Jeudi en lecture

lire-bulle

J’ai hésité à définir ce billet en Jeudi Poésie car l’extrait que j’ai choisi dans Alice au Pays des Merveilles est un véritable bijou qui va plaire, je n’en doute pas, à Oth d’Alsace !

chapitre 9 « Histoire de la Tortue fantaisie »
La Reine invite Alice à rencontrer la Tortue fantaisie qui lui racontera son histoire. Ayant croisé le Griffon, c’est en sa compagnie que Alice va trouver la Tortue qui commença à raconter son histoire

tortue fantaisieimage du Net

« … Quand nous étions petits… nous allions en classe dans la mer. La maîtresse était une vieille tortue que nous appelions Torturante…
Qu’y appreniez-vous ? s’enquit Alice
– D’abord, bien entendu, le becture et les tritures, répondit la Tortue fantaise, et puis les différentes parties de l’arithmétique : l’ambition, la distraction, la surexposition et la dérision.

… Qu’appreniez-vous d’autre ? demanda Alice
– Eh bien, il y avait les énigmes, répondit la Tortue fantaisie, en comptant les sujets sur ses pattes, énigme moderne et énigme ancienne, ainsi que la sous-l’eau-graphie ; puis le destin -le professeur de destin était un vieux congre qui venait une fois par semaine-. Lui, il nous enseignait la technique du destin, ainsi qu’à craquer d’après nature et à plaindre à la volée.

Qu’est-ce que plaindre à la volée ? demanda Alice
– Ma foi, je ne saurais vous en faire la démonstration moi-même, répondit la Tortue fantaisie, car je ne m’apitoie plus de cette façon-là. Quant au Griffon, il n’entend rien à la chose.

… Et combien d’heures de cours aviez-vous par jour ? demanda Alice qui avait hâte de changer de sujet de conversation
– Dix heures le premier jour, répondit la Tortue fantaisie, neuf le suivant et ainsi de suite.

Quel drôle d’emploi du temps ! s’exclama Alice
– C’est pour cette raison qu’on les appelle des cours, fit remarquer le Griffon : parce qu’ils deviennent chaque jour un peu plus courts.

C’était là pour Alice une idée si neuve qu’elle y réfléchit un instant avant de demander : Alors le onzième jour ne pouvait être qu’un jour de congé ?
– Bien sûr que c’en était un, répondit la Tortue fantaisie.

Et comment faisiez-vous le douzième jour ? reprit vivement Alice
– Cela suffit avec les cours et les leçons, intervint le Griffon d’un ton catégorique. Parlez-lui donc un peu des jeux, à présent… »

Alice et la Tortue fantaisie.pngimage du Net

22 réflexions sur “Jeudi en lecture

  1. Un peu de fantaisie dans la vie, cela ne se refuse pas !
    Alors c’est une très bonne idée que de nous en proposer ! Je prends 🙂
    Les cours courts c’est très drôle ! (J’aimais bien quand mes stagiaires me disaient qu’ils n’avaient pas vu l’heure passer ou que le stage était trop court !)
    Bises dans l’embellie (c’est de la météo, bien sûr ! )

    J'aime

    1. Hello Antiblues
      Je pense que l’on apprécie mieux ces lectures d’enfance quand on est adulte pour en saisir toutes les subtilités 😆
      Ce conte n’a pas pris une ride !
      C’est tout l’art du coach de faire en sorte que le temps semble trop court 😉
      Embellie dis-tu ? pas dans le Rhône 😥
      Gros bisous

      J'aime

  2. C’est drôle.
    « Alice au pays des Merveilles » (tout comme « le Petit Prince », d’ailleurs) fait partie des livres que je n’ai jamais réussi à lire, avec lesquels je n’ai jamais accroché.
    Tout le monde en parle avec tellement de tendresse que j’ai vraiment l’impression de rater quelque chose…
    Pourquoi ne me touchent-ils pas ???

    J'aime

    1. Hello Aliénor
      Comment ? tu n’as pas lu le Petit Prince ?
      Moi, je le relis régulièrement et j’y puise tant de tendresse, de poésie, que chaque fois j’ai les larmes aux yeux.
      Certains passages sont si beaux, si forts.
      Je relis aussi le Grand Meaulnes 😆
      A chaque lecture de ces deux romans, plutôt conte pour le PP de St-Ex, je découvre de nouvelles choses.
      Et j’en ai plusieurs exemplaires de chaque !

      J’ai envie de relire les Malheurs de Sophie ! Je l’ai tellement lu et relu quand j’étais enfant…

      Bonne lecture et gros bisous

      J'aime

      1. Je ne connais « Alice » que par des extraits, et j’ai survolé le « Petit Prince », mais rien à faire, je m’ennuie. Comme si ce n’était pas mon langage.
        Mais je te l’ai dit, je ne suis pas très littéraire… je dois être insensible à certaines formes d’expression, la poésie notamment ne me touche qu’exceptionnellement. Je suis la première à trouver ça dommage, mais…………
        Très belle journée à toi…

        J'aime

  3. Je lis avec délice ce petit extrait qui me donne envie de relire le livre …Et qui me fait oublier, dans la salle d’attente du médecin que celuu-ci à déjà une heure de retard ….j’aurais du faire la lecture à voiX haute pour occuper mes « voisins ». Belle journée !

    J'aime

    1. J’espère que tu n’as rien de grave, Catichou ?
      En effet, y’a rien de pire pour faire monter la tension que d’attendre chez le médecin. A quoi ça sert de prendre rendez-vous ?
      Bon courage et gros bisous

      J'aime

  4. J’en ai eu du mal à te retrouver… ton lien ne fonctionnait pas … mais je suis bien récompensée. En effet, concours de circonstances, je suis une fan d’Alice dont je collectionne les albums pour les illustrations.. qui sont diverses, tout comme les differentes traductions.Le passage que tu partages est plein de sens cachés et d’humour… c’est vraiment un livre à part…
    J’ai pris plaisir à le relire.. merci!
    Bonne soirée!
    Bisous
    Maryline

    J'aime

    1. Coucou Mamyline
      Alors, Jane ? c’est fini sans doute ses journées de concours ?
      En effet, que de soucis avec ton/mon blogs !
      Pour certains livres que j’aime particulièrement, je fais comme toi, j’achète les diverses collections 😆
      Gros bisous

      J'aime

    2. Ces journées de concours? je n’en ai fait aucun… Je pense que tu te trompes d’interlocutrice.. Je ne suis pas Mamyline, même si je suis nonna… mais Maryline du petit peuple de papier… 😉
      bisous

      J'aime

      1. 😳
        Désolée pour cette confusion, Maryline, j’ai une Aminaute, amie dans la vraie vie aussi qui s’appelle Maryline et que j’ai rebaptisée Mamyline car elle est gaga de ses petits enfants 😆
        Désormais, je serai plus attentive 😉
        Bises d’O.

        J'aime

    1. Hello Pastelle
      A chaque âge et à chaque relecture, on lit différemment 😆
      Plus tard dans la vie, on y trouve d’autres trésors qui nous avaient échappé quand nous étions enfants.
      Bonne lecture et gros bisous

      J'aime

  5. C’est tellement loin cette lecture! Je ne pense même ne plus l’avoir dans ma bibliothèque!
    Je pense que ,lorsque j’ai lu de lire j’étais moins sensible à cette poésie!A relire!
    Bizzzz

    J'aime

    1. Tout à fait PassiFlore, on ne lit pas de la même façon à 10 ans et à 70 ans 😆
      A relire et à faire lire à ta petite fille 😉
      Ou faire une lecture commune !
      Bon dimanche et gros bisous

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.