos espaces persos et c’est vrai que régulièrement j’y pense à ce petit frère que j’aurais pu avoir…
        On fait avec mais je suis persuadée que s’il avait vécu, ma vie aurait été autre…
        Pas de neige mais la pluie et le froid, j’ai déjà perdu un gant 😆
        Bon mercredi et gros bisous

        J'aime

  2. Des amitiés qui ont perduré et que vous avez bien entretenues, peut-être parce que vous êtes toutes restées dans votre région.
    Fille unique aussi je suis, je l’ai attendu ce frère ou cette sœur. Et tout comme toi Soène, j’avais 12 ans quand ma mère fit une fausse couche. Je ne savais pas ce qu’il se passait, on m’a expliqué longtemps après. On ne parlait pas de ces choses là avec les enfants.
    Oui on ne pouvait relater que des choses vécues et intimes pour ce billet.
    Bonne journée Nicole, toute belle sur la photo.

    J'aime

    1. Coucou Dame Uranie
      Certainement, nous ne nous sommes pas perdues de vue car nous sommes toutes sur Lyon ou sa proche banlieue 😆
      A part une qui habite la jolie ville de Vaison la Romaine.
      Ma soeur de coeur est toujours restée à la Croix Rousse.
      En effet, on ne parlait pas de ces choses aux enfants… et moi je farfouillais, en secret, quand j’étais seule à la maison, dans le dictionnaire médical. Franchement, ce comportement parental était nul…
      Et même très âgée ma mère n’abordait pas certains sujets 🙄
      Une séance sur un divan, en quelque sorte, pour le Défi de PassiFlore 😆
      @ samedi
      Gros bisous

      J'aime

  3. Oui, mes parents ayant déménagé, mes copines de classe maternelle et primaire sont perdues mais ensuite, il y en a toujours avec qui je suis en contact. Une petit coucou de temps, jeux de scrabble par internet ensemble. Mon parcours différent aussi en ce sens que ma mère gardait une de mes cousine de 15 jours ma cadette ! Et oui pas jumelles mais presque… Bonne journée, gras bisous.

    J'aime

    1. Coucou Chantal
      J’ai toujours rêvé d’avoir un jumeau ou une jumelle 😆
      Les réseaux sociaux ont permis de nouveaux rapprochements, c’est super !
      Et se revoir 50 après c’est absolument formidable, même si parfois on a que des futilités à échanger 😉
      Gros bisous

      Aimé par 1 personne

  4. Quelle richesse de cœur toutes ces amies avec lesquelles tu continues à fraterniser. Toi comme Antiblues, enfant unique, c’est d’autant plus précieux. Avec mes quatre sœurs, je me trouvais parfois un peu envahie mais j’ai longtemps rêvé d’un frère. Que j’aurai souhaité un peu plus vieux que moi. Dès le départ c’était fichu sauf à mes parents d’adopter, ce qui a failli se faire, mais c’est une autre histoire. Belle journée. Bises

    J'aime

    1. FloFlo
      Ben non, damned ! Antiblues a l’énorme change d’avoir deux frangines 😆
      Et je le savais !
      Un grand frère pour aller danser, le rêve de toutes 😆
      Une adoption est une aventure, parfois périlleuse… voire malheureuse. Mais c’est beau.
      Gros bisous et à plus tard… je pars encore en réunion mais ce soir j’ai fini ma semaine 😆

      J'aime

  5. Eh ! je rentre presque dans votre clan d’enfant unique. Oui presque car enfant unique de mon papa, mais ma maman étant parti vers d’autres horizons, elle en a fait 3 autres avec 3 hommes tous différents. Donc elle a eu 3 filles 1 garçon et je connais les 2 filles ( mes 1/2 sœurs) J’ai donc vécu avec papa et sa femme par la suite. C’est la vie !! Moi aussi, j’ai des contacts avec les copines d’école que j’avais à Paris, mais c’est grâce au net et aux réseaux sociaux. A part Celle dont je parle dans mon billet, j’avais perdu de vue les autres. Merci Internet car on s’échange plein de photos récentes et anciennes et on se raconte nos vie.
    Passe une bonne soirée – Ah oui au fait, c’est noté pour toi : janvier et mai.
    BiSouS

    J'aime

    1. Hello Vonnette
      Merci pour la mise en place du calendrier des Défis 2019 ! Faut pas que j’oublie de prévoir un sujet à dévoiler lors du Défi de PassiFlore 😆
      Enfant, on est obligé de suivre le parcours de vie de nos parents. A l’époque les familles recomposées étaient moins fréquentes. De nos jours, on ne les remarque plus 😉
      Merci d’avoir livré, ici, ton témoignage personnel
      Gros bisous

      J'aime

  6. Pas de belle histoire d’amitié pour moi … alors pas de participation à ce défi ! 5 écoles différentes ont fait que je n’ai pas tissé de véritables lien d’amitié … des copains oui mais pas de véritables amis …

    J'aime

    1. Catichou, on fait comme on peut, rien de grave 😉
      Je n’ai plus non plus d’amies/is de mes années d’école primaire, ni du collège loin de Lyon. J’ai par contre oublié de parler d’un ami que j’ai connu dans le Lot et Garonne, quand j’avais 12 ans. Nous nous suivons désormais par FB interposé 😆
      Gros bisous

      J'aime

  7. Coucou Soene, je te retrouve par le biais de Jeanne Fadosi qui participe à mes défis chez les Croqueurs de Môts, alors j’ai fait l’indiscrète pour savoir si tu étais bien la Soene des Plumes d’Asphodèle. Surprise c’est bien toi, nouveau blog, nouveau décor 😉
    Personnellement je suis toujours en contact avec mes copines de classe, nous nous sommes retrouvées en 2009 après 38 ans. Depuis nous nous voyons une fois par mois. En mai, l’une d’elle, la chanteuse Maurane, nous a lâchées, c’est un grand déchirement, elle qui avait perdu la voix pendant deux ans, nous a laissées sans voix 😦
    Nous continuons sans elle, parce qu’ainsi va la vie …
    Je tâcherai dans la mesure de mes possibilités de venir te visiter encore 😉
    Bisous.
    Domi.
    Si le coeur t’en dit, voici l’adresse des Croqueurs de Môts : http://croqueursdemots.apln-blog.fr

    J'aime

    1. Hello DimDamDom
      Une vraie surprise de nous retrouver par le biais des Croqueurs de mots 😆
      J’ai changé d’hébergeur en janvier 2018 et n’ayant pas le temps d’exporter mes billets de Soène aux mots passant, j’ai préféré ouvrir un nouveau chemin mais je n’ai pas changé 😉
      Vos jeux d’écriture me tentent mais ma nouvelle vie de retraitée ne me laisse guère de temps pour m’évader longtemps dans l’écriture 😥
      Maurane comme j’aimais l’entendre. Et quelle belle personne. Je comprends votre chagrin. Il faut juste vous dire que vous avez eu beaucoup de chance d’avoir été son amie. Et elle est toujours là par ses chansons.
      Gros bisous

      J'aime

    1. Peut-être… PassiFlore, c’est la vie. Il ne faut pas vivre dans les regrets.
      C’est ainsi, on n’y peut rien. Et je suis persuadée depuis très longtemps que l’on ne peut pas toujours se faire la vie qu’on voudrait…
      La tienne est belle, n’oublie pas 😉
      Gros bisous à vous deux

      J'aime

      1. Je ne suis pas allée à l’école dans le village où j’habitais. Mais oui, ils ont partis loin, parfois très loin. J’ai gardé le contact avec l’un d’entre eux – contact très sporadique puisqu’il est très souvent en Asie pour son travail.
        Merci, bon dimanche et gros bisous à toi aussi.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.